Foxconn ferme temporairement une usine indienne

27 juillet 2010 à 12h32
0
00C8000003258662-photo-foxconn.jpg
Quand ce n'est pas en Chine, c'est en Inde que Foxconn rencontre des bévues avec ses usines : l'entreprise taïwanaise, toujours au cœur d'une polémique concernant la gestion de son usine de Shenzen, théâtre depuis l'année dernière d'une vague de suicide chez ses employés, vient en effet d'annoncer la fermeture temporaire de l'une de ses succursales en Inde.

En cause, l'état de 250 employés de l'usine, qui ont été pris de vertiges et de nausées vendredi dernier. Soignés dans un hôpital du district de Kancheepuram où se trouve également la chaîne de fabrication, ils ont, pour la plupart, pu rentrer chez eux après avoir reçu un traitement : 28 sont cependant toujours en observation.

Foxconn a indiqué que le problème pourrait avoir été causé par la pulvérisation de pesticides dans l'usine, mais la police indienne mène actuellement une enquête pour déterminer avec précision l'origine de ces maux. L'établissement, qui fabrique principalement des pièces pour les téléphones portables, devrait rouvrir la semaine prochaine selon les estimations de Foxconn.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top