Uniqlo vous propose un tee-shirt en fonction de votre activité cérébrale

07 octobre 2015 à 11h14
0
Une boutique Uniqlo basée à Sydney en Australie propose à ses clients de leur choisir un tee-shirt en fonction de leur activité cérébrale. Un joli coup marketing, à défaut d'être scientifiquement fiable.

Avec plus de 600 références de tee-shirts en boutique, choisir le modèle idéal dans une boutique Uniqlo peut s'avérer des plus compliqué. La boutique du vendeur nippon installée sur Pitt Street, à Sydney, a donc décidé de mettre en place une « première dans un magasin Uniqlo » : un ordinateur qui choisit lui-même le tee-shirt du client, après avoir analysé son humeur grâce à un casque chargé de capter l'activité cérébrale.

Le client est donc invité à s'asseoir devant un écran. Il est ensuite équipé d'un casque NeuroSky, par ailleurs disponible dans le commerce, et doit ensuite visionner des vidéos de quelques secondes pour que le système puisse analyser ses réactions. Il voit notamment défiler des images de forêts, d'une femme qui lit, d'un homme qui danse, d'un chaton... le casque, lui, identifie l'intérêt du client pour les images, et sait définir si ça l'ennuie, l'amuse ou encore l'énerve.

0320000008197284-photo-uniqlo.jpg

Au final, l'ordinateur sélectionne une série de tee-shirts présentés au client, dont la réaction face aux modèles est encore analysée. En théorie, l'expérience découle sur le modèle idéal, une démonstration pas forcément toujours concluante si on en croit l'essai effectué par le site Mashable. Uniqlo explique de son côté avoir réalisé une cartographie de sa vaste collection de tee-shirts pour la faire coller aux différentes humeurs, mais le système de classement étant finalement mystérieux, difficile de savoir sur quels critères il repose et s'il est vraiment fiable.

Il n'empêche que l'expérience a de quoi attirer les curieux en boutique : Uniqlo est d'ailleurs content des premiers retours, et a d'ores et déjà prévu d'étendre son système à ses autres boutiques situées à Sydney et Melbourne. Si les chercheurs de Neuro sont convaincus que ce type de technologie a de l'avenir dans les magasins, que l'on se rassure : il n'y a pas d'obligation d'acquérir le tee-shirt proposé. C'est sans doute pour le mieux, l'humeur du moment n'étant pas forcément la meilleure des fashionista.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top