Ingress (Google) se met à jour : (re)découvrez le jeu avec notre reportage.

25 septembre 2014 à 17h05
0
Google Niantic Labs vient de publier une mise à jour pour son jeu Ingress disponible sur Android et iOS. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas encore, le concept est à mi-chemin entre la réalité augmentée et la réalité virtuelle.

Pour résumer l'objectif : des joueurs du monde entier séparés en deux équipes s'affrontent pour étendre leur territoire sur l'ensemble de la planète.

Le reportage que nous avions consacré à Ingress :



Le joueur peut désormais soumettre des missions

Concrètement, cette mise à jour annoncée comme majeure par Niantic Labs va permettre au joueur de soumettre des missions. Jusqu'à présent, les différentes missions disponibles dans le jeu étaient prédéfinies par Niantic Labs. Dans Ingress, une mission peut consister à se promener au sein d'une même ville pour réaliser des objectifs comme : aller hacker tous les portails d'une rue où d'un moment historique, ou prendre le contrôle d'un zone géographique plus ou moins large.

Quid du financement ?

00C8000005723082-photo-ingress-logo.jpg
Lorsqu'on sait que le jeu est gratuit, qu'il est dépourvu de publicité, et qu'aucun achat in'app n'est disponible dans Ingress, on peut légitiment se questionner sur le business model d'Ingress dont les coûts de fonctionnement et développement n'ont probablement rien de négligeable. Interrogé sur ce point, l'agence de presse de Niantic Labs indique que le studio refuse le modèle freemium (NDRL : gageons que la formule fasse des émules), et souhaite que son jeu reste gratuit à l'avenir.

En revanche, dans le cas d'Ingress, les sources de revenus sont bien plus imaginatives... Depuis plusieurs mois, Niantic Labs développe des partenariats avec des centres commerciaux (réels) qui sont devenus des portais (virtuels) au sein d'Ingress. Les USA ont ouvert la marche, et Europe, Unibail-Rodamco est partenaire de l'opération depuis le 2 juin. En France, cela concerne les centres commerciaux Aéroville, Carré Sénart, Confluence, La Part Dieu, Les 4 Temps, Parly 2, Vélizy 2, So Ouest, Forum des Halles, Alma à Rennes, Toison d'Or à Dijon.

Qui est vraiment Niantic Labs ?

Google or not Googe ? Nantic Labs fonctionne comme à un studio « indépendant » de développement de jeu vidéo... à la différence prêt que l'entité fonctionne sur les fonds de Google. Il s'agit d'une startup à l'intérieur même de Google qui bénéficie de l'infrastructure et des outils du géant de Mountain View. L'agence de presse de Niantic Labs indique que ce mode de fonctionnement détaché permet d'avoir la souplesse nécessaire au développement de projets qui n'auraient pas leur place chez Google.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top