E3 2015 : XCOM 2 s'est laissé approcher le temps d'une mission

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
18 juin 2015 à 06h35
0
Sorti en octobre 2012, XCOM Enemy Unknown a remis au goût du jour les jeux de combats tactiques au tour par tour. Son succès a logiquement entraîné la mise en chantier d'une suite que nous avons pu approcher lors de l'E3 2015.

Sans surprise, XCOM 2 reprend plus ou moins l'histoire là où l'avait laissée le studio Firaxis. Souvenez-vous, il s'agissait alors de conduire les opérations d'une agence supranationale dont l'objectif était de repousser une invasion extra-terrestre. Eh bien, croyez-le ou non, malgré tout vos efforts, les développeurs ont décidé que la partie était perdue pour l'espèce humaine.

XCOM 2 débute alors que cela fait 20 ans que les forces terriennes coalisées se sont rendues sans conditions aux Aliens. Ces derniers sont maintenant à la tête du monde. En surface, ils semblent prendre soin de l'espèce humaine au travers de magnifiques cités. En réalité, les libertés élémentaires appartiennent au passé, la dissidence est systématiquement éliminée et un sinistre plan semble devoir se mettre en place.

Resistenza !

Vous vous en doutez, les Humains ne pouvaient accepter cette situation sans réagir et de petits groupes sont parvenus à unir leurs forces afin de mettre en place une véritable résistance à l'oppresseur. Ils fonctionnent en mode guérilla et tentent de mettre à profit les armes utilisées par leurs adversaires pour renverser la vapeur. C'est bien sûr cette résistance que nous prendrons en main au travers de la campagne solo du jeu.

Inutile de tourner autour du pot, il était encore trop tôt pour que Firaxis daigne nous en apprendre davantage sur le fonctionnement réel de cette campagne. En revanche, la présentation d'une unique mission a suffi pour nous faire vibrer. Une mission qui débute par les célébrations organisées par les Aliens pour le 20e anniversaire de « l'armistice ». Une statue doit être érigée et la résistance entend bien troubler les festivités.

03E8000008079236-photo-xcom-2.jpg
Un Advent se rue au combat... La Résistance peut trembler !

Présentée comme une mission dite de sabotage, celle-ci collait parfaitement au principe de résistance. Nos escouades devaient aller poser une bombe pour faire sauter la statue et on retrouve le look & feel de XCOM Enemy Unknown. Les habitués ne seront donc pas perdus au moment d'analyser la carte, de vérifier les obstacles / planques potentielles et de donner leurs ordres.

Aliens go home ?

Une mission de XCOM 2 peut débuter par une arrivée en douce de nos troupes, résistance oblige. Durant la mission présentée, il s'agissait de se placer au plus près du cordon de sécurité entourant la statue pour être dans les meilleures dispositions avant de donner l'assaut. On se cale en « surveillance » et on ouvre le feu. Les choses semblent bien se passer et l'élimination rapide de la sécurité permet de placer la bombe sans trop de souci.

Hélas, alertés, les Aliens ont tôt fait d'envoyer des renforts et c'est là que l'on peut déjà découvrir un nouvel adversaire : le viper. Particulièrement retors, il peut harponner un agent très éloigné, l'amener à lui et le tuer en une seule action ! D'autres ennemis inédits seront dévoilés plus tard, mais la surprise occasionnée par le viper était déjà totale.

03E8000008079234-photo-xcom-2.jpg
Au sol, le viper a été terrassé par notre ranger

Côté Humains, nous pouvons compter sur le ranger et son impressionnante attaque de mêlée (un coup de sabre) pour contrebalancer alors que le spécialiste dispose d'un drone permettant de pirater certains systèmes. Dans notre mission, il servait à hacker la tourelle de combat d'un véhicule : rien de tel pour semer la panique chez l'adversaire.

Un immense plaisir

Notre unique mission ne nous permet évidemment pas de tirer de plans sur la comète, mais la progression de son scénario et les diverses nouveautés suffisent à complètement relancer l'intérêt du jeu. XCOM 2 promet de passablement renouveler les environnements et les situations au travers de sa campagne solo avec des objectifs au cœur d'immenses cités, mais aussi au plus profond des bases des Aliens.

Graphiquement parlant, Firaxis s'est arrangé pour améliorer le rendu par rapport au précédent opus et de manière générale, les cartes paraissent plus vivantes, plus richement détaillées. Enfin, l'aspect résistance devrait à coup sûr ravir les fans : les Humains opèrent depuis l'Avenger, un quartier général mobile, et devront en plus affronter les Advents, des traitres qui ont décidé de rejoindre les Aliens.

Exclusivement prévu sur PC pour une sortie courant novembre 2015, XCOM 2 s'annonce comme au moins aussi captivant que le précédent opus.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

E3 2015 : Ubisoft vise l'Objectif Lune avec Anno 2205
Dropbox : faites-vous envoyer des fichiers
E3 2015 : Mirror's Edge Catalyst se prête au jeu du parkour
PKparis K'1 : une élégante clé USB 128 Go de 5 mm d'épaisseur
Twitter rachète Whetlab spécialiste du machine learning
Infos US de la nuit : Airbnb prévoit 850 millions de dollars de chiffre d’affaires
Du Wi-Fi sur les aires d'autoroute : expérimentation cet été sur l'A8
Sketchfab, le
Réorganisation chez Microsoft : Stephen Elop quitte la société
Premières utilisations créatives de l'autoplay Twitter
Haut de page