E3 2015 : Hitman, entre retour aux sources et développement épisodique

01 juin 2018 à 15h36
0
Après un précédent volet au scénario mis en avant, la franchise Hitman opère un nouveau virage d'importance sous la houlette de Square Enix et du studio Io-Interactive. Au programme : des assassinats aux quatre coins du globe, avec un engagement des joueurs sur le long terme.

En 2012, Io-Interactive et Square Enix proposaient aux joueurs consoles et PC Hitman : Absolution, qui marquait le retour de l'Agent 47 dans une série de missions mises en scène, à la narration plus présente que d'habitude, et un gameplay revu pour s'ouvrir à un nouveau public pas forcément habitué à préparer méticuleusement ses assassinats avant de se lancer. Un renouveau qui n'avait pas fait l'unanimité chez les puristes, malgré les qualités intrinsèques du titre.

01F4000008077114-photo-hitman-pc-ps4-xbox-one.jpg

Avec Hitman - oui, juste Hitman - officialisé par Square Enix à l'occasion de l'E3, la donne change une nouvelle fois. Si l'éditeur s'est montré globalement avare en informations, il a cependant distillé certains points intéressants, notamment sur la manière dont le nouveau titre proposera les différents contrats au joueur. Au programme, une carte du monde sur laquelle les missions seront proposées aux quatre coins du globe, offrant au joueur la possibilité de choisir son propre cheminement. Pour ce qui est des assassinats proprement dit, Square Enix promet toujours une liberté d'action totale et le choix de l'approche. On ne sait pas encore, dans l'immédiat, si le titre reprendra des éléments de gameplay abandonnés dans le précédent volet, comme la carte qui permettait de préparer sa mission dans les premiers titres de la franchise.

Le mode Contrat de retour

Mode de jeu présent dans Hitman : Absolution, les Contrats seront de retour dans Hitman. Ce mode permet aux joueurs de développer eux-mêmes des missions d'assassinats et de les proposer à la communauté. Une manière de démontrer sa créativité tout en prolongeant la durée de vie du titre.

IO Interactive promet un mode sandbox des plus riches pour proposer des contrats très élaborés aux joueurs. Si la communauté se prend au jeu, Hitman pourrait bien s'offrir un avenir pérenne dans la ludothèque des assassins virtuels.

03E8000008077694-photo-hitman.jpg

Des missions épisodiques au compte-goutte

Autre annonce intéressante concernant ce nouveau Hitman : du contenu additionnel sera ajouté très fréquemment durant toute l'année 2016. Il ne s'agira pas de « simples » contrats décorrélés de l'intrigue initiale, mais de missions permettant d'approfondir les éléments de base de l'histoire initiale. En somme, Hitman disposera d'une partie épisodique destinée à capter l'intérêt du joueur durant toute l'année.

Et pour enfoncer le clou et s'assurer que les joueurs voulant vivre l'expérience à fond ne décrochent pas, une partie des contrats ajoutés le seront sous la forme de missions temporaires. Cela signifie que certains contrats apparaîtront sur la carte durant un laps de temps limité, et que le joueur devra donc saisir l'occasion pour éliminer la ou les cibles avant qu'elles ne disparaissent.

Mais de nombreuses questions subsistent aujourd'hui : ces ajouts seront-ils inclus dans le titre de base, ou nécessiteront-ils l'achat d'un season pass ? Le gameplay sera-t-il le même que le volet précédent ? L'Agent 47 finira-t-il pas esquisser un sourire ? On imagine que Square Enix et Io-Interactive ne resteront pas muets bien longtemps, puisque Hitman sera disponible le 8 décembre prochain, une date pas si lointaine.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
L'Ukraine dans le noir à cause d'un virus informatique ?
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page