Test du Lenovo Smart Clock : l’écran connecté qui voulait remplacer votre réveil

Johan Gautreau Contributeur
19 septembre 2019 à 11h43
0
La note de la rédac
Après la cuisine et le salon, les écrans connectés viennent envahir nos chambres à coucher. Face à l'Echo Show 5, Lenovo dégaine ainsi le Smart Clock. Réveil high-tech ou gadget geek ? Telle est la question à laquelle nous répondrons dans ce test.

Aux côtés de Google, le chinois Lenovo est l'un des principaux pourvoyeurs d'écrans connectés dans nos contrées. Si la plupart des modèles actuels se destinent au salon ou à la cuisine, le minuscule Smart Clock vise à devenir le nouveau compagnon de nos tables de chevet. Il mise pour ça sur un format très réduit. Mais face à l'Echo Show 5 d'Amazon qui rôde, il faudra plus qu'une taille de lilliputien pour séduire le public...

Un réveil connecté hyper compact

Avec le Lenovo Smart Clock, attendez-vous à de nombreuses réactions du style « Ho qu'il est mignon ! ». Il est vrai que le réveil connecté chinois affiche des dimensions vraiment très réduites : 113.8 x 79.8 x 79.2 mm. Il devient de fait l'écran connecté le plus petit du marché, juste devant l'Echo Spot aux formes arrondies.

Smart Clock - Profil

L'appareil adopte ainsi une dalle IPS de 4” seulement avec une faible définition de 800 x 480. Le Smart Clock n'a pas besoin de plus, sa vocation n'est pas de regarder des films après tout. Nous aurions toutefois apprécié de meilleurs contrastes et des couleurs plus vives. L'ensemble est un peu fade, c'est dommage.

Smart Clock - Présentation

Sur le dessus du réveil high-tech on trouve les boutons de volume. Une zone tactile est aussi cachée sous le tissu afin d'assurer la fonction snooze. Son fonctionnement ne nous a pas vraiment convaincu durant nos essais. Il faut s'y reprendre à plusieurs fois pour activer correctement le retard de l'alarme. Au final, on revient vite à la dalle tactile...

Smart Clock - Coque

A l'arrière on découvre un port USB dédié à la recharge de n'importe quel appareil électronique de style smartphone ou tablette. Tout comme sur le Soundcore Wakey, vous pouvez donc mettre à charger le smartphone la nuit si votre prise murale est monopolisée par le Smart Clock. C'est une chouette idée qui fait défaut à l'Echo Show 5, pourtant très proche de l'écran Lenovo. Toujours au dos du réveil, on a un bouton pour couper les micros histoire de retrouver un peu d'intimité.

Smart Clock - Dos

Pour ne pas nous éblouir la nuit, le réveil connecté est équipé d'un capteur de luminosité ambiante qui vient ajuster la puissance de l'écran selon l'heure du jour. Certains cadrans profitent de cette technologie afin de passer dans des tons sombres la nuit venue. L'ensemble fonctionne très bien, permettant de lire l'heure en permanence quel que soit le moment de la journée.

Une interface Google retravaillée pour le petit écran

Le Lenovo Smart Clock fonctionne avec Google Assistant. Mais sa petite taille lui impose quelques changements au niveau de l'interface. Lenovo mise ainsi sur le minimalisme.

Le cadran principal affiche l'heure. Plusieurs modèles de façades sont disponibles avec quelques options de personnalisation.

Smart Clock - Présentation

D'un glissement de droite à gauche, on dévoile une partie dédiée aux alarmes. Vous pouvez y voir toutes les alarmes programmées, en ajouter ou en retirer.

Smart Clock - Alarme

Un autre swipe nous amène ensuite sur la météo du jour. Il suffit d'un appui sur la dalle tactile pour obtenir des informations plus poussées sur les conditions à venir, le tout dicté par Google Assistant. Si vous avez des rendez-vous, ils seront là aussi visibles d'un glissement. L'affichage sous forme de cartes est plus minimaliste que sur le Google Nest Hub mais fait néanmoins son boulot.

Smart Clock - Météo

Les options du réveil connecté comme la luminosité, le volume ou le mode Ne Pas Déranger se dévoilent en glissant depuis le bas de l'écran. Il n'y en a pas beaucoup, aucun besoin d'être ingénieur système pour gérer le Smart Clock !

Smart Clock - Options

Pour finir, un glissement depuis le haut du réveil geek nous donne accès aux fonctions connectées. Selon l'heure du jour les boutons affichés sont amenés à changer. Par exemple, un minuteur de 20 minutes vous sera proposé après manger histoire de faire une courte sieste digestive. Le soir, ce sont vos routines de fin de journée qui seront mises en avant. Si vous possédez des ampoules connectées, un autre bouton vous permettra de les commander du bout du doigt.

Smart Clock - Domotique

Le Smart Clock est donc simple d'emploi. Cette simplicité montre toutefois vite quelques limites.


Connecté, oui mais pas assez

Vous l'aurez compris, le réveil de Lenovo est plutôt minimaliste. S'il fait bien son travail, il ne va pas assez loin à notre goût. Il est en effet impossible de jouer une vidéo sur YouTube ou même d'afficher un diaporama photo. Si la technologie Cast est bien intégrée, elle sert uniquement à diffuser de la musique depuis le smartphone ou la tablette.

Smart Clock - Musique

Lors de nos essais, nous n'avons pas non plus réussi à afficher notre caméra Arlo Q Plus pourtant compatible avec les services de Google. Si vous comptiez utiliser le Smart Clock comme une babycam high-tech, c'est raté...

Tous ces manques ne sont pas rédhibitoires. Après tout, l'écran connecté de Lenovo n'est qu'un réveil, il n'a pas vocation à servir de télévision. Mais il reste difficile de passer à côté de ces détails quand on sait que l'Echo Show 5 arrive à faire mieux pour moins cher.

Une qualité sonore limitée

Pour communiquer avec nous, le Lenovo Smart Clock est doté de deux microphones ainsi que d'un haut-parleur 1.5” de 3W. Ce dernier bénéficie aussi de l'appui de deux radiateurs passifs. Nous n'attendions pas de miracles d'une telle configuration. Ça tombe bien, elle n'en fait pas.

Smart Clock - Micros

Le réveil connecté chinois est loin d'être un foudre de guerre pour la partie audio. Si les voix sont bien reproduites et parfaitement audibles, ce sont avant tout les basses qui font cruellement ressentir leur absence. Les aigus ne sont pas non plus des plus détaillés. La bonne nouvelle, c'est qu'il n'y a pas de déformation à haut volume.

Le Smart Clock sera juste suffisant pour écouter la radio via TuneIn ou des podcasts sur Spotify. Encore une fois, l'Echo Show 5 offre une meilleure qualité pour un prix moindre.

Une reconnaissance vocale acceptable

Il semble bien loin le temps où les enceintes connectées comprenaient une fois sur deux nos injonctions. Bien qu'il n'embarque que deux microphones, le petit écran de Lenovo sait interpréter sans soucis la plupart des ordres.

En environnement silencieux, aucun besoin d'élever la voix même à l'autre bout de la pièce. Si vous mettez la radio depuis le réveil connecté, la reconnaissance fonctionnera toujours parfaitement. Au final, c'est uniquement quand il commence à y avoir du bruit ambiant que les microphones montrent leurs limites. Une télévision au volume un peu élevé vous obligera ainsi à monter la voix. Mais vu la taille de l'appareil, la qualité est bien au rendez-vous.

Smart Clock - Requête

Nous aurons cependant un petit reproche à faire au Smart Clock : il n'affiche pas les ordres qu'il entend à l'écran. Seul le logo de Google est visible durant la dictée. On ne sait donc pas si l'injonction est comprise tant qu'elle n'est pas exécutée.

Lenovo Smart Clock : le verdict de Clubic

Le Smart Clock est avant tout un réveil connecté plus qu'un vrai smart display. Petit et compact, il est idéal pour la chambre où il dirigera à la voix - ou au doigt - ampoules, prises et autres objets connectés. Mixant alarmes et routines, le réveil asiatique trouvera donc une place de choix dans une installation domotique compatible avec Google Assistant.

Il s'arrêtera d'ailleurs à ces fonctions. L'interface de Google adaptée pour le petit écran perd plusieurs fonctionnalités comme la vidéo ou même la simple fonction de cadre photo. Ajoutez à ça un son relativement médiocre. Affiché à 99€, le Lenovo Smart Clock fait vite pâle figure face à l'Echo Show 5 d'Amazon moins cher et mieux équipé.

Nous vous recommandons donc d'attendre des promotions - moins de 70€ - ou d'investir dans un Google Nest Hub, certes plus grand mais bien plus attractif sur de nombreux points.

Lenovo Smart Clock

Les plus
+ Format hyper compact
+ Port USB pour la recharge du smartphone
+ Interface Google revue et bien adaptée au petit écran
+ A la fois réveil et centrale domotique
Les moins
- Qualité audio passable
- Ne gère pas les vidéos et les photos
- Prix trop élevé face à la concurrence
- Fonctions plus limitées qu'un vrai écran connecté
- Zone tactile pas au point
Design
Ecran
Qualité audio
Fonctionnalités
3

2 réponses
3 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top