Rocket League va remplacer les loot boxes par des plans de construction

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
03 octobre 2019 à 09h03
0
Rocket League
© Psyonix

Dès le mois de décembre, Psyonix va remplacer le système de caisses au contenu aléatoire dans Rocket League.

Des Blueprints à la place des loot boxes

Le célèbre Rocket League va bientôt dire adieu aux fameuses « loot boxes », au profit d'un tout nouveau système de schémas, baptisés « Blueprints ». C'est en août dernier que Psyonix avait annoncé la nouvelle, qui sera finalement appliquée en décembre.

Ainsi, à la fin d'une partie, plutôt que de récupérer un contenu aléatoire, le joueur récupérera un plan. Ce dernier lui permettra de mettre au point l'objet affiché, à condition d'utiliser une certaine somme. Pas de hasard donc, puisque le joueur saura exactement ce que produira son plan.

Psyonix va également mettre en place un nouveau système de monnaie premium, laquelle permettra de transformer les plans, mais aussi d'acheter du contenu dans la boutique. Il reste donc quelques semaines aux joueurs pour profiter de Rocket League tel qu'on le connaît actuellement, avant de passer à la révolution Blueprints.

Source : Engadget
Modifié le 03/10/2019 à 09h03
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Il va pleuvoir des radars tourelles, avec 1 200 installations supplémentaires d'ici 2020
Traçage numérique : Emmanuel Macron officialise l'arrivée prochaine d'une application
Porn : Macron veut
Trop chers, pas assez autonomes, les véhicules électriques n'intéressent qu'un français sur dix
Radars tourelles : on les croyait indestructibles, ils ne résistent pourtant pas à la colère de citoyens
Amazon suspend provisoirement l'activité de ses centres de distribution français
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Le nucléaire provoque-t-il moins de morts que le solaire ou l’éolien ?
Convention citoyenne pour le climat : les propositions phares retenues, et leur avenir
Émissions de CO2 : l'Assemblée nationale vote l'augmentation du malus à 20 000 euros
scroll top