Spotify abandonne le peer-to-peer, à l'avantage des utilisateurs

01 juin 2018 à 15h36
0
Alors qu'il utilisait depuis des années en grande partie le peer-to-peer pour son service de musique en streaming, Spotify a commencé son abandon au profit de ses serveurs. Un changement qui devrait favoriser les utilisateurs.

Jusqu'ici, l'écoute d'un morceau de musique en streaming par le biais de Spotify puisait beaucoup sur les morceaux stockés localement par les autres utilisateurs, notamment dans le cache du service. Deux ou trois sources étaient parfois utilisées, ce qui permettait à Spotify d'économiser de la bande passante. En 2011, 80% des pistes circulaient ainsi en peer-to-peer.

01C2000007310636-photo-spotify-distribution-2011.jpg
L'ancien système de distribution de Spotify.

Mais cette solution, la plateforme n'en a désormais plus besoin. Fort de son succès et de sa communauté croissante, Spotify peut désormais se permettre d'utiliser uniquement ses propres serveurs pour faire circuler les morceaux de musique. « Nous éliminons progressivement l'utilisateur de notre technologie P2P » a confirmé Alison Bonny, porte-parole du service, au site Torrent Freak. « Nous sommes maintenant à un stade où nous pouvons assurer nous-mêmes la distribution de notre musique grâce à notre nombre croissant de serveurs, et nous assurer que nos utilisateurs continuent à bénéficier d'un service de qualité. »

Pour les adeptes du service, cette évolution devrait réduire la quantité de données téléchargées lors du chargement de morceaux en streaming sur un ordinateur de bureau. Une évolution utile en cas de connexion faible ou bridée.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Heartbleed : un suspect arrêté pour avoir attaqué un site canadien
Les objets qui vont améliorer votre quotidien
Rappel de chargeurs pour la tablette Nokia Lumia 2520, la France n'est pas concernée
Stockage de photos en ligne : Eye-Fi inaugure son service cloud
Jeu vidéo : le système de classification PEGI reconnu par l'Assemblée nationale
La baisse des ventes de matériel plombent les résultats d’IBM
Samsung et Amazon, partenaires autour des livres électroniques
Free Mobile : la messagerie vocale visuelle disponible dans le forfait à 2 euros
Google débute bien l’année et reste dépendant de la publicité
Haut de page