30 noms du jeu vidéo s’allient contre les comportements toxiques

0
Les grands développeurs de jeux vidéos en ligne, tels que Blizzard, Riot Games et la plateforme de streaming Twitch, se réunissent à l'occasion de la Game Developers Conference 2018 pour travailler ensemble contre les attitudes négatives de certains joueurs qui nuisent au plaisir des autres.

30 entreprises vont ainsi former l'Alliance pour le Fair Play, afin de mettre en place de nouvelles stratégies plus efficaces.

Apprendre de leurs erreurs

Cela fait des années que les développeurs de MMO ou de MOBA tentent de lutter contre les comportements négatifs de certains joueurs ou d'en limiter leurs effets, sans pour autant parvenir à des résultats probants. Riot Games et sa licence League of Legends sont notamment pointés du doigt pour avoir réuni l'une des communautés les plus toxiques des jeux en ligne. La compétition, placée au cœur de ce jeu, est l'un des facteurs mis en avant pour expliquer de telles attitudes. Avec des systèmes de signalement et la possibilité de masquer les messages des joueurs, l'entreprise américaine a réussi à limiter les dégâts, mais n'a pas répondu au problème jusqu'à présent.

Après de tels échecs, 30 développeurs ont alors décidé, lors du Game Developers Conference 2018 à San Francisco, de fonder une Alliance pour le Fair Play. Riot, Blizzard, Activision ou encore Epic Games seront les têtes d'affiche de ce projet et auront pour mission de mettre en commun leurs erreurs et leurs recherches pour combattre efficacement les attitudes toxiques. Le but serait de comprendre les problèmes sous-jacents et d'établir un ensemble de normes de comportement pour les entreprises de l'alliance, mais aussi aider pour les nouveaux développeurs.

League of Legends


Pas de mesure concrète

La Fair Play Alliance ne dispose pour l'instant que d'un site web et les discussions entre les entreprises n'ont pas encore mené à des prises de position sur le sujet. Les développeurs doivent encore définir ce qu'est un « bon comportement » et faire face à l'épineux problème de la liberté d'expression. Ils ne souhaitent pas ainsi que des règles rigides viennent condamner certaines interactions entre des amis proches qui s'envoient des piques par exemple.

Les entreprises espèrent alors profiter de ces discussions pour créer une émulation entre développeurs, mais aussi avec les plateformes de streaming, en partie responsables de certains comportements. Twitch avait notamment été critiquée pour avoir laissé un streamer toxique comme Tyler1 devenir une star de la plateforme et donner un mauvais exemple pour la communauté.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top