Test Hobot Legee 688 : le premier robot nettoyeur tout-en-un

15 décembre 2019 à 11h37
0
7
Le Hobot Legee 688 est un tout nouvel appareil disponible peu en France. L'aspirateur-robot à d'original qu'il peut également laver le sol en un seul passage. La marque taïwanaise a-t-elle réussi son pari de créer un produit tout-en-un à la fois simple et performant ?

Un aspirateur unique en son genre

À première vue, le Hobot Legee 688 ne se distingue pas de ses concurrents. L'appareil adopte la forme en -D popularisée par Neato, qui lui permet un travail plus efficace dans les coins. La conception est solide et de qualité, aucun élément ne semble trop fragile.

Test Hobot Legee 688
Un appareil classique, mais aux excellentes finitions © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Au-dessous de l'appareil, l'on trouve la seule et petite brosse latérale ainsi que le trou d'aspiration, situé au bord de l'appareil, mais aussi le système de lavettes qui fait partie intégrante du produit. La vraie différence par rapport à un module de lavage comme on peut en trouver sur d'autres aspirateurs-robots, c'est que les deux serpillères sont articulées et peuvent bouger d'avant en arrière pour frotter plus efficacement le sol et décoller les impuretés.

Test Hobot Legee 688
Une seule petite brosse pour ramasser les poussières © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Dans la boite on trouve également, et c'est assez rare pour être souligné, une télécommande permettant de piloter le robot sans avoir à sortir son smartphone en permanence. Le design de l'objet n'est pas forcément le plus élégant qui soit, mais l'accessoire fait le travail, c'est tout ce qu'on lui demande.

Test Hobot Legee 688
La télécommande fait le boulot et se révèle très utile © Mathieu Grumiaux pour Clubic

La station de charge est quant à elle très classique, pas forcément des plus belles et se destine à être placée dans un coin de la pièce pour que l'on y fasse plus attention une fois installée. Dans l'ensemble, la marque Hobot n'a pas cherché à se démarquer d'un point de vue esthétique et a repris les codes qui marchent.


Une application mobile complète, mais bien pensée

C'est l'application mobile Hobot Legee qui permet de configurer le robot et de le paramétrer pour une utilisation quotidienne. Bon, les gouts et les couleurs, c'est très personnel, mais cette application a raté vraisemblablement les évolutions récentes vers le flat design pour nous proposer des couleurs vives et des effets 3D au mieux datés.

Si la forme n'est pas des élégantes, les développeurs d'Hobot ont tout de même réussi à créer un logiciel très simple d'utilisation et très complet pour piloter son robot. Les différents modes d'aspiration sont regroupés au sein d'une roue dès la page d'accueil pour le choisir en une seconde selon ses besoins du moment.

Test Hobot Legee 688
L'interface sent bon les années 2000...mais reste facile à prendre en main © Mathieu Grumiaux pour Clubic

La programmation a le droit à une rubrique dédiée là encore très facile à prendre en main, même si l'on avait aimé plus d'options comme la possibilité de choisir la fréquence de passage au cours de la semaine. Ici il faut choisir un mode pour chaque jour de la semaine, ce qui n'est pas des plus pratiques ni des plus intuitifs.

Une autre page donne l'état des différents composants comme le remplissage du bac à poussières ou l'état de propreté des capteurs de proximité indiqués par des icônes assez facilement compréhensibles. Là encore l'application se veut très accessible et lisible.

Les autres réglages ont également leur section dédiée avec l'option permettant par exemple de mettre à jour le logiciel interne du robot-aspirateur (avec un bémol sur ce point : l'obligation de laisser le smartphone ouvert sur l'application). Le tout est assez clair pour être utilisé par le plus large public.

Aspiration et lavage en un seul cycle

Commençons par un point qui fâche : les sons produits par le Legee 688. A chaque changement de mode ou commande validée par l'appareil, ce dernier émet un bruit désagréable sorti d'un mauvais film de science-fiction des années 70. On a bien cherché, mais il est impossible de réduire le volume ou, encore mieux, de désactiver la partie sonore du robot. Paramétrer le Legee 688 devient très vite irritant au bout de quelques bips. Quel dommage que la marque n'ait pas travaillé ce point.

Le robot aspirateur possède en tout et pour tout 8 modes d'aspiration différents. Nous avons débuté notre test par le mode standard, en remplissant au préalable le réservoir d'eau pour le lavage du sol.

Test Hobot Legee 688
L'aspiration est de qualité, même si elle n'est pas des plus rigoureuses © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Première surprise : le Legee 688 fait assez peu de bruit, tout en aspirant très convenablement le sol. Ce serait beaucoup dire que nous l'entendons à peine, mais l'appareil peut fonctionner en votre présence sans vous gêner outre mesure dans vos activités quotidiennes.

La navigation dans l'espace est plutôt bonne, avec un mode d'utilisation en « zig-zag » qui travaille aussi très bien près des plinthes, mais le Legee 688 montre rapidement ses limites, notamment lorsqu'il doit passer sous une table et slalomer entre des chaises, ou encore passer sous un lit.

Le robot peut soit esquiver totalement l'obstacle, ce qui laisse une partie de la pièce pleine de poussière non ramassée, soit se bloquer totalement si l'endroit est trop sombre. L'appareil a prétexté un problème de capteurs trop sale en passant sous notre lit, mais le problème venait visiblement du manque de luminosité. Et pour le relancer, il n'existe d'autre solution que d'éteindre et de redémarrer l'appareil, après l'avoir récupéré sous un meuble. Pour l'intelligence, on repassera. Aussi, aucune notification n'est envoyée sur le smartphone et seul un simple « bip » viendra vous donner sa position.

Test Hobot Legee 688
Test Hobot Legee 688

La navigation, représentée en temps réel, peut faire des siennes

Nous avons également testé le mode « Animal », censé être adapté aux propriétaires de chiens et de chats. Effectivement l'aspiration est légèrement plus forte pour récupérer les poils laissés par nos amis les bêtes et l'appareil s'en sort plutôt bien en récupérant la quasi intégralité des détritus posés sur le sol.

Le mode « Intensif » est comme son l'indique le plus puissant, mais également le plus bruyant et sera utilisé au cas où votre maison est vraiment sale, comme par exemple après une soirée avec vos proches. Le mode Eco est lui plus léger, autant en temps d'aspiration qu'en puissance utiliser pour recueillir la saleté.

Un lavage des sols étonnamment performant

Si vous êtes habitués à lire nos tests d'aspirateurs robots, vous savez surement que nous sommes assez peu clients de ces modes serpillères. Le Hobot Legee 688 a néanmoins réussi à nous convaincre de sa pertinence.

Le mouvement des deux serpillères est une excellente idée et réussit à vraiment nettoyer des taches parfois tenaces notamment sur le carrelage. Les modes « Polissage » et « Sec » n'offrent quant à eux aucun avantage particulier tandis que le mode « Cuisine » offre la plus grande puissance pour détacher les traces de gras qui peuvent rapidement se déposer sur le carrelage au fil des préparations.

Test Hobot Legee 688
Un système innovant qui n'évite pas les poils collés dès la première utilisation © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Nous n'avons pas pu tester le produit de nettoyage, normalement fourni par la marque Hobot avec son aspirateur, mais rien que le nettoyage à l'eau suffit à offrir un petit coup de frais à la maison au quotidien, en attendant le lavage des sols plus intensif le week-end. Seul problème, malheureusement récurrent avec ce type d'appareils, les serpillères laissent des traces sur le sol. A déconseiller aux maniaques !

Autre problème et non des moindres : les serpillères récupèrent une grande partie des poils d'animaux. Le conduit d'aspiration est trop étroit pour tout ramasser du premier coup et un dépôt se forme rapidement au bord de l'appareil et qui doit être nettoyé avant chaque utilisation. C'est le grand défaut de cet appareil et qui découle directement de sa conception.

Une autonomie limitée, un entretien constant

La batterie n'est pas le point fort de l'Hobot Legee 688, mais suffisant pour nettoyer un appartement ou une maison de taille moyenne. Comptez environ 1H30 grand maximum avant que l'appareil ne doive regagner sa base de chargement pour faire le plein. La recharge quant à elle prend environ 3 heures au grand maximum pour revenir à 100%.

Le bac à poussières demandera quant à lui bien plus d'attention. Sa contenance est très limitée et il doit être très régulièrement vidé. C'est encore plus vrai si vous possédez des animaux à poils longs qui vous demanderont un vidage toutes les deux à trois utilisations au maximum.

Test Hobot Legee 688
Les deux réservoirs à eau et poussières © Mathieu Grumiaux pour Clubic

L'ouverture n'est pas des plus aisées, nous vous conseillons vivement de vider votre réservoir au-dessus de la poubelle pour éviter tout risque de faire tomber les poussières sur votre sol fraichement aspiré.

Hobot Legee 688 : l'avis de Clubic

Pour cette première incursion sur le marché français, Hobot réussit une très belle entrée en matière en livrant un produit extrêmement complet, innovant et très efficace pour les besoins du quotidien.

L'aspiration est de qualité et le nettoyage du sol est très efficace, le tout en un seul et unique passage. Le constructeur a réussi son pari de proposer un appareil tout-en-un pour le nettoyage de sa maison. Si le lavage a encore quelques défauts et n'est pas aussi précis qu'un nettoyage à la main, c'est probablement le meilleur « mode serpillère » que nous avons pu tester à ce jour.

L'appareil souffre néanmoins de quelques défauts, principalement de navigation, mais qui ne nuisent jamais à l'expérience globale proposée. Pour un prix inférieur à 400€, le Hobot Legee 688 offre de solides performances, une grande simplicité d'usage et un travail de qualité pour une maison propre au quotidien.

Hobot Legee 688

7

Les plus

  • Mode serpillière innovant et efficace...
  • Aspiration de qualité et silencieuse
  • Télécommande fournie avec l'appareil

Les moins

  • ...mais qui ramasse les poils au lieu de les aspirer
  • Quelques soucis de navigation
  • Une interface logicielle rudimentaire

Fabrication7

Qualité d'aspiration7

Lavage des sols7

Navigation6

Logiciel5


0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Fortement attendue, l'application britannique de traçage de la COVID massivement téléchargée
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Enchères 5G : Orange montre ses muscles, Free Mobile en retrait, le bilan de ce jour 1
scroll top