Piratage du PSN : Anonymous finalement impliqué ? (MàJ)

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000004109860-photo-psn.jpg
Après avoir en premier lieu écarté la thèse de l'attaque par le groupe de hackers Anonymous, Sony est revenu sur ses déclarations dans une lettre adressée au Congrès américain, suite à une demande d'explications : l'attaque porterait la signature du fameux regroupement hacktiviste.

La lettre, déposée sur Flickr par la firme elle-même, est également résumée par le blog américain de Playstation. « Sony a été victime d'une cyber-attaque extrêmement bien planifiée, très professionnelle et très sophistiquée » explique le site, avant d'ajouter que « la société a découvert que les intrus ont implanté un dossier sur l'un des serveurs de Sony Online Entertainment, nommé « Anonymous » et contenant la phrase « We are Legion » ». Cette phrase, tirée de l'Evangile selon Marc, est le slogan attitré d'Anonymous.

Sony rappelle dans son courrier au Congrès que le PSN avait déjà été victime d'une attaque début avril, cette fois-ci ouvertement revendiquée par Anonymous, en représailles au procès intenté contre le hacker GeoHot. L'entreprise nippone s'en tient cependant aux fans, et ne porte pas d'accusation directe envers le groupe qui a depuis longtemps démenti être à l'origine de ce piratage.

Parmi les autres informations distillées dans la lettre, on apprend également que les « les grandes compagnies de cartes de crédit n'ont pas signalé de transactions frauduleuses qui, selon eux, pourraient être le résultat direct de cette cyber-attaque. »

Le PSN comme le SOE sont à l'heure actuelle toujours en maintenance, mais Sony indique œuvrer « jour et nuit » pour les relancer au plus vite. Hier, la firme a annoncé qu'un nouveau firmware estampillé 3.61 serait disponible sur la PS3 dès le retour de la plateforme, et que tous les utilisateurs seront invités à changer leur mot de passe à cette occasion.

012C000004241014-photo-cp-anonymous.jpg
Mise à jour : Le groupe Anonymous a publié un communiqué de presse dans lequel il dément à nouveau toute implication dans les attaques du PSN et du SOE. « Anonymous n'a jamais été reconnu pour des actions entraînant le vol de cartes de crédit » annonce en premier lieu le communiqué, qui revendique par la suite le caractère « transparent » du mouvement, qui « communique de façon extrêmement franche avec la presse en commentant ses propres activités ».

« Celui qui s'est introduit dans les serveurs de Sony pour voler des informations bancaires y a laissé un document accusant clairement Anonymous, dans le but de le blâmer pour le vol le plus l'important de l'histoire du numérique. Personne actuellement associé à notre mouvement ne pourrait faire une telle chose qui invite à une réponse juridique aussi massive » continue le document.

En somme, Anonymous s'estime ciblé par les véritables hackers, qui chercheraient à en faire le coupable idéal. L'intégralité du document est disponible ci-contre, en anglais.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Brocade annonce des solutions Fibre Channel en 16 gbps
Insolite : Gmail porte le nombre maximal de contacts à 25 000
Intelligent Drive U819V : des clés USB 3.0 de taille mini chez PQI
Mac OS X Lion serait distribué via le Mac App Store
Rackspace met fin à son hébergeur Slicehost
HP Pavilion dm4x : l'ultrafin de 14 pouces adopte Sandy Bridge
The Daily : bilan mitigé pour le premier quotidien de l'iPad
Facebook et Google souhaiteraient se rapprocher de Skype
Red Hat lance ses solutions de IaaS et PaaS
Groupon rachète un clone australien
Haut de page