Sur YouTube, les vidéos de jeux violents soumises aux mêmes règles que les films et séries

03 décembre 2019 à 14h42
0
Call of Duty : Modern Warfare test

Le jeu vidéo est désormais traité comme l'égal des films ou des séries pour la modération des contenus violents sur YouTube.

La plateforme a décidé de lâcher du lest : les vidéos gaming montrant de la violence ne seront plus systématiquement soumises à une restriction d'âge.

Le gaming logé à la même enseigne que le cinéma et la TV

YouTube vient d'annoncer que les règles changent à partir de maintenant pour la modération des contenus gaming montrant de la violence. « La violence scriptée ou simulée dans les jeux vidéo sera traitée de la même manière que la violence dans d'autres contenus scriptés, tels que le cinéma et la télévision », fait savoir la plateforme de streaming vidéo.

Conséquence directe de ce changement : de nombreuses vidéos uploadées à partir d'aujourd'hui et qui auraient été sujettes à une limite d'âge auparavant seront désormais approuvées pour le grand public.

YouTube accorde une légitimité au jeu vidéo

« Nous avons bien compris que nos règles doivent faire la différence entre le monde réel et la simulation de la violence, et nous mettons à jour notre application pour refléter cela », déclare YouTube, qui répond à un appel de la communauté en ce sens, et notamment des youtubeurs gaming. « Nous voulons nous assurer que nous appliquons nos politiques de contenu violent de manière cohérente », est-il ajouté.

YouTube précise en revanche que les vidéos dont le seul but est de montrer de la violence ne sont pas concernées par cette mesure. On comprend donc que si avancer normalement dans la campagne solo d'un FPS, par exemple, permet d'échapper à la modération, tuer tout ce qui bouge dans GTA V sera toujours sanctionné. Reste à savoir si l'algorithme va réussir à bien différencier ces cas de figure.

Au-delà des répercussions pratiques évidentes, tant pour les créateurs de contenus que pour les internautes intéressés par ce type de vidéos, cette décision importe aussi pour la légitimité du jeu vidéo, qui n'est ainsi plus considéré comme un vecteur de violence mais comme un support artistique pour lequel l'expression de la violence peut être un moyen de faire passer un message. Exactement comme pour les autres formes d'art audiovisuelles donc.



Source : Engadget
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top