Test Corsair Vengeance M90 : une concurrente de la Naga ?

Corsair Vengeance M90 Performance MMO

La Corsair M90 vient chasser sur les terres de la Razer Naga avec une souris optimisée MMO... et donc très fournie en boutons ! Pour le reste, la qualité déjà observée sur les claviers Vengeance est visiblement de la partie...

Design et ergonomie[/anchor]

La gamme Vengeance de Corsair se distingue par une qualité de fabrication au top et des matériaux nobles et la M90 ne fait pas exception. Composée de plastiques de qualité et d'une épaisse semelle en métal brossé, la souris s'avère tout de suite agréable à manipuler pour peu que l'on aime les souris assez lourdes. Contrairement à la M60 dont certains détails s'avèrent un peu gênants, ses formes généreuses épousent parfaitement la main droite.



On en vient à la particularité de la M90 : ses boutons ! Sans aller jusqu'au pavé de 12 touches de la Razer Naga, Corsair a tout de même garni le bord gauche de la souris de 9 boutons ! Ceux-ci sont placés de manière relativement pertinente, autour d'un espace vide sur lequel tombe naturellement le pouce. Il suffira alors de plier ou d'étendre légèrement celui-ci pour les atteindre. Seuls deux boutons, situés à l'arrière de la souris, nécessitent un réel effort de pliage du pouce. Il faudra donc les réserver aux fonctions les moins « critiques » (par défaut, Corsair les attribue au changement de profil). La présence d'un gros bouton juste derrière le pouce est en revanche appréciable : on pourra l'actionner par une simple pression de l'arrière du pouce.

Besoin de plus de boutons ? On en trouve encore deux dans le coin supérieur gauche (affectés au switch DPI à la volée) et un en dessous de la molette. Parlons de celle-ci : c'est un régal ! Lourde, fluide mais malgré tout suffisamment précise, elle bénéficie d'une finition digne des meilleures Logitech.

Pas de souci non plus au niveau de la glisse, assurée à la perfection par 4 patins généreux.

Capteur[/anchor]

Pas de jaloux au niveau du capteur : la M90 embarque exactement le même que sa petite soeur M60. On retrouve donc un capteur laser capable de grimper jusqu'à 5700 PPP, pas aussi performant donc que les dernières Razer, mais a-t-on vraiment besoin de monter jusqu'à 6400 PPP ? Les pilotes permettent de varier la précision selon des paliers de 100 PPP.

Pour ce qui est du taux de réponse, il est de 1000 Hz (1 ms) au maximum. Enfin, on retrouvera également la possibilité d'ajuster la distance de décollage de la souris.

Pilotes[/anchor]

Alors que les pilotes Corsair, avec leur interface commune à tous les périphériques Vengeance, sont généralement de qualité, la M90 vient partiellement entacher le bilan pour une simple et bonne raison : la vue de 3/4 des nombreux boutons de la souris associée à de multiples flèches et numéros manque franchement de lisibilité ! Une vue claire et de taille respectable des boutons de la tranche serait beaucoup plus efficace.

01F4000004946876-photo-corsair-m90-pilotes-1.jpg


Hormis ce point particulier, on retrouve un éditeur de macros clair et précis, des réglages fins pour le capteur (sensibilité horizontale et verticale, distance de décollage...), et toujours ces petits détails appréciables tels que la possibilité de sauvegarder plusieurs profils (parmi les 50 qu'il est possible de créer) dans la mémoire interne de la souris, ou de forcer les macros au niveau matériel pour les quelques jeux incompatibles.

012C000004946878-photo-corsair-m90-pilotes-2.jpg
012C000004946880-photo-corsair-m90-pilotes-3.jpg


À l'utilisation[/anchor]

Malgré les réserves que l'on pourrait avoir sur l'overdose de boutons, la M90 s'en tire finalement assez bien sur ce point. Le fait de positionner naturellement son pouce sur une zone sans bouton, et d'accéder à ceux-ci assez facilement, et surtout de les distinguer par leur forme et leur taille apporte un réel plus : on sent que Corsair a mené une certaine réflexion, même si dans le feu de l'action, on persiste à penser que ça fait beaucoup de boutons à gérer pour un seul pouce... Pour le reste, c'est du tout bon : la souris glisse parfaitement, la prise en main est impeccable. Seuls les amateurs de souris légère feront la fine bouche : avec sa semelle en aluminium, la M90 pourra paraître un poil trop résistante.

Conclusion[/anchor]

0096000003368000-photo-logo-s-lection-clubic.jpg
La M90 est bien le compagnon idéal du K90 : elle offre les mêmes qualités, à savoir une qualité de construction quasi irréprochable et une conception maitrisée. La prise en main est très satisfaisante, le positionnement des boutons assez cohérent, et on apprécie le sens du détail, jusqu'à la qualité de la molette métallique. Son prix est assez élevé, mais pas démesuré : entre 60 et 70 euros au moment de notre test. Une réussite !

Corsair Vengeance M90

8

Les plus

  • Finition impeccable
  • Prise en main très confortable
  • Molette lourde et précise
  • Très bonne précision

Les moins

  • Un peu lourde pour certains joueurs
  • Placement de certains boutons

Confort9

Précision8

Boutons8

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Le gouvernement dévoile sa stratégie nationale pour le Cloud, avec un label de confiance
Si vous cherchez un VPN rapide, NordVPN affiche une réduction de 65%
Apple Music : l'audio sans perte pour tout le catalogue à partir de juin, sans surcoût
Xiaomi poursuit son implantation en France et annonce l'ouverture d'un deuxième Mi Store hors de la capitale
Pour contrer Apple Music, Amazon Music HD est désormais disponible pour les abonnés Amazon Music Unlimited
Bon prix sur ce pack clavier + souris sans fil Logitech MK470 chez Amazon
Netatmo : la sonnette vidéo intelligente désormais compatible avec les principaux assistants vocaux
Mass Effect Édition Légendaire pourrait se doter tôt ou tard d’un mode multijoueur
L'Allemagne pourrait interdire à Google de commercialiser ses enceintes connectées et YouTube Music
Sharp signe le premier smartphone équipé d'un capteur photo de 1 pouce
Haut de page