65% des joueurs en ligne auraient été victimes, au moins une fois, de menaces ou de harcèlement

Nassim Chentouf Contributeur
29 juillet 2019 à 11h11
0
gaming1600

La majorité des titres de cette génération proposent un mode online, permettant à n'importe qui de s'affronter. Des jeux comme League of Legends, Fortnite, PUBG, Call of Duty ou Overwatch ont même bâti leurs succès sur cette option essentielle à l'expérience du joueur.

Mais le jeu vidéo en ligne est également vivier de comportements toxiques auxquels beaucoup ont dû faire face. C'est en tout cas ce que révèle l'étude d'une association, ADL League, à travers un chiffre parlant. Ce sont 65% des joueurs qui ont déjà eu à subir un harcèlement en partageant une partie en ligne ! Leurs origines ou orientations sexuelles étaient notamment visées.

Un comportement très courant en ligne

ADL League a mené cette enquête auprès de 1 000 sondés qui ont répondu à des questions autour de jeux en ligne, dans lesquels les parties se jouent avec des inconnus. Résultat ? 65% des personnes questionnées affirment avoir déjà subi du harcèlement, notamment avec menaces. Le plus grave reste que ce harcèlement durerait dans le temps suite à la diffusion d'informations personnelles sur les victimes.

Comme souvent lorsqu'un harcèlement a lieu, ce sont les origines et les orientations sexuelles des victimes qui sont principalement visées. ADL League cite notamment l'exemple de joueurs hispaniques, asiatiques ou noirs. Un tiers des LGBTQ+ ont aussi été harcelés sur des jeux en ligne. Les femmes ne sont pas épargnées, avec bon nombre de remarques sexistes - la voix trahissant leur sexe au micro. Les discours racistes sont également très présents : 23% des sondés ont déjà entendu des discussions faisant l'apologie de la suprématie blanche.

Certains jeux présentent plus de comportements toxiques

L'étude d'ADN League met également l'accent sur les jeux entraînant le plus de comportements haineux et de harcèlement. En tête de ce triste classement, on retrouve DOTA 2 avec 79% de joueurs touchés par du harcèlement ou des menaces. Viennent ensuite CS : Go et PUBG qui en comptent tous deux 75%. Overwatch et League of Legends affichent le même score désastreux.

Bien évidemment, de bons élèves se démarquent comme World of Warcraft avec seulement 20% de joueurs victimes de ces comportements toxiques. NBA 2K et Minecraft affichent des scores similaires.
Pour Daniel Kelley, responsable de l'association ADL League, le problème vient du fait que les studios ne proposent pas les outils nécessaires pour lutter contre les comportements haineux en ligne. Une problématique également présente du côté des réseaux sociaux dont la modération est bien trop lente et/ou laxiste.

Source : CNet
12 réponses
10 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
À Los Angeles, un robot policier ignore une femme qui demandait de l'aide

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top