MWC 2014 : Intel multiplie les partenariats et mobilise les développeurs

Stéphane Ruscher Contributeur
24 février 2014 à 15h38
0
Lors de sa conférence au Mobile World Congress, Intel réaffirme sa volonté de s'imposer sur la mobilité, et notamment sur le développement d'applications, avec des annonces susceptibles d'attirer plus de programmeurs vers ses architectures. La conférence a également été l'occasion de dévoiler quelques partenariats.

Dell, Lenovo et Asus ont ainsi signé des partenariats « sur plusieurs années » avec Intel pour commercialiser des smartphones et des tablettes utilisant les composants du fondeur. Hermann Eul, manager général de la division Communications, s'est empressé de préciser que « plusieurs » signifiait plus de 2 ans. À cette liste vient s'ajouter Foxconn, à qui Intel fournira des processeurs Atom, ainsi que des puces réseau 4G. Dans le cadre de cet accord, Foxconn devrait produire des tablettes dès cette année.

01F4000007186078-photo-intel-mwc-partenariats.jpg


L'autre partenariat annoncé se situe davantage du côté infrastructure : Intel travaillera avec Cisco et Alcatel Lucent pour accélérer ses technologies NFV (Network Function Virtualization) et SDN (Software Defined Network). Les acronymes peuvent paraître abstrait : il s'agit concrètement de renforcer sa position sur l'infrastructure nécessaire au fonctionnement des objets connectés.

Appel du pied aux développeurs



Et l'Internet des objets est précisément un domaine dans lequel Intel compte inciter les développeurs à proposer des solutions optimisées pour ses architectures mobiles. Ainsi, l'Intel Developer Program for Internet of Things, annoncé en amorce du MWC, fournit un kit d'outils de développement et d'analyse ainsi qu'un site communautaire, et prévoit des partenariats avec des universités ainsi que l'organisation de hackatons.

01F4000007186080-photo-intel-mwc-inde.jpg


D'autres annonces en direction des développeurs incluent une nouvelle version d'Intel Studio, une solution destinée à accélérer le développement d'applications Android pour processeurs Intel, mais également d'applications Tizen pour les systèmes embarqués dans des véhicules, ainsi que l'Intel Integrated Native Developer Experience, une suite permettant le développement d'applications natives cross platform sous Android et Windows.

Associées aux nouvelles plateformes Intel Atom 64 bits Merrifield et Moorefield, ces annonces semblent indiquer qu'Intel a de grosses ambitions sur la mobilité. Reste à les matérialiser en produits.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
scroll top