Bientôt un "badge de la honte" pour les sites trop lents sur Chrome

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
12 novembre 2019 à 10h54
0
Google Chrome Android

Google Chrome pourrait bientôt comporter un système de badge signalant aux utilisateurs les bons, mais aussi les mauvais élèves en matière de vitesse de chargement. Une initiative à l'étude qui aurait pour but d'aiguillonner les développeurs des sites web les plus lents, frappés de ce « badge de la honte ».

« A l'avenir, Chrome pourrait identifier avec un badge, et à l'attention des utilisateurs, les sites qui chargent d'ordinaire vite ou lentement ». C'est en ces termes que Google décrit son projet, dans un post publié ce 11 novembre sur le blog dédié à Chrome. « Cela pourrait prendre des formes diverses et nous prévoyons de mener des essais pour déterminer quelle option serait la plus pertinente pour nos utilisateurs », poursuit l'équipe en charge du développement du navigateur.

Les robots de Google à l'oeuvre pour déterminer la vitesse de chargement des sites

Ce « badge » que Google réfléchit à ajouter à Chrome aurait pour vocation de pointer du doigt les sites « conçus d'une manière qui les rend généralement lents », souligne The Verge. Pour le déterminer, le groupe de Mountain View se baserait notamment sur l'historique des latences enregistrées pour chaque site. Google chercherait aussi à créer un indicateur prenant en compte les lenteurs occasionnées, non pas par un site en particulier, mais par la configuration matérielle ou réseau de l'utilisateur. De quoi établir un équilibre dans un système en chantier et dont les modalités restent encore vagues.

On apprend par ailleurs que Google pourrait miser sur un indicateur de chargement pourvu d'un code couleur spécifique. Le vert pourrait alors signifier un site habituellement rapide à charger, tandis que le rouge désignerait un site jugé trop lent.

Google en attente de feedback avant d'aller plus loin ?

« Nous sommes en train de mettre au point un indicateur de vitesse de chargement, en étroite collaboration avec d'autres équipes qui s'intéressent aussi à un label de qualité des expériences Google », ajoute la firme dans son post. « Nous sommes très attentifs à notre approche, et veillons à établir un seuil de qualité synonyme de bonne expérience pour les utilisateurs. Nous espérons qu'il sera atteignable par pratiquement tous les développeurs ».

Pour l'heure Google reste toutefois très prudent sur ce projet. Le groupe semble en l'état compter sur le feedback des développeurs pour avoir une meilleure idée de quelle posture adopter. Preuve en est, le communiqué publié par le géant californien recèle encore de nombreuses tournures au conditionnel. L'initiative est néanmoins intéressante en cela qu'elle devrait contribuer à améliorer l'expérience globale de navigation sur Chrome.

Source : The Verge.
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Coronavirus : le traçage numérique
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
scroll top