Test SteelSeries KINZU v2 Pro Edition : petite, précise et minimaliste

Antoine Roche
18 septembre 2012 à 18h26
0
Dans le domaine des souris à petit prix pour joueurs, SteelSeries propose la KINZU v2 Pro Edition. Cette édition Pro est un périphérique ambidextre quasiment identique au modèle standard. En effet, seule la texture du revêtement semble changer, notre test peut donc s'appliquer aux deux modèles.

01F4000005380337-photo-souris-noire-steelseries2.jpg


Ergonomie et design[/anchor]

Se voulant volontairement simplifiée au maximum pour se concentrer uniquement sur les performances (son slogan évocateur étant « No frills, just kills »), cette souris ambidextre sacrifie donc son design avec une apparence quelconque. Elle dispose d'une base en plastique mat tandis que le revêtement supérieur (disponible en noir, blanc et rouge) est brillant et agréable au toucher. Les clics gauche et droit n'ont rien d'exceptionnel, tout comme la molette aux crans peu prononcés, mais dont le clic reste agréable. Le seul autre bouton de cette KINZU v2 se trouve sous la molette et permet uniquement de switcher entre deux profils de sensibilité du capteur optique. Avec aucun bouton supplémentaire, cette souris se destine donc, en plus d'un usage quotidien sur le bureau, davantage à du FPS ou du RTS que du MMORPG.

Très légère (trop ?), elle affiche 77 g sur la balance et elle glisse très bien grâce à 3 larges patins. Si les petites mains ne rencontreront surement aucun problème de prise en main, les autres ne pourront pas poser l'intégralité de la paume et devront l'utiliser du bout des doigts tant la souris est petite. Enfin, on notera que le câble USB 2.0 est tressé.



Capteur[/anchor]

Spécifiquement destinée aux joueurs voire aux joueurs professionnels, la Kinzu Pro embarque un capteur optique au DPI maximum de 3200, fonctionnant à 3600 images par secondes et capable de supporter jusqu'à' 30 G d'accélération. La fréquence maximum de l'USB est standard à ce type de produit puisqu'il est de 1000 Hz.

01F4000005380343-photo-souris-noire-steelseries5.jpg


Pilotes[/anchor]

La Kinzu Pro Edition dispose de pilotes (téléchargeables sur le site de l'éditeur) aux possibilités aussi minimales que la souris en elle même. Il vous sera notamment possible de modifier l'action assignée à un bouton (uniquement les clics gauche et droit et la molette donc) ce qui s'avère peu, voire pas utile. Si vous décidez néanmoins de modifier le comportement des boutons, il vous sera possible de leur assigner une macro (avec prise en charge du délai entre les actions) ou sélectionner une application à exécuter. La possibilité de créer plusieurs profils de configuration pouvant être automatiquement sélectionnés au lancement d'applications en particulier compense légèrement le peu d'intérêt de cette fonction étant donné l'absence de bouton supplémentaire. En revanche, les gauchers auront la possibilité d'inverser les boutons.

01F4000005370254-photo-kinzu.jpg


Dans le second onglet se trouvent des options plus intéressantes pour une souris gamer. C'est ici qu'il est possible de modifier la sensibilité du capteur pour les deux réglages entre lesquels il est possible d'alterner via le bouton sur le dessus de la souris. En revanche seuls 4 paliers fixes sont disponibles : 400, 800, 1600 et 3200 DPI. La fréquence de l'USB est aussi configurable : 125, 250, 500 ou 1000 Hz.

01F4000005370256-photo-kinzu.jpg


Enfin, un système de statistiques est là pour vous indiquer le nombre de clics effectués entre le moment où vous lancerez l'outil et l'arrêterez. Très utile pour savoir que sur Diablo III le clic gauche est maltraité ... Reste que ces pilotes sont simples d'utilisation malgré le fait qu'ils ne soient pas traduits.

01F4000005370260-photo-kinzu.jpg


À l'utilisation[/anchor]

Bien que nécessitant un léger temps d'adaptation comme avec la majorité des souris, la Kinzu Pro Edition se contrôle bien, tant sur le bureau que dans les jeux. Elle est rapide et précise et un frag manqué ne pourra être que votre faute ! Sa surface glossy peut plaire comme déplaire, mais celle-ci n'est pas idéale lorsque l'on transpire puisqu'elle devient rapidement grasse.

Conclusion[/anchor]

0000009605380335-photo-souris-noire-steelseries.jpg
Avec cette souris poussée à l'extrême de la simplicité, SteelSeries signe un produit correct dont l'avantage majeur est d'être ambidextre et précis. Mais à tant sacrifier, on en vient quand même à manquer d'un ou deux boutons ou d'une souris un peu plus grosse et lourde. Reste que les adeptes de petites souris et n'ayant pas l'utilité de fonctions avancées peuvent très bien se contenter de cette KINZU v2 (Pro Edition ou normale puisque quasi identiques). Pour quelques euros de plus chez le même fabricant, on pourra lui préférer la KANA, très ressemblante à la KINZU v2 mais dotée notamment de deux boutons qui peuvent s'avérer utiles.

steelseries KINZU v2 Pro Edition

5

Les plus

  • Ambidextre
  • Légère et précise
  • Simple et efficace

Les moins

  • Confort discutable
  • Molette moyenne
  • Trop légère et trop simple ?

Confort6

Précision7

Boutons6



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
scroll top