65% des joueurs en ligne auraient été victimes, au moins une fois, de menaces ou de harcèlement

29 juillet 2019 à 11h11
0
gaming1600

La majorité des titres de cette génération proposent un mode online, permettant à n'importe qui de s'affronter. Des jeux comme League of Legends, Fortnite, PUBG, Call of Duty ou Overwatch ont même bâti leurs succès sur cette option essentielle à l'expérience du joueur.

Mais le jeu vidéo en ligne est également vivier de comportements toxiques auxquels beaucoup ont dû faire face. C'est en tout cas ce que révèle l'étude d'une association, ADL League, à travers un chiffre parlant. Ce sont 65% des joueurs qui ont déjà eu à subir un harcèlement en partageant une partie en ligne ! Leurs origines ou orientations sexuelles étaient notamment visées.

Un comportement très courant en ligne

ADL League a mené cette enquête auprès de 1 000 sondés qui ont répondu à des questions autour de jeux en ligne, dans lesquels les parties se jouent avec des inconnus. Résultat ? 65% des personnes questionnées affirment avoir déjà subi du harcèlement, notamment avec menaces. Le plus grave reste que ce harcèlement durerait dans le temps suite à la diffusion d'informations personnelles sur les victimes.

Comme souvent lorsqu'un harcèlement a lieu, ce sont les origines et les orientations sexuelles des victimes qui sont principalement visées. ADL League cite notamment l'exemple de joueurs hispaniques, asiatiques ou noirs. Un tiers des LGBTQ+ ont aussi été harcelés sur des jeux en ligne. Les femmes ne sont pas épargnées, avec bon nombre de remarques sexistes - la voix trahissant leur sexe au micro. Les discours racistes sont également très présents : 23% des sondés ont déjà entendu des discussions faisant l'apologie de la suprématie blanche.

Certains jeux présentent plus de comportements toxiques

L'étude d'ADN League met également l'accent sur les jeux entraînant le plus de comportements haineux et de harcèlement. En tête de ce triste classement, on retrouve DOTA 2 avec 79% de joueurs touchés par du harcèlement ou des menaces. Viennent ensuite CS : Go et PUBG qui en comptent tous deux 75%. Overwatch et League of Legends affichent le même score désastreux.

Bien évidemment, de bons élèves se démarquent comme World of Warcraft avec seulement 20% de joueurs victimes de ces comportements toxiques. NBA 2K et Minecraft affichent des scores similaires.
Pour Daniel Kelley, responsable de l'association ADL League, le problème vient du fait que les studios ne proposent pas les outils nécessaires pour lutter contre les comportements haineux en ligne. Une problématique également présente du côté des réseaux sociaux dont la modération est bien trop lente et/ou laxiste.

Source : CNet
12
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top