La police chinoise arrête un business de triche de jeux vidéo estimé à 76 millions de dollars

01 avril 2021 à 10h25
11
Crédit : Jiangsu TV et BBC

Un vaste réseau de triche de jeux vidéo estimé à 76 millions de dollars a été appréhendé hier par la police chinoise.

Rapportée par la BBC, cette opération a été réalisée conjointement entre la police de Kunshan et le géant chinois Tencent. Le raid a mené à l'arrestation de 10 personnes et la saisie de 46 millions de dollars de biens, dont de nombreuses voitures de luxe.

Un assaut garanti sans wall-hack

L'un des plus gros réseaux de triche de jeux vidéo au monde a connu hier un coup d'arrêt à la suite d'un raid opéré par la police chinoise. Ce réseau, appelé « Chicken Drumstick » (« pilon de poulet » en français) vendait des offres d'abonnement à des logiciels de triche sur de nombreux jeux multijoueurs comme Overwatch ou encore Call of Duty Mobile .

Les prix de ces abonnements s'étalaient sur une fourchette de 10 dollars par jour jusqu'à 200 dollars par mois. Un vaste réseau opérant grâce à un site internet touchant des centaines de pays et de régions différentes. Sur place, la police de Kunshan a été en mesure de détruire 17 solutions de triche et d'appréhender 10 personnes liées au groupe.

46 millions de dollars de biens ont également été saisis, pour des revenus totaux estimés à 76 millions de dollars. Il s'agit à l'heure actuelle, selon les autorités et au vu des sommes et biens saisis, de la plus vaste opération de vente de triche de jeux vidéo au monde, qui a donc connu hier un arrêt brutal de ses activités.

Couper la tête de l'Hydre et deux repoussent…

S'il s'agit d'une intervention policière sans précédent pour arrêter un réseau de vente de triche de jeux vidéo, il ne s'agit probablement que de la partie visible d'un immense iceberg. La quantité de biens saisis montre à quel point ce marché peut se révéler lucratif, et pas seulement pour embêter ses camarades dans des parties publiques.

Dans un monde de l'e-sport toujours plus rentable et parfois pas assez mature, les tricheurs au sein des joueurs professionnels sont en effet légion. De même, certains vont jusqu'à tricher pour gonfler leurs performances et se faire remarquer par les labels les plus prestigieux.

D'un autre côté, une telle opération policière montre un changement d'attitude des autorités et des acteurs de l'industrie vis-à-vis de la triche dans les jeux vidéo. C'est en effet notamment par l'entremise de Tencent, dans des circonstances toutefois inconnues, que la police a pu mettre un coup d'arrêt au réseau Chicken Drumstick.

D'autres efforts sont faits pour lutter contre la triche dans les jeux vidéo, d'une manière plus ou moins intrusive. Ainsi, les équipes derrière Valorant ont développé Vanguard, un anti-triche plutôt efficace mais ayant accès au kernel de l'ordinateur, aux risques et périls du joueur. Plus récemment, Sony a décidé de s'allier à Denuvo pour renforcer la sécurité anti-triche de la PS5 , entre autres. L'avenir dira si de tels efforts sauront contrecarrer l'inventivité en constante évolution des créateurs de solutions de triche.

Source : BBC

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
12
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Test Asus Zenfone 8 Flip : un bon smartphone, qui manque d'audace
Asus annonce les Zenfone 8 et Zenfone 8 Flip et se lance dans les flagships compacts
SSD pas cher : le Sandisk SSD Plus 1 To 2.5
Test Asus Zenfone 8 : enfin un smartphone haut de gamme compact
App Store : les processus de vérification auraient permis d'éviter des fraudes s'élevant à $1,5 milliard
Le top des PC portable gamer : MSI GF75 Thin à -450€ chez Cdiscount
Obtenez 4 To de stockage externe Seagate à moins de 90€ avec un code chez Cdiscount
SteelSeries dévoile sa nouvelle souris gaming boostée au RGB, la Rival 5
Amazon, Apple et Google s’allient pour promouvoir l’intercompatibilité des objets connectés
Bon plan Amazon : la souris bureautique Logitech M330 Silent Plus est à -50%
Haut de page