Politique de remboursement de Steam : des indépendants se plaignent d'abus

le 08 juin 2015 à 11h46
0
À peine lancée, la nouvelle politique de remboursement de Steam inquiétait déjà certains développeurs indépendants. Aujourd'hui, les premiers chiffres les affolent carrément.

Au travers d'une modification de ses conditions générales d'utilisation, la plateforme Steam a décidé - la semaine dernière - de simplifier sa politique de remboursement des joueurs. Ainsi, ces derniers peuvent maintenant demander un remboursement dans les 15 jours suivants leur achat, et ce, sans qu'aucune justification ne leur soit demandée. Seule contrainte : que le jeu n'ait pas été utilisé pendant plus de deux heures.

Nina Freeman se plaignait alors du critère de durée retenu par Steam : « Ce que je trouve le plus insultant, c'est le manque de respect que semble avoir Steam pour les petits jeux. Je suis sûre qu'il y a des avantages, mais la manière dont Steam se focalise sur le temps de jeu renforce l'idée que les jeux devraient être d'une certaine longueur, ce qui est un point de vue malsain ». Une remarque reprise par de nombreux développeurs de « petits jeux ».

08063438-photo-steam.jpg

Des remboursement abusifs chez les indépendants ?



Ce qui n'était alors qu'une crainte de la part de quelques studios semble s'être rapidement mué en certitude. Ainsi, le 6 juin dernier, le studio Qwiboo a tweeté que « sur 18 jeux vendus lors des trois derniers jours, 13 ont fait l'objet d'un remboursement. Cela représente 72% des achats. Auparavant les demandes de remboursement étaient minimes ».

Dans le même ordre d'idées, le studio PuppyGames a lui publié sur Twitter un graphique de ses ventes récentes. On y voit un effondrement manifeste depuis la simplification des remboursements sur Steam. Le studio ajoute ensuite que sur les trois derniers mois, les ventes ont été plus ou moins constantes... jusqu'à ces trois derniers jours. Difficile d'accepter pour seule explication la proximité des soldes Steam.


À défaut d'avoir toutes les informations entre les mains des responsables de chez Steam, on ne peut pas mesurer avec précision l'impact de la nouvelle politique de remboursement. Une chose est cependant certaine, cet impact existe et l'utilisation d'une limite de temps aussi arbitraire créée une différence entre des jeux conçus pour durer 20-30 heures et d'autres pour dix fois moins.

À lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Jeux vidéo
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Mission réussie : Space X a lancé 60 mini-satellites Starlink
Microsoft lance ses Super Soldes Xbox One... sur les jeux Xbox 360 et Xbox
Realme arrive en France et présente son Realme 3 Pro
RGPD : Google (enfin) ciblé par une enquête européenne
Comparatif 2019 : Quel est le meilleur tapis de souris gamer ?
⚡ Bon plan : AUKEY Hub USB 3.0 4 Ports à 8,99€ au lieu de 14,99€
18 nouvelles exoplanètes découvertes, dont une qui pourrait héberger de l'eau liquide
Un ordinateur infesté de virus aux enchères pour plus d’un million de dollars
BMW va lancer sa trottinette électrique E-Scooter à l'automne 2019
Huawei en discussion avec Aptoide pour remplacer le Google Play Store
scroll top