hugOne : suivi du sommeil et bien-être pour toute la famille

Par
Le 23 octobre 2014
 0
Le CES 2015 accueillera une marque française de plus sur le marché du bien-être connecté. La jeune startup parisienne Sevenhugs a profité hier du CES Unveiled Paris pour dévoiler une nouvelle solution de suivi du sommeil.

Le suivi du sommeil est désormais une fonction courante sur le marché florissant du bien-être connecté, mais le dispositif de Sevenhugs se distingue des solutions existantes. Contrairement aux bracelets de suivi d'activité individuels, la solution de ce nouveau venu présente pour commencer l'intérêt d'être familiale. Elle réunit en outre des fonctions complémentaires généralement dispersées dans plusieurs appareils.

0258000007705545-photo-sevenhugs-hugone-et-minihugs.jpg

Le dispositif repose, pour ce faire, sur des capteurs « minihugs » miniatures, reliés à une base centrale « hugOne », elle-même connectée à Internet au travers du réseau Wi-Fi domestique.

On peut installer un capteur par membre du foyer, y compris pour des membres partageant leur lit, qui seront suivis séparément. Munis d'une pile leur conférant une autonomie « de plus d'un an » et placés durablement entre le matelas et le drap, les capteurs de 3 x 3 cm enregistrent chaque nuit les mouvements ainsi que la température et le taux d'humidité. Ils ne transmettent les données à la base qu'après le réveil, au moyen d'une liaison sans fil basse fréquence (inférieure à 1 GHz).

Initier le rituel du coucher et/ou réveiller en douceur


Une fois ces données transmises en ligne, une application mobile (Android et iOS) permet de contrôler sa propre qualité de sommeil, ainsi que celle de ses proches, pour s'adapter le cas échéant. Selon une enquête de l'Institut national du sommeil et de la vigilance, de nombreux adultes, adolescents et enfants manquent de sommeil. Dans cet état d'esprit, la base hugOne dispose d'ailleurs d'un voyant lumineux qui permet de signaler aux enfants quand ils doivent démarrer le rituel du coucher (brossage des dents, etc.).

Ceux qui disposent d'un smartphone peuvent à l'inverse se faire réveiller en douceur, et dans ce cas les capteurs transmettent un signal dès qu'ils détectent une phase de sommeil léger jusqu'à 30 minutes avant l'heure limite du réveil.

Mesurer la pollution de l'air


La base intègre enfin un capteur de composés organiques volatiles (et pas seulement de CO2), qui permet d'alerter d'un taux élevé de polluants. Une fonction que le spécialiste Withings a récemment intégré à sa caméra Home.

La solution de suivi du sommeil de Sevenhugs sera mise en vente le 6 janvier 2015, dans le cadre du CES. Un kit comprenant une base hugOne et un capteur minihug sera vendu « moins de 150 euros » (vraisemblablement pas au sens de 149 euros), selon le fondateur et PDG Simon Tchedikian, que nous avons rencontré au CES Unveiled Paris. Les capteurs supplémentaires seront vendus environ 40 euros l'unité.

0258000007705547-photo-application-sevenhugs-hugone.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Pop culture

scroll top