hugOne : suivi du sommeil et bien-être pour toute la famille

23 octobre 2014 à 18h03
0
Le CES 2015 accueillera une marque française de plus sur le marché du bien-être connecté. La jeune startup parisienne Sevenhugs a profité hier du CES Unveiled Paris pour dévoiler une nouvelle solution de suivi du sommeil.

Le suivi du sommeil est désormais une fonction courante sur le marché florissant du bien-être connecté, mais le dispositif de Sevenhugs se distingue des solutions existantes. Contrairement aux bracelets de suivi d'activité individuels, la solution de ce nouveau venu présente pour commencer l'intérêt d'être familiale. Elle réunit en outre des fonctions complémentaires généralement dispersées dans plusieurs appareils.

0258000007705545-photo-sevenhugs-hugone-et-minihugs.jpg

Le dispositif repose, pour ce faire, sur des capteurs « minihugs » miniatures, reliés à une base centrale « hugOne », elle-même connectée à Internet au travers du réseau Wi-Fi domestique.

On peut installer un capteur par membre du foyer, y compris pour des membres partageant leur lit, qui seront suivis séparément. Munis d'une pile leur conférant une autonomie « de plus d'un an » et placés durablement entre le matelas et le drap, les capteurs de 3 x 3 cm enregistrent chaque nuit les mouvements ainsi que la température et le taux d'humidité. Ils ne transmettent les données à la base qu'après le réveil, au moyen d'une liaison sans fil basse fréquence (inférieure à 1 GHz).

Initier le rituel du coucher et/ou réveiller en douceur



Une fois ces données transmises en ligne, une application mobile (Android et iOS) permet de contrôler sa propre qualité de sommeil, ainsi que celle de ses proches, pour s'adapter le cas échéant. Selon une enquête de l'Institut national du sommeil et de la vigilance, de nombreux adultes, adolescents et enfants manquent de sommeil. Dans cet état d'esprit, la base hugOne dispose d'ailleurs d'un voyant lumineux qui permet de signaler aux enfants quand ils doivent démarrer le rituel du coucher (brossage des dents, etc.).

Ceux qui disposent d'un smartphone peuvent à l'inverse se faire réveiller en douceur, et dans ce cas les capteurs transmettent un signal dès qu'ils détectent une phase de sommeil léger jusqu'à 30 minutes avant l'heure limite du réveil.

Mesurer la pollution de l'air



La base intègre enfin un capteur de composés organiques volatiles (et pas seulement de CO2), qui permet d'alerter d'un taux élevé de polluants. Une fonction que le spécialiste Withings a récemment intégré à sa caméra Home.

La solution de suivi du sommeil de Sevenhugs sera mise en vente le 6 janvier 2015, dans le cadre du CES. Un kit comprenant une base hugOne et un capteur minihug sera vendu « moins de 150 euros » (vraisemblablement pas au sens de 149 euros), selon le fondateur et PDG Simon Tchedikian, que nous avons rencontré au CES Unveiled Paris. Les capteurs supplémentaires seront vendus environ 40 euros l'unité.

0258000007705547-photo-application-sevenhugs-hugone.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top