Test Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36 : l'Américain baisse le tarif de sa DDR5, pas les performances

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
10 août 2022 à 17h30
6
Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36 © Nerces
© Nerces

Quelques mois après avoir lancé sa gamme Dominator, Corsair convertit ses barrettes Vengeance à la DDR5. L’occasion pour l’Américain de changer un peu de design, d’apporter des illuminations sensiblement différentes, mais aussi d’offrir un nouveau boost côté fréquences. Pour ce test, ce sont effectivement les Vengeance RGB DDR5-6000 CL36 que nous passons en revue.

Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36
  • Moins chère que la Dominator
  • Design plutôt réussi
  • Performances de haut niveau
  • Overclocking intéressant
  • Encore chère la DDR5
  • Tension de 1,35 V

Afin d’étayer notre sélection des meilleurs modules de mémoire vive DDR5, nous vous proposons une série de « mini-tests » sur les barrettes que nous avons retenues. Il n’est pas ici question d’entrer dans d’infinis détails ou de mettre lourdement à l’épreuve ces modules. En revanche, cette page permet de faire le point sur les caractéristiques techniques du produit et d’avoir une idée de son niveau de performance.

Fiche technique Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36

Format mémoire

Type de mémoire
DDR5-6000
Format de mémoire
DIMM 288 broches (DDR5)
Fréquence mémoire
6 000MHz

Mémoire

Capacité
32GB
Norme mémoire
PC5-48000
Spécification mémoire
Unbuffered

Timings

CAS Latency
36
RAS to CAS Delay
36
RAS Precharge Time
36
RAS Active Time
76
Tension
1.35 V

Équipement

Radiateur
Oui
Éclairage
LED RGB
Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36 © Nerces
Des barrettes 288 broches tout ce qu'il y a de plus normales... mais moins hautes que les Dominator © Nerces

Dissipateur simple cherche LED joliment dessinées

Au même titre que G.Skill ou, dans une moindre mesure, Kingston, Corsair n’a pas chômé depuis la sortie de la plateforme Alder Lake. Avec elle, Intel a été le premier à proposer une configuration DDR5 et, depuis, G.Skill, Kingston et Corsair sont clairement les plus actifs. Débutant avec les seules Dominator, Corsair est petit à petit monté en gamme avec des modèles toujours plus rapides : aux barrettes de DDR5-4800 / 5200, il a depuis ajouté des versions 5600 / 6000.

Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36 © Nerces
Le petit autocollant de protection n'est même pas encore retiré © Nerces

Aujourd’hui, on s'intéressera surtout à l’extension de sa gamme de barrettes de DDR5 à une marque généralement plus accessible. En effet, les Vengeance sont perçues comme un produit un peu moins haut de gamme que les Dominator ce qui se traduit par un dissipateur un peu plus simple, moins travaillé. Pour autant, il ne faut pas croire que Corsair ternit sa réputation : la finition est impeccable et certains préféreront même l’éclairage RVB adopté ici.

Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36 © Nerces
Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36 © Nerces

Une longue bande de LED RVB assure un éclairage réussi de chacune des deux barrettes de notre kit © Nerces

Plutôt qu’une dizaine de « points » répartis sur la tranche de la barrette Dominator, les Vengeance adoptent effectivement une longue bande entièrement éclairée. Pour ne rien gâcher, le dissipateur est aussi moins encombrant – moins haut surtout (45 mm contre 56) – et passera mieux sous certains ventirads. Enfin, s’il n’a pas cherché à utiliser les meilleures puces, Corsair avance tout de même des timings en 36-36-36-76 à 1,25 V pour les Vengeance RGB DDR5-6000 CL36.

Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36 © Nerces
Installées sur notre plateforme de test et réglées sur « chatoyant » © Nerces

Débits en lecture / écriture / copie et latence

Configuration de test

  • Carte-mère : ASUS ROG Maximus Z690 Hero
  • Processeur : Intel Core i9-12900K
  • Carte graphique : ASUS TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD système : Kingston KC3000 2 To PCIe 4.0
  • Alimentation : ASUS ROG Strix 850G
  • Refroidissement : ASUS ROG Ryujin II 360

Nous l’avons dit, l’objectif n’est pas ici de « maltraiter » nos kits de DDR5, mais plutôt de vous donner un complément d’informations par l’analyse, via CPU-Z, des fréquences et timings obtenus en exploitant le profil XMP de la mémoire.

Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36 © Nerces
Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36 © Nerces

Fréquences et timings sous CPU-Z © Nerces

Comme toujours, la configuration des barrettes peut se faire « à la main » ou en utilisant les profils XMP de la plateforme Alder Lake. S’il y avait eu quelques ratés sur certains BIOS à la sortie de l’architecture, ce n’est plus le cas aujourd’hui et tous les paramètres sont parfaitement renseignés et parfaitement fonctionnels. Rien à signaler donc.

Nous procédons de la même manière pour toutes les barrettes passées entre nos mains, et c’est donc une fois encore l’outil de mesure intégré à AIDA64 qui est utilisé pour évaluer les performances de notre kit : lecture, écriture, copie et latence sont ainsi étudiées.

Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36 © Nerces
Mesure de performances sous AIDA64 © Nerces

Sans surprise, réglées en DDR5-6000, les Vengeance sont parmi les plus rapides barrettes testées sur Clubic. Elles ne font toutefois pas aussi bien que les Trident Z5 DDR5-6000 CL36 de G.Skill lesquelles ont pourtant des timings identiques. En revanche, la différence de prix est nettement en faveur de Corsair cette fois.

Notons aussi que, sans surprise non plus, la latence est en recul par rapport aux Trident Z5 DDR5-5600 CL28 testées il y a quelques jours : à 73,1 ns, on est de nouveau un cran en dessous de la DDR4. Des résultats malgré tout de très haut niveau pour ces barrettes Vengeance.

Avant de conclure, un dernier mot pour évoquer un point dont nous parlions assez peu jusqu’à présent : l’overclocking. Pas question pour nous de pousser les barrettes dans leurs derniers retranchements, mais simplement de se donner une petite idée de leur potentiel. Sachez que nous avons pu, sans grande difficulté, les passer en DDR5-6666.

Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36 © Nerces
Toujours plus de couleurs pour ces barrettes RVB ! © Nerces

Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36 : l’avis de Clubic

Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36

8

En distribuant ainsi les Vengeance, Corsair vient baisser le ticket d’entrée de ses produits en DDR5. Ne nous leurrons pas, il n’est pas encore question de rendre les kits de 32 Go « bon marché ». Pour autant, il y a une réelle différence avec les tarifs de lancement de la Dominator DDR5-5200 que nous avions testée à la sortie des premiers CPU Alder Lake.

Entre les Dominator et les Vengeance, la baisse de prix est de plus de 150 euros alors qu’il n’y a, sur le papier, que peu de différences techniques. On conserve d’ailleurs des performances de tout premier plan et un potentiel certain en overclocking qui ravira les amateurs d’optimisation. Un très bon kit pour qui se prépare à la DDR5 chez Intel… ou chez AMD !

Les plus

  • Moins chère que la Dominator
  • Design plutôt réussi
  • Performances de haut niveau
  • Overclocking intéressant

Les moins

  • Encore chère la DDR5
  • Tension de 1,35 V
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
SPH
DDR5-6000+ <br /> Vivement que ça se démocratise…
AtomosF
C’est joli sur le papier ces fréquences, mais quel est l’apport réel, particulièrement en termes de FPS sur les jeux en FHD/QHD ?
fox-idcom
@AtomosF : pas grand chose pour le moment , y a pas mal de tests qui circulent (sur YT ou autre) et la différence en jeu est quasi anecdotique qu’avec de la très bonne DDR4 (3600c16 et au dessus)
Emmanuel_Angulo
Pratiquement en rien en usage gaming. Une DDR4 4000 avec une CL 18 (ou 3600 CL 16) fait aussi bien pour le moment
SplendoRage
J’avais vu un test assez détaillé sur cette ram et son homologue à 6200Mhz. Les deux arrivaient à tenir les 7000Mhz à 1.35v sans toucher aux timing et le résultat était assez intéressant puisque le bon de 6000 à 7000Mhz avec les mêmes timing donnait des résultats assez probant !<br /> Mais à la condition d’avoir des barrettes munies de puces Micron et non Hynix. Même si pour l’heure, Corsair privilégie les puces du premier.<br /> Reste à voir dans le temps si ça va continuer ou si ils vont mixer les puces.
ezechielxae
Pour le même tarif, directement sur le site de Corsair, il y a les 6200 C36
Blackalf
AtomosF:<br /> C’est joli sur le papier ces fréquences, mais quel est l’apport réel, particulièrement en termes de FPS sur les jeux en FHD/QHD ?<br /> Comme à chaque nouvelle génération de ram, la différence est là mais la ram n’est pas le composant qui fera le plus de différence par rapport aux cpu/gpu.<br /> Ce que je veux dire par-là, c’est que si tu prends une carte mère avec 32 Go de DDR5 avec un nouveau cpu plus ou moins équivalent à celui que tu avais avant* sur une config qui avait 32 Go de DDR4 et le même gpu , tu ne verras aucune différence.<br /> bien sûr, si on prend un nouveau cpu plus puissant, ça fausse la comparaison.<br />
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Devialet Dione : la barre de son haut de gamme qui a avalé un caisson de basse
Test ASUS ProArt X670E Creator WiFi : un modèle haut de gamme AM5 qui ne rime pas avec overclocking
Test Electric Scooter 4 Pro : que vaut la plus performante des trottinettes Xiaomi ?
Test realme 9i 5G : sans maîtrise, la puissance n'est rien
Test Razer Basilisk V3 Pro : une attaque en règle de l'excellente Logitech G502X
Test Dell UltraSharp U2723QE : un écran 4K
Test ASUS Zenbook 17 Fold OLED : PC portable à écran pliant ou tout-en-un transportable ?
Test AMD Ryzen 9 7950X
Test Apple iPhone 14 : un iPhone 13S qui ne dit pas son nom
Test Sennheiser Momentum 4 Wireless : la fin d'une formule, pour mieux perpétuer un héritage
Haut de page