Netatmo : complétez votre station météo de modules additionnels

14 juin 2013 à 13h05
0
Netatmo a annoncé hier la disponibilité de modules additionnels pour sa « station météo personnelle ».

Netatmo commercialise finalement des modules additionnels pour la station météo personnelle qu'il a lancée en début d'année au CES. Ceux-ci permettent d'étendre les mesures à plusieurs pièces d'un même logement.

0000014006055528-photo-module-additionnel-netatmo.jpg

Le module additionnel est identique au module extérieur fourni avec le produit, sur le plan esthétique. Mais contrairement à ce dernier, il n'abrite pas de sonomètre, bien qu'il soit lui aussi alimenté par deux piles AA et qu'il communique avec le module principal par ondes radio.

Il dispose en réalité des mêmes capteurs que le module intérieur central : un thermomètre, un hygromètre (pour mesurer le taux d'humidité) ainsi qu'un capteur de gaz carbonique (CO2). Le détenteur d'une station météo peut en acquérir jusqu'à trois, pour surveiller la qualité de l'air dans des chambres en plus d'un séjour par exemple, dans lesquelles on gère différemment le renouvellement de l'air. Il semble malheureusement impossible de presser sur le dessus d'un module additionnel pour obtenir un témoin coloré, il faudra obligatoirement passer par l'application Android ou iOS.

Le module additionnel pour station météo Netatmo est disponible dès à présent, sur la boutique en ligne du fabricant, au prix public de 70 euros.

Pour aller plus loin
0190000005638730-photo-netatmo-station-m-t-o-connect-e.jpg
La station Netatmo comprend d'origine un module intérieur et un module extérieur

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page