Build 2019 - Microsoft annonce ses nouveautés pour Azure

03 mai 2019 à 06h03
0
Windows Azure

Quelques jours avant le début de la conférence Build, Microsoft a donné plusieurs informations sur les nouveautés à venir dans Azure, sa plateforme de cloud-computing. Plusieurs outils basés sur de l'intelligence artificielle vont être proposés aux développeurs.

La conférence Build est l'évènement annuel réservé aux développeurs travaillant avec les produits et solutions Microsoft. Du 6 au 8 mai, l'éditeur de Redmond va présenter ses dernières avancées technologiques et Azure est l'un des panels les plus attendus.

Des outils d'aide à la recherche et au développement

Preuve que le cloud-computing est aujourd'hui stratégique pour Microsoft (c'est d'ailleurs l'activité à la plus forte croissance depuis plusieurs trimestres), quelques nouveautés concernant la plateforme ont déjà été annoncées avant même le début de l'évènement sur le blog de l'entreprise.

Microsoft s'est penché tout d'abord sur les services cognitifs, en proposant de nouvelles capacités de raisonnement. Celles-ci vont aider les développeurs à prendre les meilleures décisions. Grâce au deep learning, des algorithmes peuvent proposer plusieurs solutions à un problème afin d'accélérer le développement.

L'IA et l'Internet des objets s'imposent au coeur de la plateforme Azure

Azure va également accueillir plusieurs nouvelles capacités liées à l'intelligence artificielle, l'axe principal de développement de tous les services Microsoft aujourd'hui. Les ingénieurs vont pouvoir utiliser ces algorithmes de services cognitifs afin d'améliorer la recherche dans de grands ensembles de données.

Les développeurs seront aussi assistés par Azure DevOps, qui va désormais offrir une interface visuelle simple afin de leur permettre de créer des modèles d'apprentissage machine sans taper une seule ligne de code.

Enfin la plateforme de cloud-computing va s'étendre davantage aux objets connectés avec un nouveau langage de programmation, IoT Plug and Play, qui va prendre en charge par défaut une longue liste de matériels compatibles. « Auparavant, les logiciels devaient être écrits spécifiquement pour un appareil en particulier, ce qui limitait l'ampleur des déploiements d'IoT » explique Microsoft qui espère s'imposer rapidement dans ce secteur crucial pour les années à venir.

Source : Windows Central
Modifié le 07/05/2019 à 13h46
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Razer dévoile ses écouteurs intra-auriculaires Hammerhead Duo à 60€
Le fondateur de DuckDuckGo propose un projet de loi pour relancer la norme Do Not Track
Google Pixel 3a : un tarif compris entre 399€ et 479€
⚡ Smartagogo : les smartphones Apple, Huawei, Samsung et Xiaomi à prix cassés
Etude, les responsables de la sécurité informatique croulent sous le stress et la pression
IoT : le Royaume-Uni veut légiférer pour optimiser la sécurité des objets connectés
La Russie valide un projet de loi pour créer un
Google propose une suppression automatique de son historique de navigation
Huawei pourrait dévoiler dès cette année son premier téléviseur : il serait 5G et 8K !
Haut de page