Blizzard poursuit les développeurs d'un système de triche pour StarCraft II en justice

22 mai 2014 à 10h54
0
Blizzard a récemment déposé une plainte aux Etats-Unis à l'encontre d'un groupe de hackers proposant des systèmes de triche pour StarCraft 2. Le studio les accuse de détériorer l'expérience de jeu, mais également de gagner de l'argent en violant ses droits d'auteur.

00FA000005035332-photo-starcraft-2-1762.jpg
Ce n'est pas nouveau, Blizzard ne plaisante pas avec les tricheurs. Le studio, qui n'hésite pas à bannir les joueurs qui ne respectent pas les règles de Battle.net, a déposé le 19 mai une plainte auprès d'un tribunal de Californie, révèle TorrentFreak. Sa cible : un groupe de développeurs ayant conçu des outils permettant d'exploiter des failles de StarCraft 2 pour donner des avantages illégitimes aux joueurs qui l'utilisent.

Si la plainte ne donne pas les noms des développeurs en question, le nom de l'outil de triche est évoqué : il s'agit du pack ValiantChaos MapHack. Ce dernier est accessible en ligne, par le biais d'un forum, dont l'accès coûte 62,50 dollars. Concrètement, Blizzard indique « ignorer les noms et statuts véritables des développeurs » : il ne sait pas s'il s'agit de particuliers ou d'une entreprise. Quant à l'ampleur du système de triche, il n'est pas non plus évalué.

Dans tous les cas, le système enfreint les droits d'auteur de Blizzard, en plus de dévaloriser l'expérience de jeu et de ruiner la concurrence entre les joueurs. La plainte de Blizzard n'hésite pas à parler du « caractère sacré de l'expérience StarCraft II », que le studio cherche à protéger en luttant contre « les hacks, mods et tout autre logiciel tiers non autorisé ». Rappelons que tout joueur qui modifie un titre de Blizzard enfreint de son côté les termes d'utilisation du jeu, et risque le bannissement de la plateforme Battle.net. Une telle punition empêche purement et simplement d'accéder à sa bibliothèque de jeux sur le service, administré par Blizzard. La plainte ne précise pas si le studio compte également attaquer les utilisateurs du mod.

Enfin, il faut également souligner que ce n'est pas la première fois que l'entreprise poursuit en justice les créateurs de hack : en 2010, 3 personnes avaient déjà fait l'objet d'une plainte, déjà pour StarCraft 2.
Modifié le 20/09/2018 à 14h16
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

PocketBook InkPad : une liseuse haut de gamme 8 pouces
Une nouvelle faille zero day d'Internet Explorer dévoilée publiquement
La France compte toujours plus de boutiques en ligne
Google Play Kiosque s'étoffe d'une offre presse payante en France
Surface Mini : bien prévue mais abandonnée et reportée
TheFamily lève 1 million de dollars pour aider les start-up
Sosh : 4G sur le forfait à 19,99 euros et option suspension de ligne
Oculus VR officiellement poursuivi par ID Software et ZeniMax
Facebook reconnaitra ce qu'on écoute et regarde pour mieux nous cibler
Projet Ion : la prochaine plateforme de BlackBerry pour les objets connectés
Haut de page