IBM : plongée dans l'histoire du grand bleu à travers son logo

Louis-Charles Rostand
22 février 2016 à 13h37
0
Si le logo IBM est considérée comme une réussite graphique, sa conception fut jalonnée d'étapes successives, de fusions industrielles et d'une créativité toujours plus étonnante. Et c'est finalement Paul Rand, considéré comme un des gourous du graphisme moderne, qui donnera naissance à un logo incontournable, aujourd'hui vieux de 48 ans.

L'histoire d'IBM débute en 1889 avec la société International Time Recording Company (ITR) dont le logo se compose des lettres majuscules I, R et T. Cette dernière est la clé de voûte de ce logo puisque la barre haute du T encadre les deux autres lettres pour démontrer l'étendue des possibilités de l'entreprise, tandis que la barre verticale rejoint le C qui fait office de socle visant à promouvoir la stabilité de la société, tout en encerclant les I et R pour montrer l'unité de l'ensemble.

En 1891, deux hommes d'affaires américains achètent la Computing Scale Company (CSCo), dont le logo très massif représente un grand C très travaillé, dont l'intérieur est occupé par un S et fermé par un « Co » plus petit, mais tout aussi travaillé. Difficilement lisible, il avait pour ambition de montrer l'évolution de la technologie qui permettait plus d'interactions. Le choix d'une police de caractères d'apparence classique, couplé à une composition plus moderne du logo, devait permettre à la CSCo de s'inscrire comme une société tournée vers l'avenir et s'appuyant sur le passé. Enfin en 1896, Herman Hollerith fonde la Tabulating Machine Company qui n'a pas de véritable logo, mais marque l'ultime étape devant conduire à la création d'IBM.

0226000008319898-photo-itr.jpg
Le logo de l'International Time Recording Company, une franche réussite sur le plan graphique avec ses lettres entremêlées. Cette société est une des trois entités appelées à devenir IBM.


Mode de fusion



015E000008319874-photo-crt.jpg
En 1911, le financier Charles R. Flint opère une fusion entre l'International Time Recording Company, la Computing Scale Company et la Tabulating Machine Company. De cette union naît la Computing-Tabulating-Recording Company (CTR), une des premières firmes de haute technologie de l'ère industrielle. Le logo choisi est un habile mélange de ceux de l'ITR et de la CSCo.

Ainsi nous y retrouvons les lettres majuscules C, T, R et Co, incluses dans un cercle blanc sur fond noir. Chacune d'elles est travaillée à la manière de celles du logo de la CSCo, à savoir avec des relents gothiques affirmés, des angles strictes et des excroissances graphiques en certains points. Le T est toujours la lettre la plus imposante, la barre haute surmontant les autres à l'instar du logo de l'ITR avec la même volonté de chapeauter. La barre verticale du T s'imbrique dans la boucle du R afin de montrer l'unité désormais indéfectible des trois entreprises. Si les deux C sont identiques et encadrent les plus imposants R et T, ils apportent un équilibre visuel immédiat, soulignant l'aplomb et l'énergie de la nouvelle société.

En 1914 Thomas J. Watson, Sr. arrive à la tête de la CTR. Il encourage l'apparition d'un département Recherches & Développement, non sans installer un leitmotiv résumant l'état d'esprit de l'entreprise en un seul mot : « Think ». Le 14 février 1924, la Computing-Tabulating-Recording Company est rebaptisée pour devenir l'International Business Machines Corporation, dont le sigle est IBM.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top