Nos lecteurs ont testé l'enceinte Marshall Middleton ! Quel est leur retour d'expérience ?

07 avril 2023 à 16h00
Sponsorisé par
Marshall
Sponsorisé par Marshall
Marshall Middleton

La nouvelle enceinte portable de Marshall, la Middleton est un modèle haut de gamme se voulant à la fois design et robuste, armé d'une ergonomie poussée et d'une architecture audio avancée. Marshall présente ainsi ce produit comme un tout-en-un idéal, aussi à l'aise à l'extérieur qu'en usage sédentaire. Cette polyvalence et ces diverses caractéristiques ont été jugées avec soin par trois de nos lecteurs. Verdict ?

L'avis de David

« Le design brut et élégant rappelle les amplis de la marque, avec un grain et une texture qui font plaisir au toucher »

Design et fabrication

Comme la princesse de Galles, cette enceinte a de la classe. Elle affiche fièrement sa filiation aux amplis de la marque ainsi que son héritage rock’n’roll. Le premier contact avec le packaging est prometteur, on sent qu’on a affaire à un produit de qualité. 

Marshall Middleton

Le design brut et élégant rappelle les amplis de la marque, avec un grain et une texture qui font plaisir au toucher. Le détail qui tue : le câble de recharge texturé comme l’ampli.

L’enceinte en elle-même est superbe. Elle ressemble à un micro-ampli tout droit sorti des années 80, avec sa grille noire, le gros bouton de volume doré et la marque, assortie, apposée sur la grille. On se croirait sur scène avec les Rolling Stones. En tant que guitariste, j'aurais aimé que la grille (noire sur l'enceinte) rappelle davantage les amplis de la marque. D’autant plus que ce noir conjugué à la texture des matières doit être assez salissant.

Connectivité et autonomie

La bonne première impression se poursuit à la connexion. L'appareil est reconnu et connecté très rapidement. Ensuite, à chaque démarrage de l'appareil, la reconnexion se fait automatiquement avec un bruit caractéristique pour le signaler. Pas de latence ou de coupure constatée en Bluetooth, même en s’éloignant raisonnablement de l’enceinte. Top.

Première vraie critique : dans un cadre uniquement mono enceinte, oubliez l’appli. Elle n’apporte rien.

J'ai été très satisfait par la durée de vie de la batterie. Dans ce cadre-là, une seule charge a suffi pour une semaine d’utilisation quotidienne de plusieurs heures, le tout avec un volume correct, mais pas à fond (environ à 50%).

Qualité et puissance sonore

Je souhaite saluer le rapport volume sonore/taille de l'enceinte qui me parait excellent. Elle est assez grosse, mais reste transportable, et parait suffisante pour "ambiancer" une pièce de taille moyenne ou une soirée entre potes.

Marshall Middleton

Ma seule critique à l'encontre de cette enceinte : la qualité sonore pas au niveau du reste. Le son est top s'il s'agit d'animer une soirée entre amis avec beaucoup de boumboum. Dans ce cas-là, elle envoie du gros son ; elle restera audible à forts niveaux, ses limitations ne se feront pas sentir. 

Mais pour ma part, je suis un peu déçu par le manque de transparence du son, il y a comme un voile très audible. C'est notamment le cas sur du jazz vocal. En revanche, je n'ai ressenti aucune limitation lors d'écoutes d'AC/DC, Metallica ou Eminen.

Finalement, beaucoup de positif qui compense largement le manque de transparence sur les voix.

Points positifs :

  • Esthétique Marshall et qualité de construction
  • Connectivité très réussie
  • Autonomie conséquente
  • Puissance sonore

Points négatifs :

  • Manque de transparence du son
  • Application peu utile en mode mono-enceinte

L'avis de Julie

« Super facile d’utilisation et intuitif ! »

Packaging

Joli emballage, finition premium, le calage est en fibres moulées donc recyclable. Dommage que la pochette soit en plastique, un pochon en tissu aurait pu être pratique pour la transporter tout en la protégeant.

Design

J’aime le design de l’enceinte, super esthétique. Le toucher est agréable, mais le revêtement retient la poussière. Cela se voit beaucoup sur la couleur noire).

Marshall Middleton

Niveau poids/dimensions, je n’avais pas fait attention quand j’ai commencé à me renseigner sur le modèle. Pour moi, ce n’est pas une enceinte nomade, alors oui, elle est « tout-terrain », mais elle est très grosse. Je ne me vois pas partir avec en week-end avec, seulement si j’ai une soirée de prévue. 

Ergonomie et qualité sonore

Super facile d’utilisation et intuitif ! Depuis mon mobile, une fois le Bluetooth activé et l’enceinte détectée, il m'a tout de suite été proposé de télécharger l’application.

La navigation sur l’enceinte par un joystick, les boutons et les leds pour indiquer les niveaux (de batterie, volume…) est très pratique.

Pour ce qui est de la qualité du son, je suis très satisfaite. Les boutons de réglages basses et aigus permettent de régler le son à notre convenance, et au type de pièce dans laquelle nous nous trouvons. C’est vraiment agréable d’avoir un son puissant et à 360°, on le ressent.

Je suis vraiment satisfaite de la qualité de cette enceinte et pas du tout déçue. Je ne suis juste pas sûr de l’emmener partout avec moi.

Points positifs

  • Design et finition
  • Qualité sonore
  • Simplicité d'utilisation

Points négatifs

  • Encombrement pour une enceinte nomade

L'avis de Sébastien

« La Middleton est une vraie bonne surprise »

Design et ergonomie

La Middleton est généreuse sans être trop imposante. Tout comme le poids, puisqu’elle accuse 1,8kg sur la balance.  Pour le nomadisme, on lui préfèrera sans doute l’Emberton, qui pèse un bon kilo de moins (elle est donnée pour 0,7kg).

Concernant la prise en main, elle est excellente. Le revêtement rappelle visuellement les amplis de la marque, mais l’entreprise a depuis adopté une démarche plus responsable et annonce 55% de plastique recyclé, le tout garanti sans PVC. On se retrouve avec une matière très agréable au toucher, tout comme la sangle amovible, sangle qui paraît plutôt robuste : je n’ai eu aucune hésitation à trimballer l’enceinte en la tenant uniquement par cet appendice.

Le poids de la Middleton et sa base caoutchouteuse (silicone ?) lui confèrent une excellente stabilité, même sur les surfaces lisses.

Marshall Middleton

Marshall annonce un indice de protection IP67. Concernant les chocs, sa conception et son revêtement la mettent à l’abri pour un usage courant. Maintenant, soyons honnêtes : autant je n’aurais pas d’inquiétude à la laisser au bord d’une piscine (mais pas trop près du bord !), autant je ne me vois pas l’emmener à la plage ou la poser dans la boue.

Pour moi, c’est une enceinte qu’on pose sur une table, une étagère, un bord de terrasse, autant pour l’écouter que pour la regarder.

Parce que oui, ça reste un produit Marshall. Le revêtement rappelle le Tolex des amplis de la marque, mais le vinyle utilisé à l’époque a laissé la place à une matière nettement plus douce au toucher. À voir comment le matériau vieillit, notamment pour celles et ceux qui l’utiliseront principalement en extérieur.

Au niveau des commandes, c’est classique, mais efficace. Deux petits reproches sur l’ergonomie : les pictogrammes des boutons sont trop discrets (noir sur noir), et le témoin visuel ne reste pas allumé assez longtemps lors d’un réglage.

Connectiques

Au niveau des connecteurs, c’est plutôt basique, mais suffisant pour ce type de produit.

Les 2 prises sont accessibles à l’arrière, dans une petite encoche suffisamment large pour que tous les câbles USB-C et Jack puissent être branchés sans soucis. Seul bémol : l’absence d’un cache ou d’une trappe pour protéger les prises de la poussière et de la saleté.

Mais pourquoi avoir conservé de l’USB-A ? J’aurais préféré un double USB-C, surtout pour pouvoir utiliser l’enceinte pour recharger son smartphone.

Fonctions et connexion

L’appairage Bluetooth est simple. Je n’ai pas rencontré de problème de synchronisation ni de perte de signal, même en m’éloignant de l’enceinte avec Spotify, cependant, j’ai eu quelques micro-coupures en streamant de la radio (depuis l’application RTL2 notamment). Difficile de savoir s’il faut incriminer l’enceinte ou l’application. Je pencherais plutôt pour la seconde option, étant donné que je n’ai eu aucun dysfonctionnement avec Spotify.

Marshall Middleton

L'application n’apporte globalement pas grand-chose, hormis un Stack Mode (appairage multi-enceintes) peut-être plus simple à gérer que depuis les enceintes directement. L’enceinte ne dispose pas de microphone, et par conséquent pas d’assistant vocal non plus.

Son

Je ne sais pas si c’est inhérent aux enceintes portables, mais à chaque fois, je commence par tester ses capacités sur les graves. Et c’est encore plus vrai quand il s’agit d’une enceinte Marshall !

Et je dois dire que c’est une belle réussite. Les graves sont bien maîtrisés, que ce soit sur un rythme lent comme sur le morceau Sail (Awolnation) ou sur la ligne de basse de Bad News (Moon Martin). La Middleton connaît son sujet, et même au niveau max, je n’ai pas noté de distorsion à volume moyen. Ça se complique un peu quand on dépasse les 75% du volume max.

Marshall Middleton

Sur le morceau Dance of Curse, qui contient beaucoup d’instruments, dont des violons et des cuivres, et un rythme assez rapide, là encore, c’est plutôt bien maîtrisé, bien qu’au-delà de 7 sur 10 ça devienne un peu trop aigu à mon goût.

Je n’ai pas vraiment été convaincu par l’effet stéréo promis. J'ai testé plusieurs morceaux très marqués en stéréo. À moins d’un mètre de l’enceinte, l’effet est présent, et plus on se rapproche, plus c’est perceptible. Mais dès qu’on s’éloigne, l’effet s’estompe complètement.

La Middleton est une vraie bonne surprise. C’est une enceinte robuste qui produit un son très appréciable sans jamais être dérangeant. Elle est tout à fait taillée pour sonoriser une pièce de 20/25 m2 (voire plus en environnement calme), avec des graves très bien tenus et des aigus maîtrisés.

Autonomie

L’autonomie est excellente : j’ai pu utiliser la Middleton 2 jours d’affilée sans la charger, avec un volume autour de 30%. On ne doit pas être loin des 20+ heures annoncées par Marshall, même si ça dépendra effectivement de votre usage.

Marshall Middleton

Pour la recharge, j’ai branché l’enceinte sur un chargeur rapide Ugreen de 65W. Au bout d’1h30, elle était chargée à bloc. Les différents voltages supportés sont un vrai plus (5/9/12/20V).

J’ai testé une recharge (mode powerbank) de mon iPhone 11 Pro Max depuis la Middleton : clairement, c’est plus pour dépanner qu’autre chose. Non seulement l’enceinte se vide assez vite, mais en plus la charge est plutôt lente.

Points positifs :

  • Touche Marshall bien respectée, et plus écoresponsable
  • Qualité sonore générale
  • Prise en main excellente (fabrication et toucher)
  • Commandes simples mais efficaces
  • Autonomie excellente

 

Points négatifs

  • Application peu utile
  • Pas de protection des connectiques
  • Mode powerbank très secondaire

 

Verdict

La Marshall Middleton a-t-elle séduit nos lecteurs ? Pour ce qui est du design et de la fabrication, les avis sont unanimement positifs. Bien que sa taille soit imposante, elle semble davantage être une enceinte transportable plus que totalement nomade. À l'inverse, quelques limites apparaissent, en particulier lorsque nous évoquons l'application, décrite comme dispensable. Rien à dire sur la puissance et sur la qualité sonore, globalement convaincante pour un produit aussi compact. Marshall réussit donc son pari.

Article proposé et conçu par La Rédaction Clubic en partenariat avec Marshall
Lire la charte de confiance
Haut de page