Diablo 3 (presque) confirmé sur Nintendo Switch

17 août 2018 à 17h30
1
diablo 3 reaper of souls

Le célèbre jeu du studio Blizzard devrait ressortir - dès cette année ! - dans une version dédiée à la dernière console de Nintendo.

C'est grâce à la publication d'un article du quotidien Forbes, désormais hors-ligne, que l'on apprend la sortie prochaine du classique Diablo 3 sur la console Nintendo Switch.

Ce portage sera probablement celui de Diablo 3 : Eternal Collection, comprenant le jeu de base ainsi que ses deux extensions, Reaper of Souls et Rise of the Necromancer.

Une expérience de jeu repensée pour la Switch

Blizzard s'emploie à proposer la meilleure expérience de gameplay aux joueurs Nintendo Switch. La version proposerait notamment du jeu en coopération à 4 joueurs en local sur un seul écran, mais également la possibilité de connecter quatre Nintendo Switch sur un même réseau local pour jouer en même temps chacun sur son écran.

Le jeu en ligne devrait être de la partie avec le lancement prochain du service Nintendo Switch Online, une plateforme de jeu en ligne à l'instar du Xbox Live ou du PlayStation Plus chez la concurrence.

Ce sera aussi le premier jeu Blizzard sorti sur une machine Nintendo depuis plus de 15 ans. Diablo 3 est sorti en 2012 - d'abord sur PC - et son succès ne se dément pas malgré les années, avec de nouveaux défis réguliers et une communauté très active.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
0
madforger
De la merde online et comme tous les jeux online aucun intérêt…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Asus révèle le Zephyrus S : son PC portable gaming le plus fin jamais conçu
Jack Dorsey dit vouloir changer Twitter en profondeur
Hadopi : beaucoup de dossiers, mais quasiment aucune condamnation
Faute de jeux sur Steam OS, les Steam Machines vont se mettre à l’émulation
Google s’accroche aux montres connectées avec Google Coach
Tesla Model S : nous avons pris en main la voiture électrique de Tesla
Chargeurs universels : 10 ans après, Bruxelles s'énerve de ne rien voir venir
Au tour de Free de mettre au point son assistant connecté
MacBook Pro 2018 Core i9 : les performances décevantes proviendraient d'une grossière erreur d'Apple
Xiaomi lance Poco, sa marque de smartphones low-cost (et le 1er PocoPhone)
Haut de page