Alt-Minds : la "fiction totale" selon Orange et Lexis Numérique

25 octobre 2012 à 13h33
0
Après avoir misé sur la fiction interactive « Detective Avenue » en 2011, Orange remet le couvert en association avec le studio Lexis Numérique. Nouveau bébé d'Eric Viennot, « Alt-Minds » se présente comme une « fiction totale », un projet transmédia dans lequel les participants vont pouvoir prolonger un jeu de piste dans la vie réelle.

Eté 2012 : 5 scientifiques travaillant dans un laboratoire de l'université de Belgrade disparaissent. Une vidéo réalisée par hasard par un anonyme met en avant la thèse de l'enlèvement. Face aux difficultés de la police à résoudre l'enquête, une mystérieuse fondation engage deux équipes pour tenter de démêler l'affaire : d'un côté, plusieurs enquêteurs professionnels. De l'autre, les joueurs embarqués dans l'aventure via leurs ordinateurs, leurs tablettes et leurs smartphones. Les deux équipes vont devoir collaborer pendant 8 semaines pour parvenir à boucler une enquête qui promet de nombreux rebondissements.

Un héritier d'In Memoriam

L'intrigue d'Alt-Minds fait penser à celle d'une série américaine : les bandes-annonces présentées par Orange et Lexis Numérique confirment cette impression. Pourtant, Alt-Minds est bien un jeu, précisément, une expérience transmédia qui peut se suivre via un navigateur Web, une tablette ou un smartphone. Et, pourquoi pas, dans le « monde réel » pour les joueurs les plus acharnés.

Soutenu par Orange, le projet a nécessité 4 ans de développement, des tournages dans 5 pays, un casting international et pas moins de 120 personnes d'Orange et Lexis Numérique. Alt-Minds est piloté par Eric Viennot, un concepteur de jeux vidéo à qui l'on doit, entre autres, In Memoriam, un titre sorti en 2003 qui mettait déjà l'accent sur le transmédia en envoyant notamment des emails au joueur.

01F4000005480247-photo-alt-minds.jpg
Eric Viennot présente l'interface du jeu

Là où Alt-Minds va plus loin, c'est qu'il joue la carte de la communauté : les joueurs embarqués dans l'aventure devront chercher des indices dans des vidéos et autres documents publiés par les enquêteurs - des acteurs, donc - sur leur tableau de bord. A partir de là, les participants pourront soit la jouer « solo » pour grappiller des places au classement général, soit partager leurs trouvailles avec les autres joueurs.

« On ne regarde pas l'histoire : on la vit »

La démarche du jeu est d'exploiter au maximum la dimension « écrans multiples » de plus en plus présente dans les habitudes des utilisateurs. Le site Web du jeu offrira la totalité des fonctions, les applications tablettes - iOS et Android - également, dans une interface repensée. Enfin, les applications smartphones ainsi que la Web app permettront de suivre l'actualité de l'enquête, pour ne rien rater.

Chaque jour, entre 17h et 20h, des rendez-vous seront fixés avec les enquêteurs : les joueurs pourront alors prendre part à une mission pour aider l'intrigue à avancer. Chaque mission sera facultative : « le but n'est pas de contraindre le joueur » explique Eric Viennot. Ainsi, s'il est possible de suivre l'affaire en temps réel, il est également possible de jouer en différé. Néanmoins, les joueurs les plus rapides et/ou les plus efficaces pourront être, par exemple, gratifiés de messages personnels de la part des enquêteurs, puisque certaines vidéos seront tournées en même temps que le déroulement du jeu, pour coller aux évènements. De même, la « gratification suprême » pour l'élite des joueurs consistera à en faire des personnages de l'intrigue dans une potentielle saison 2, qui verra le jour si le succès est au rendez-vous.

01F4000005480249-photo-alt-minds.jpg
Pour localiser un personnage, il faudra scruter des vidéos et faire ses propres recherches

Néanmoins, la démarche du jeu s'avère suffisamment variée pour que l'immersion se fasse sans rencontrer de visu les protagonistes de l'histoire : certaines missions nécessiteront d'effectuer des recherches sur Internet, via les moteurs de recherche ou des sites mis en ligne pour l'occasion. Orange et Lexis ont également établis des partenariats avec des plateformes comme Melty, Dailymotion, Le Monde, Deezer ou même Wired à l'international, puisque le jeu sera lancé en 5 langues.

Enfin, l'application smartphone permettra d'aller récupérer des indices dans des lieux géolocalisés : ici, pas de discrimination géographiques, puisque l'équipe de développement a programmé de multiples points ciblés à travers le monde. « Il sera possible de recueillir des indices même sur l'Himalaya » s'amuse Viennot.

Une expérience sur abonnement

Si ni Orange, ni Lexis Numérique n'ont voulu donner de chiffre en matière d'investissement, ce dernier est forcément très important. « Les enjeux sont stratégiques et vont au-delà de l'argent » explique-t-on chez Orange. Certes, mais Alt-Minds n'est pas gratuit : si le premier chapitre - soit la première semaine d'enquête - sera accessible à tous, les 7 chapitres suivants seront monnayés à hauteur de 2,99 euros l'unité, ou 15 euros pour l'ensemble. Des tarifs proches de ceux d'épisodes de séries télévisées en VOD, et ce n'est clairement pas un hasard, car le titre s'inscrit vraiment dans la même démarche - d'où l'appellation « fiction totale ». En parralèle du jeu, les joueurs auront accès à un Webdoc de 10 épisodes autour de l'intrigue qui, sans spoiler, fera le lien entre la réalité et la fiction.

01F4000005480251-photo-alt-minds.jpg
Les joueurs d'In Memoriam seront (parfois) en terrain connu !

Initialement prévu pour un lancement le 5 novembre, Alt-Minds devrait finalement démarrer « dans la semaine du 12 novembre. » Raison du retard évoquée par Eric Viennot : la lenteur du processus de validation des applications iOS par Apple. A partir de là, les joueurs auront la possibilité de vivre l'enquête en temps réel pendant 8 semaines. Le titre restera ensuite disponible en différé, mais Orange et Lexis ont déjà planifié « un second run début 2013, sans doute en mars » pour ceux qui auront raté le lancement mi-novembre. Le titre sera ensuite adapté sur certains points pour optimiser l'expérience différée, notamment grâce à un moteur de recherche intégré qui « supprimera les spoilers » des résultats.


ALT-MINDS - Trailer 1 (VF) par Alt-Minds
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top