Polo Ralph Lauren installe des cabines d'essayage interactives à New York

Par
Le 20 novembre 2015
 0
Polo Ralph Lauren a dévoilé de nouveaux miroirs interactifs dans les cabines d'essayage de son flagship store new-yorkais le 18 novembre, montrant ainsi que le monde de la mode mettait les nouvelles technologies au service de ses clients.

Ces cabines interactives, conçues par la startup Oak Labs, permettront à la clientèle du magasin de demander de l'aide ou certaines pièces à essayer, directement depuis le miroir, qui fait aussi office d'écran tactile, comme le rapporte le site WWD.

Chaque vêtement ou accessoire introduit dans la cabine est automatiquement détecté grâce à des puces RFID, qui font apparaître les infos concernant la pièce directement sur le miroir. Ce dispositif permet aussi au client de régler l'éclairage de la cabine et la langue du système - à ce jour ne sont proposés que l'anglais, l'italien, le portugais, le castillan, le mandarin et le japonais.

Cette initiative s'inscrit dans une stratégie numérique, assumée par Polo Ralph Lauren, qui prévoit l'installation de 16 autres cabines de ce type dans d'autres grands magasins de la marque américaine.

0320000008251946-photo-ralph-connected-001.jpg
0320000008251948-photo-ralph-connected-006.jpg

« Depuis le jour où le flagship store de Polo a été inauguré sur la cinquième avenue, nous voulions qu'il soit connecté avec sa clientèle à la fois émotionnellement et numériquement », a commenté David Lauren, le vice-président de l'exécutif de Ralph Lauren.

Le miroir connecté est l'une des nombreuses innovations adoptées par le milieu de la mode pour faire évoluer le concept de la cabine d'essayage. En début de semaine, le site de vente en ligne de John Legend, Bungalow Clothing, a dévoilé son service de styliste personnel qui permet désormais aux fashion-addicts de choisir une garde-robe en ligne, de la recevoir à domicile où elles l'essayeront, et d'acheter les pièces qui leur plaît le plus. Cet été, le site internet Try.com a aussi vu le jour, il permet aux utilisateurs de commander des pièces de prêt-à-porter, de les essayer chez soi, de les acheter ou de les renvoyer si nécessaire. Enfin, en matière d'interaction au sein des magasins, on peut également évoquer la récente initiative d'Uniqlo en Australie, qui propose à ses clients de réaliser une sélection de tee-shirt basée sur leur activité cérébrale.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Pop culture

scroll top