Les abonnements aux services de streaming dépassent désormais les ventes de CD

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
12 septembre 2018 à 13h32
16
Fotolia musique streaming deezer spotify

On les pensait oubliés depuis longtemps, et pourtant les CD continuent de se vendre comme des petits pains. Ou plutôt, continuaient. En effet, un rapport du Syndicat National de l'édition Phonographique confirme le revirement : le numérique génère désormais plus d'argent que les ventes physiques.

Les abonnements aux services de streaming audio comme Apple Music, Spotify ou Deezer rapportent désormais plus d'argent que les ventes de disques.

C'est en tout cas le constat dressé par le SNEP, qui relève par ailleurs dans son dernier rapport un constat plutôt reluisant pour les artistes français.

Le streaming audio en hausse de 40% par rapport à l'an passé

Entre le premier semestre 2017 et celui de 2018, le SNEP a enregistré une hausse de 40% du volume d'écoutes en streaming. Sur les six premiers mois de l'année, les Français ont écouté pas moins de 27 milliards de titres à la demande.

Des écoutes qui proviennent pour les trois quarts d'utilisateurs disposant d'un abonnement payant au service de leur choix. Un chiffre qui a triplé par rapport à 2015.

Les artistes français ont la côte

Le SNEP dresse également le palmarès des artistes les plus écoutés sur les plates-formes de streaming. Les plus chauvins seront ravis d'apprendre que sur les 20 artistes les plus écoutés, 19 sont Français.

Enfin, francophones aurait été plus exact - les plus avertis ne manqueront pas de reconnaître le rappeur belge Damso dans le classement.

Du reste, l'avenir semble pavé de strass et de paillettes pour la jeune génération d'artistes français. Le SNEP remarque que 54 jeunes artistes ont enregistré cette année leur premier album dans le TOP 200 streaming, et que 45% de ces disques ont été produits en France.

Quelle rémunération pour les artistes ?

D'aucuns pourraient se réjouir de la dématérialisation des contenus audio, mais ce ne sont certainement pas les artistes qui se montreront les plus élogieux envers ce système.

En règle générale, pour chaque écoute (rémunérée entre 0,0006 centime et 0,016 centime), la plate-forme de streaming reverse 70% de la somme aux ayants droit, c'est-à-dire à la maison de disques ou les producteurs. Une somme perçue sur laquelle ces mêmes ayants droit conservent près de 90% du montant, avant de verser le reliquat aux artistes.

Ainsi, pour un titre rémunéré à 0,0038€ par Spotify, l'artiste touche au final le pactole de 0,000266€. Autrement dit, pour gagner l'équivalent de 1500€ en streaming, un artiste doit totaliser plus de 563 909 écoutes sur une plate-forme.

Une situation idéale pour des artistes très populaires qui caracolent à la tête des charts, mais très problématique pour les indépendants qui peinent à émerger de la masse.

Et vous, vous êtes plutôt CD, vinyle ou plate-forme de streaming ?
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
0
keyplus
aucun des trois moi maintenant j ai ma musique sur une carte sd laborieusement telecharger sur les reseau peertopeer<br /> j en ai pour le reste de ma vie donc plsu rien a foutre du reste
Guibsou
Perso je suis CD + streaming avec Qobuz en flac.<br /> J’achète encore des CD parce que pas enchanté que des gens sachent à chaque instant exactement la musique que j’écoute.
FardocheX
J’achète le CD quand c’est un artiste que j’adore, je fais un achat numérique quand le CD est introuvable car l’artiste est moins mainstream et j’utilise Google Music quand je veux de la musique de fond, avec des nouvelles découvertes musicales potentielles. Quelque fois, j’achète des chansons à l’unité quand je veux un hit. Google Music donne des crédits $$ quand on répond à des mini-sondages donc je ne paie rien directement.
Jehlem
J’ai commencé par les vinyles que je payais 65 F (10 €) dans le milieu des années 80<br /> Vinyle qu’il fallait enregistrer sur cassette pour pouvoir l’écouter dans la voiture<br /> Ensuite et arrivé le CD (15€), avantage : c’était le même support à la maison et dans la voiture<br /> J’achetais environ une dizaine d’albums (vinyle ou CD) par an, soit un coût d’environ 150 € par an<br /> Maintenant j’ai Spotify famille, 15 € par mois (170 € par an) pour 5 comptes, soit pour toute la famille<br /> Chacun écoute autant qu’il veut et je découvre de nouveaux artistes tous les jours<br /> Mes vinyles et mes CD sont dans un carton et ils vont rester là où ils sont définitivement<br /> Impossible de faire machine arrière<br /> Et qu’on vienne pas me dire que l’abonnement aux plateformes de streaming est trop cher
cmoileena
Idem abo famille chez deezer. Chacun écoute ce qu’il veut. Mes cd sont dans un carton et sont pas près d’y sortir. Perso j’ecoute quasi qu’en voiture via l’appli et c’est vraiment top.
KlingonBrain
@jehlem Pour une famille qui vit sur un smic et galère pour joindre les deux bouts, c’est trop cher. La notion de chèreté, c’est relatif…
consult60
Du reste, oui ! Notamment des fautes d’orthographe !<br /> Merci de bien vouloir respecter ceux qui te lisent !!!
consult60
C’est un point de vue que je respecte volontier.<br /> Ceci étant, le plaisir d’écouter un vinyle sur une chaine hifi de qualité dépasse de très loin l’écoute sur un smartphone avec des oreillettes ou une enceinte bluetooth monophonique, non ?
slc974
Moi aussi, chez Qobuz, un catalogue Hi-Rez très large et des prix franchement raisonnables, que demander de plus.
Momozemion
Marrant. Il t’explique que ce n’est pas plus cher qu’avant mais que c’est plus pratique, tu persistes sur le prix avec des banalités. Oui chacun fait des arbitrages dans son budget.<br /> 15 € par mois. Même pas 2 paquets de clopes. De quoi faire moins de 10km en bagnole. J’ai fait mes arbitrages aussi !
Momozemion
J’ai bien ri, merci.<br /> En quoi ce devrait être exclusif d’utiliser un service de streaming dans un casque BT au bureau et avoir d’autres sources et d’autres modes d’écoute ?<br /> Nan, pis quitte à faire le snob, ton vinyle rayé… Il n’y a qu’au 3ème ou 4ème rang à Garnier qu’on peut décemment apprécier la musique.
lopaque
Pour le P2P je ne sais pas, mais le Direct download niveau musique, Spotify et autres offres ont mit un petit coup, car 10€ et accès a tout partout sans se prendre la tête avec des sites ou il faut avoir un adblock, un anti adblock, un adbypasser, un anti popup, et trouver le site qui a l’album.<br /> Pas mal de gens font le choix d’un service de streaming, la qualité est bonne (sans tomber dans la bêtise du 24bit 96Khz pour l’écoute)
StevenR2
même constat sauf que j’ai vendu tous mes cd a la brocante.
c_planet
j’ai racheté un jukebox hifi sony 300 cd d’occasion pour une bouchée de pain, ce n’est pas mes cd que j’ai jetés mais ces foutus boitiers, ça change tout. Sinon pour la mobilité c’est du dl sur sd.
narco
belle approche…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Instagram pourrait bientôt vous permettre de taguer vos amis dans les vidéos
AMD confirme la sortie de 4 nouveaux CPU Ryzen sous architecture Zen +
Des dizaines d'applications iOS monétisent vos données de localisation
Tor sort son navigateur mobile officiel en version alpha
Le premier procès Volkswagen pour le Dieselgate s'ouvre en Allemagne
Le pack Gamer Logitech (clavier, souris et casque) à 99 euros
Avec Touring Bird, Google vous aide à mieux planifier vos voyages
En difficulté, Intel souhaite sous-traiter une partie de sa production à TSMC
Nintendo Switch Online : certains jeux incompatibles avec le stockage dans le Cloud
Nautilus Live : explorez les abysses de l’Océan Pacifique en direct
Haut de page