Politique de remboursement de Steam : des indépendants se plaignent d'abus

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
08 juin 2015 à 11h46
0
À peine lancée, la nouvelle politique de remboursement de Steam inquiétait déjà certains développeurs indépendants. Aujourd'hui, les premiers chiffres les affolent carrément.

Au travers d'une modification de ses conditions générales d'utilisation, la plateforme Steam a décidé - la semaine dernière - de simplifier sa politique de remboursement des joueurs. Ainsi, ces derniers peuvent maintenant demander un remboursement dans les 15 jours suivants leur achat, et ce, sans qu'aucune justification ne leur soit demandée. Seule contrainte : que le jeu n'ait pas été utilisé pendant plus de deux heures.

Nina Freeman se plaignait alors du critère de durée retenu par Steam : « Ce que je trouve le plus insultant, c'est le manque de respect que semble avoir Steam pour les petits jeux. Je suis sûre qu'il y a des avantages, mais la manière dont Steam se focalise sur le temps de jeu renforce l'idée que les jeux devraient être d'une certaine longueur, ce qui est un point de vue malsain ». Une remarque reprise par de nombreux développeurs de « petits jeux ».

08063438-photo-steam.jpg

Des remboursement abusifs chez les indépendants ?

Ce qui n'était alors qu'une crainte de la part de quelques studios semble s'être rapidement mué en certitude. Ainsi, le 6 juin dernier, le studio Qwiboo a tweeté que « sur 18 jeux vendus lors des trois derniers jours, 13 ont fait l'objet d'un remboursement. Cela représente 72% des achats. Auparavant les demandes de remboursement étaient minimes ».

Dans le même ordre d'idées, le studio PuppyGames a lui publié sur Twitter un graphique de ses ventes récentes. On y voit un effondrement manifeste depuis la simplification des remboursements sur Steam. Le studio ajoute ensuite que sur les trois derniers mois, les ventes ont été plus ou moins constantes... jusqu'à ces trois derniers jours. Difficile d'accepter pour seule explication la proximité des soldes Steam.


À défaut d'avoir toutes les informations entre les mains des responsables de chez Steam, on ne peut pas mesurer avec précision l'impact de la nouvelle politique de remboursement. Une chose est cependant certaine, cet impact existe et l'utilisation d'une limite de temps aussi arbitraire créée une différence entre des jeux conçus pour durer 20-30 heures et d'autres pour dix fois moins.

À lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
L'administration Trump tire un trait sur les normes environnementales au motif du Covid-19
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
scroll top