Microsoft et ARM renforcent leur collaboration

01 juin 2018 à 15h36
0
00DC000003396890-photo-arm-cpu.jpg
La société Intel aurait-elle du souci à se faire ? Alors que le couple Wintel domine le marché du PC, le fabricant de puces ARM annonce avoir signé un nouveau partenariat avec... Microsoft ! Les deux parties vont désormais collaborer sur un nouveau type de licence. Pour ARM il s'agit indiscutablement d'une étape très importante même si la nature des accords en question reste pour l'heure très confidentielle.

Interrogé par nos soins, Ian Drew, vice-président du département marketing chez ARM, nous explique que cette licence se différencie radicalement des partenariats actuels avec Microsoft dans le domaine de la mobilité. « Il s'agit cette fois d'une licence pour l'architecture qui permettra à Microsoft d'accéder au jeu d'instructions, c'est donc différent de la licence logicielle ». Si ARM souligne à plusieurs reprises la nature confidentielle des accords et ne souhaite pas spéculer sur les projets de Microsoft, en théorie, Microsoft serait alors capable de développer ses propres processeurs ou une version de Windows pour cette architecture.

A l'heure actuelle, seules trois autres sociétés bénéficient d'une licence similaire à savoir Qualcomm, Marvel et Infineon Technologies.« Tous nos autres partenaires ont des accords différents », précise M.Drew, même NVIDIA ne disposerait pas de ce type d'accord. L'accès au jeu d'instructions « permet d'envoyer plusieurs commandes au processeur pour lui dicter ce qu'il doit faire », précise Ian Drew.

A l'heure où les premières tablettes pointent le bout de leurs nez, les rumeurs vont bon train sur la Toile et spéculent sur une prochaine version de Windows spécifiquement conçue pour ces nouveaux terminaux. De son côté Microsoft reste silencieux sur le sujet.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

France.fr : des hébergeurs privés proposent leur aide
Dell accepte de payer $100 millions pour arrêter les poursuites de la SEC
Internet Explorer chute en Europe au profit de Chrome
Un code pour l'Amérique !
Nouvelle alerte sur la pénurie d'IPv4
Nokia vend toujours plus mais ses bénéfices chutent
Le Sénat veut la gratuité pour le déverrouillage des mobiles
Windows 7 et Office dopent les résultats de Microsoft
Twitter se dote d'un nouveau Data Center
Safari : une faille pioche dans le carnet d'adresses
Haut de page