Test mémoire DDR5 G.Skill Trident Z5 DDR5-5600 CL28

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
29 juillet 2022 à 10h05
4
G.Skill Trident Z5 DDR5-5600 CL28 © Nerces
© Nerces

Sans doute parmi les plus actifs des fabricants de barrettes mémoires sur le segment DDR5, G.Skill repousse régulièrement les limites des premiers modèles mis sur le marché. Bien sûr, il cherche à doper les fréquences de ses modules, mais il ne s’arrête pas en si bon chemin et trouve matière à améliorer nettement les timings, pour des temps de latence toujours plus faibles.

G.Skill Trident Z5 DDR5-5600 CL28
  • Fréquence et timings élevés
  • Latence < 70 ns
  • Débits impressionnants
  • Design et LED réussis
  • Dissipateur convaincant
  • Tarification hors-normes
  • Tension de 1,35 V

Afin d’étayer notre sélection des meilleurs modules de mémoire vive DDR5, nous vous proposons une série de « mini-tests » sur les barrettes que nous avons retenues. Il n’est pas ici question d’entrer dans d’infinis détails ou de mettre lourdement à l’épreuve ces modules. En revanche, cette petite page permet 1/ de faire le point sur les caractéristiques techniques du produit et 2/ d’avoir une petite idée de son niveau de performances.

Fiche technique G.Skill Trident Z5 DDR5-5600 CL28

Résumé

Type de mémoire
DDR5-5600
Fréquence mémoire
5 600MHz
Capacité
32GB
Norme mémoire
PC5-48000
CAS Latency
28

Format mémoire

Type de mémoire
DDR5-5600
Format de mémoire
DIMM 288 broches (DDR5)
Fréquence mémoire
5 600MHz

Mémoire

Capacité
32GB
Norme mémoire
PC5-48000
Spécification mémoire
Unbuffered

Timings

CAS Latency
28
RAS to CAS Delay
34
RAS Precharge Time
34
RAS Active Time
89
Tension
1.35 V

Équipement

Radiateur
Oui
Éclairage
LED RGB

Radiateur « design » et caractéristiques de haut vol

Depuis la sortie de ses premières barrettes de DDR5 au lancement de la plateforme Alder Lake par Intel, G.Skill n’a pas chômé. À son catalogue, les références se sont multipliées illustrant la sélection toujours plus fine des modules afin de concevoir les barrettes les plus exigeantes possibles. En revanche, aucun changement de conception et les Trident Z5 DDR5-5600 CL28 ressemblent comme deux gouttes d’eau aux précédents modèles passés entre nos mains.

G.Skill Trident Z5 DDR5-5600 CL28 © Nerces
Une barrette en apparence somme toute classique © Nerces

G.Skill conserve donc ce choix de dissipateurs – noir ou argent – pour encadrer ses barrettes. Il dispose aussi une nouvelle fois de larges bandes RVB au sommet des barrettes pour donner un certain cachet à ses produits. C’est toujours une affaire de goûts bien sûr, mais le résultat est assez réussi, visible sans être tape l’œil. Bien sûr, dès lors qu’un logiciel de paramétrage est installé, les modules RVB peuvent être personnalisés.

G.Skill Trident Z5 DDR5-5600 CL28 © Nerces
G.Skill Trident Z5 DDR5-5600 CL28 © Nerces

Le dissipateur reste le même sur toute la gamme Trident Z5 : il est impeccable © Nerces

Les chiffres parlent d’eux-mêmes, mais ces Trident Z5 DDR5-5600 CL28 se distingue sur deux points : leur vitesse de 5600 MT/s et des timings impressionnants de 28-34-34-89 notamment confirmés sur les profils XMP. Notez qu’il s’agit à l’heure de la publication de ce test, des meilleures barrettes conçues par G.Skill. Il nous cependant aussi souligner que cela se fait au prix d’une montée de la tension de fonctionnement : le fabricant recommande maintenant 1,35 V.

Débits en lecture / écriture / copie et latence

Configuration de test

  • Carte-mère : Asus ROG Maximus Z690 Hero
  • Processeur : Intel Core i9-12900K
  • Carte graphique : Asus TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD système : Kingston KC3000 2 To PCIe 4.0
  • Alimentation : ASUS ROG Strix 850G
  • Refroidissement : ASUS ROG Ryujin II 360

Nous l’avons dit, l’objectif n’est pas ici de « maltraiter » nos modules de DDR5, mais plutôt de vous donner un complément d’information à propos de barrettes que nous avons retenues. Complément d’information qui passe d’abord par l’analyse, via CPU-Z, des fréquences et timings obtenus en exploitant le profil XMP de la mémoire.

G.Skill Trident Z5 DDR5-5600 CL28 © Nerces
G.Skill Trident Z5 DDR5-5600 CL28 © Nerces

Fréquences et timings sous CPU-Z © Nerces

Merci les mises à jour successives de BIOS, il est aujourd’hui beaucoup plus simple de profiter des profils XMP qu’au lancement d’Alder Lake. C’est un classique avec les nouvelles plateformes, mais le fait est que nous n’avons rencontré aucun problème pour activer le profil XMP mis en place par G.Skill et profiter dès le premier lancement des réglages prévus par le fabricant. Impeccable.

G.Skill Trident Z5 DDR5-5600 CL28 © Nerces
Mesure de performances sous AIDA64 © Nerces

Pour évaluer les performances des modules G.Skill, nous avons employé l’outil de mesure intégré à AIDA64. Il retourne quatre valeurs impliquant des travaux de lecture, d’écriture, de copie et une indication de la latence.

De manière assez logique, en abaissant sa fréquence de fonctionnement, notre DDR5-5600 du jour ne peut être aussi rapide que la DDR5-6000 que nous testions précédemment. Les débits sont toutefois encore très élevés, et ce, quels que soient les tests retenus.

À plus de 85 Go/s en lecture, on est devant la très grande majorité des barrettes testées. C’est toutefois côté latence que nous attendions ces CL28 au tournant : rien à redire non plus, nous passons enfin sous la barre des 70 ns. Avec 68,6 ns relevés, nous ne sommes d'ailleurs plus très loin des standards en DDR4. Impressionnant.

G.Skill Trident Z5 DDR5-5600 CL28 © Nerces
Question de goûts, mais les LED nous semblent efficaces sans être envahissantes © Nerces

G.Skill Trident Z5 DDR5-5600 CL28, l’avis de Clubic

9

En étant l’un des premiers à passer sous le CL30, G.Skill trouve la parfaite réponse aux plus grosses critiques faites à l’encontre de la DDR5 : une latence sensiblement plus élevée que sur la DDR4. Ce n’est donc plus le cas avec ces barrettes de Trident Z5 CL28 qui passent clairement sous la barre des 70 ns tout en conservant une fréquence maximale élevée et, de fait, des débits remarquables. Le nec plus ultra de la DDR5 en quelque sorte, même s’il faut évidemment mettre le prix pour profiter de ces caractéristiques techniques hors du commun.

Les plus

  • Fréquence et timings élevés
  • Latence < 70 ns
  • Débits impressionnants
  • Design et LED réussis
  • Dissipateur convaincant

Les moins

  • Tarification hors-normes
  • Tension de 1,35 V
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
4
SPH
Un précédent test sur Cluclu disait que la pertinence de la DDR5 devait être au minimum DDR5-6000.<br /> Mais bon, j’attends plus de tests en fin d’année…
Emmanuel_Angulo
Il y a un truc que je ne comprendrais jamais dans la RAM : ces histoires de Clock Latency (CL).<br /> Dans la DDR4 on nous dit que les CL18 sont la norme, surtout dans les Barrettes à 3600 et 4000, mais là, avec la DDR5, on nous sert des CL28 en nous disant que c’est génial.<br /> C’est quoi la vérité en fait ?
Emmanuel_Angulo
Moi ce sont les CL à 28 qui me paraissent assez bizarres
Daeneroc
La latence est exprimée en cycles … Donc plus les cycles sont rapides (fréquence élevée) plus pour une même latence le CL est élevé.<br /> Enfin c’est comme ca que le comprend.<br /> C’est vrai qu’exprimer une latence en ms ou ns plutot qu’en cycles serait plus compréhensible
sylvio50
Comme dit Daeneroc, la latence n’est pas donnée en temps mais en cycle.<br /> Temps de latence théorique du CAS (en ns) = (2 * CAS (en cycle)) / (valeur transfert (en GT/s))<br /> ici :<br /> temps DDR5 5600 C28 = (2 * 28) / (5,6) = 10 ns<br /> à comparer à de la DDR1 400 C2 :<br /> temps DDR1 400 C2 = (2 * 2) / (0,4) = 10 ns<br /> En pratique, la latence globale (pas juste la latence du CAS) de la DDR5 sera quand même moins bonne mais le débit 14 fois supérieur compense largement.<br /> Je suis d’accord pour dire qu’il faudrait donner les différentes latences en ns quitte à supprimer les virgules quand ça ne tombera pas rond. Ca permettrai de montrer que cette donnée est souvent superflu lorsque celle-ci est dans la norme (7,5 ns pour les meilleurs mais avec des tensions élevées voir trop élevées | 12,5 ns valeur typique au tension spécifiées par le JEDEC | ou 15 ns ou plus pour les moins bonnes au tension spécifiées par le JEDEC) et que bien souvent (mais pas toujours uniquement), le résultat dépend de la tension appliquée.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36 : l'Américain baisse le tarif de sa DDR5, pas les performances
Test Oppo Find X5 Lite : un smartphone aussi performant que séduisant ?
Test be quiet! Shadow Rock 3 : une valeur sûre pour refroidir sans se ruiner
Test realme Narzo 50i Prime : sur tous les fronts, mais n'excelle nulle part
Test NZXT Kraken 120 : tout simplement le meilleur kit AiO 120 mm ?
Test Noctua NH-D15 : la référence absolue du ventirad est toujours au top
Test Cooler Master MA612 Stealth : un ventirad d'une rare élégance, mais pas si discret que ça
Test Mercusys Halo H80X : un kit Wi-Fi Mesh au rapport qualité-prix imbattable ?
Test Bowers & Wilkins PX7 S2 : le plus premium des casques ANC s’améliore presque partout
Test ASUS ROG Ryujin II 360 : quand le watercooling joue la carte du luxe
Haut de page