Steam Link : un Chromecast pour jeux vidéo ?

30 octobre 2015 à 17h30
0
Lors de la première présentation de la manette Steam Controller, Valve s'était montré particulièrement ambitieux pour la réinvention d'un accessoire de jeu connu de tous. Depuis, la réalité a visiblement eu raison des ambitions de Valve, et le Steam Controller est finalement beaucoup plus classique dans sa forme. En plastique noir, avec un grip convenable et un confort de prise en main somme toute appréciable, le contrôleur a recours à un plastique noir mat, sauf pour certaines zones sur le dessus de la manette qui présentent un plastique brillant.

0230000008223666-photo-steam-controller-1.jpg


Alimentée par deux piles LR6 livrées, que l'on insérera sous la manette avec difficulté, en retirant le cache arrière, la manette est sans fil et accompagnée d'un dongle qui marche aussi bien sur PC que sur son boîtier Steam Link. Il est également possible d'utiliser le Steam Controller en filaire avec le câble USB livré. Et Valve intègre dans la boîte une sorte de rallonge USB : un sabot avec un câble qui vous permettra d'éviter les ennuis radio si jamais le PC est trop éloigné de la manette par exemple. Précisons que si vous utilisez des piles rechargeables, le fait de brancher la manette sur un chargeur à connectique micro-USB ne rechargera pas les piles en question.

0230000008223676-photo-steam-controller-6.jpg


Au-delà de la prise en main, finalement plus agréable que le look ne le laissait entrevoir, la manette propose deux gâchettes à la course assez réduite et deux boutons gauche/droit bruyants qui évoquent les clics d'une souris.

0230000008223678-photo-steam-controller-7.jpg


On trouve un seul et unique stick analogique gauche, une croix directionnelle tactile gauche et un pavé tactile droit. A cela s'ajoutent un bouton Steam, l'équivalent du bouton « Start », un bouton retour et une série de quatre boutons d'action X, Y, A, B.

0190000008223668-photo-steam-controller-2.jpg
0190000008223670-photo-steam-controller-3.jpg


Premier constat, les boutons d'actions sont placés trop bas sur la manette et leur taille est un peu petite. Mais ce n'est qu'un détail par rapport au problème le plus évident : l'absence d'un deuxième champignon. Alors que la zone tactile est parfaite pour déplacer un curseur à l'écran, elle devient cauchemardesque à utiliser pour les mouvements de caméra d'un FPS : d'ailleurs, l'erreur à ne pas faire est d'enlever son pouce à chaque mouvement. Il faudra donc s'habituer à cette interaction peu naturelle qui est accompagnée d'un retour haptique, un peu trop bruyant à notre goût.

0230000008223672-photo-steam-controller-4.jpg


A noter que les deux zones tactiles sont cliquables. Enfin, deux gâchettes sont présentes sous la manette. C'est une idée entrevue sur la future manette Xbox One Elite et pas forcément mauvaise. Reste que l'implémentation est perfectible puisqu'on a tendance à les actionner sans le vouloir simplement en se saisissant du contrôleur.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top