Test Smart Baby Monitor : un baby phone connecté compatible iOS

01 février 2012 à 17h44
0
8

Introduction

La marque Withings réinvente le babyphone. Exit aux « simples » talkies-walkies d'intérieur : désormais, les parents connectés ont voix au chapitre ! Le Smart Baby Monitor ne se contente pas d'ajouter l'image à la parole. L'appareil est conçu pour être utilisé conjointement avec un smartphone ou une tablette, ce qui lui permet d'étendre ses possibilités ainsi que son champ d'action. Alors, gadget futile ou réelle avancée pour la maison connectée ? La réponse à l'issue de notre test !

Smart Baby Monitor
Caractéristiques principales
Résolution caméra2048 x 1536 pixels
Résolution flux vidéo / codec512*384 / h264
Angle de visionHorizontal : 90° horizontally, vertical : 120°
Circuits sans filWi-Fi 802.11 b/g/n 2.4 GHz
Bluetooth 2.1 EDR
CapteursMicrophone à double entrée, son 16 bits échantillonné à 44,1 kHz, encodage AAC 32 kbit/s
Température
Humidité
Connectique filaireRéseau RJ 45
Micro USB (pour alim)
Fonction spéciale Batterie interne
Durée de garantie1 an
Dimensions 92 x 92 x 63 mm
Poids293g (avec batterie)

00D2000004918460-photo-baby-monitor-crop.jpg



Design et ergonomie [/anchor]

Replié, le Smart Baby Monitor à des allures de cube épuré reprenant les lignes et matériaux des anciens MacBook blancs. En position ouverte, le babyphone laisse apparaitre sa caméra, un panneau de touches tactiles ainsi qu'un petit haut-parleur.



La bague noire qui entoure la caméra abrite une série de leds infrarouge. L'objectif de 3 mégapixels (2048 x 1536 pixels) bascule sur un mode diurne ou nocturne en fonction de la situation. Dans tous les cas, l'iPhone (ou l'iPad) réceptionne un flux encodé en h264 d'une résolution maximale de 512 x 384. Cette valeur peut diminuer automatiquement lorsqu'on dispose d'une liaison Web de piètre qualité.

Smart Baby Monitor : un design blanc dans la plus pure style Apple.
Ouverture maximale : la charnière semble robuste.
Le baby-phone est pliable : Withings fournit une housse de transport molletonnée.
Webcam avec visée nocturne.
Au dos, on aperçoit la prise RJ45 accompagnée d'un connecteur micro USB. Le Smart Baby Monitor peut être surélevé à l'aide d'une patte rétractable.
Commandes tactiles avec haut-parleur central.
Derrière un cache, on trouve une batterie. L'appareil est autonome en cas de coupure de courant.


À l'arrière, la connectique se limite à une prise micro USB (alimentation uniquement) complétée par un connecteur réseau de type RJ45. Les circuits sans fil ne sont pas en reste : le Smart Baby Monitor propose une double connectique Wi-Fi et Bluetooth. Le Baby Phone est également pourvu d'un micro et de capteurs de température et d'humidité.

La batterie interne (amovible) de 1150 mAh prend le relai lorsqu'on déplace l'appareil, ou en cas de coupure de courant (box sur onduleur dans ce cas).

Sur batterie, le produit possède une autonomie d'une heure lorsqu'on utilise la vidéo, l'audio et les alertes. En fermant le SMB, la vidéo est coupée, on obtient alors une autonomie pouvant aller jusqu'à deux heures.

Installation [/anchor]

L'installation du Smart Baby Monitor est un modèle de simplicité. Tout commence par une simple association Bluetooth (sans code) qui se solde par l'ouverture d'une boite de dialogue ouvrant automatiquement l'App Store. Il ne reste alors qu'à télécharger l'application fournie gratuitement par Withings.

00C8000004913482-photo-1.jpg
00C8000004913484-photo-smart-baby-monitor.jpg
00C8000004913486-photo-smart-baby-monitor.jpg

Installation : un modèle de simplicité.

Après installation et lancement, WithBaby ouvre un assistant de configuration. Ce dernier permet de transmettre les paramètres Wi-Fi au Smart Baby Monitor, et guide l'utilisateur pour créer le profil correspondant au bébé à surveiller.

00C8000004913488-photo-smart-baby-monitor.jpg
00C8000004920314-photo-smart-baby-monitor.jpg
00C8000004913478-photo-smart-baby-monitor.jpg

Assistant de configuration de WithBaby


Les différents schémas d'utilisation [/anchor]

Les ingénieurs de Withing ont eu la bonne idée de proposer trois modes de connexion en intérieur.

015E000004918562-photo-5-withings-sbm-web-sbm-cubes.jpg
Première possibilité qui correspond également au cas de figure le plus fréquent : chez soi, le Smart Baby Monitor peut être raccordé au réseau local via Wi-Fi. Au besoin il est également possibilité d'utiliser un câble RJ45 pour mettre en place une liaison directe ou un pont via CPL. D'après Withings, le circuit Wi-Fi se coupe automatiquement dès lors qu'on utilise la liaison filaire. De quoi rassurer les parents qui préfèrent éviter d'exposer leur progéniture à un excès d'ondes électromagnétiques.


Enfin, lorsqu'on doit passer la nuit dans une habitation dépourvue d'accès Internet, on peut surveiller bébé en utilisant une simple liaison Bluetooth. Bien sûr, dans le cas, le périmètre d'action est nettement plus limité.

L'accès à distance via Web 3G ou Wi-Fi a également été prévu. En cas de garde de l'enfant par un tiers (baby-sitter, par exemple), on peut jeter un œil de l'extérieur.

Contrairement aux caméras IP de surveillances (voir comparatif), le Smart Baby Monitor ne nécessite aucune configuration côté routeur ou box. La communication SBM / iOS s'appuie sur un dispositif centralisé, ce qui évite de devoir mettre les mains dans le cambouis.

Interactions avec le WithBaby [/anchor]

L'écran de surveillance (photo gauche ci-dessous) donne accès à quatre icônes. La première permet de parler à son bébé, la seconde active une veilleuse, la troisième déclenche une berceuse tandis que la quatrième capture un instantané dans la bibliothèque photo.


00C8000004914024-photo-smart-baby-monitor.jpg
00C8000004914022-photo-smart-baby-monitor.jpg
00C8000004914518-photo-smart-baby-monitor.jpg

Retour sonore, veilleuse et berceuse : les interactions sont nombreuses.


L'intensité ainsi que la couleur de la veilleuse sont personnalisables. Pour la berceuse, on peut choisir l'un des 5 thèmes, et modifier le volume sonore.

Surveillance et notifications push[/anchor]

Les fonctionnalités offertes par le SBM ne se limitent pas à la surveillance audio et vidéo. Au besoin, on peut afficher deux courbes de tendance sur la base de l'écran. La première évolue en fonction du volume sonore de la pièce. De quoi repérer instantanément des pleurs ou cris qui auraient pu passer inaperçus. Bébé dort ? Est-il agité ? Pour le savoir, on peut consulter un second historique qui symbolise les mouvements repérés par la caméra (15 dernières minutes dans les deux cas).

00C8000004915596-photo-smart-baby-monitor.jpg
00C8000004915600-photo-smart-baby-monitor.jpg
00C8000004915602-photo-smart-baby-monitor.jpg

Courbes et notifications push.


Amoureux du détail, les concepteurs vont jusqu'à proposer une mesure instantanée de la température ainsi que du taux d'hygrométrie de la pièce... Difficile de faire plus complet !

00C8000004914026-photo-smart-baby-monitor.jpg
00C8000004915846-photo-smart-baby-monitor.jpg
00C8000004915772-photo-smart-baby-monitor.jpg

Retour sonore, veilleuse et berceuse : les interactions sont nombreuses.


Pour l'ensemble de ces mesures, il est possible de régler des seuils qui déclenchent l'envoi de notifications push.

Le Smart Baby Phone dans la pratique [/anchor]

La nuit, la caméra infrarouge restitue une image en noir et blanc. Si la fiche technique indique une portée de 5 mètres en utilisation nocturne, la pratique se montre plus exigeante. Pour obtenir une image exploitable, il est conseillé de placer le Smart Baby Phone à moins d'un mètre de bébé. Dans l'idéal, l'objet devra être accroché au lit (un socle est fourni), ou posé sur une table de chevet.

015E000004920318-photo-smart-baby-monitor.jpg
00FA000004920322-photo-smart-baby-monitor.jpg

Affichage de nuit en mode portrait ou paysage


L'accéléromètre est pris en charge, ce qui permet de basculer du mode portrait au mode paysage (meilleure optimisation) en inclinant simplement son smartphone ou sa tablette. Au besoin, on peut effectuer un zoom en pinçant l'écran avec le pouce et l'index. Cette fonctionnalité reste accessoire dans la mesure où l'image n'est pas suffisamment détaillée.


L'application fonctionne aussi bien sur iPhone que sur iPad. En revanche, on ne note pas d'optimisations particulières côté tablette. L' interface et les fonctionnalités sont rigoureusement identiques à cela près que la diagonale d'affichage passe de 4.5 à 9.7 pouces.

Seule petite ombre au tableau qui devrait être temporaire : pour l'heure, l'application n'est pas encore disponible sur Android. Même si Withings ne souhaite pas communiquer de date précise, la marque confirme qu'une version Android est bien en cours de développement.

015E000004920316-photo-smart-baby-monitor.jpg
00FA000004920320-photo-smart-baby-monitor.jpg

Smart Baby Monitor vu de l'iPad


Conclusion [/anchor]

Alors qu'on ne s'y attendait pas vraiment, il faut bien avouer que ce Smart Baby Monitor est une excellente surprise. Tout d'abord, sur le plan matériel, ce babyphone d'un nouveau genre signe presque un sans-faute. L'appareil est robuste, bien fini, et il est accompagné de quelques accessoires bienvenus (housse, patère de fixation). On apprécie également la présence de la batterie interne qui évite les inconvénients qui découlent des interruptions de service inopinées.

012C000004918534-photo-1-withings-sbm-web-main-celcius.jpg
Sur le plan logiciel cette fois, les fonctionnalités ne manquent pas. Accès à distance Wi-Fi ou 3G, caméra infrarouge, capteurs de température et d'hygrométrie, veilleuse, berceuses, batterie, courbes de tendance, notifications push. Difficile de faire plus complet.

La marque dit vouloir améliorer les capacités des objets du quotidien en déportant l'interface sur des appareils « qualitatifs » (mobiles, ordinateurs). Le Smart Baby Monitor illustre parfaitement cette volonté.

Les fonctionnalités ne font pas tout : grand public par nature, le Smart Baby Monitor se doit d'être accessible. Ouverture automatique de l' App Store après association Bluetooth (sans code), absence de configuration du routeur pour l'accès 3G, pas de pass Wi-Fi à saisir, aucune interface Web. Pas de doute, le challenge a été relevé avec brio.

Seule ombre au tableau, ce babyphone « next gen » nous rappelle que la qualité et les services ont un prix. À 300 euros, le Smart Baby Monitor ne se met pas à la portée de toutes les bourses. Il subira également la concurrence des caméras de surveillance IP (voir comparatif), même si ces dernières sont moins faciles à configurer, et qu'elles n'offrent pas de fonctions dédiées (veilleuse, berceuse, capteurs).

Cela ne retire rien aux nombreux points forts du produit. Si le prix ne vous rebute pas et que vous êtes à la recherche d'un babyphone ultra complet, le Smart Baby Monitor est fait pour vous.

Smart Baby Monitor

8

Les plus

  • Simplicité d'installation
  • Nombreuses fonctionnalités
  • Accès distant sans configuration de box
  • Qualité du matériel / Batterie de secours

Les moins

  • Prix
  • Pas encore d'applications Android
  • Pas encore d'enregistrement A/V si bruits ou sons

Matériel9

Logiciel8

Ergonomie9

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Ce qu'il faut savoir sur l'affiliation sur Clubic

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer.  Consultez notre charte pour en savoir plus.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Black Lightning : un trailer pour annoncer son retour (et ses adieux) en février sur The CW
Comparatif : quel hub USB-C choisir pour optimiser la connectique de votre PC ?
Harry Potter : HBO Max aurait commencé à travailler sur une potentielle adaptation en série
Les astronautes de l'ISS gardent un endroit de la station sale pour une expérience du CNES
Soldes : les meilleurs bons plans high-tech avant la 2ème démarque !
Test Yale Linus Smart Lock : cette serrure connectée simplifie t-elle vraiment la vie ?
Soldes Boulanger : cet écran gamer MSI est à prix cassé
L'opérateur RED by SFR relance son forfait 200 Go à 15€
L'édition collector Complete Set de Resident Evil 8 Village est affichée... à plus de 1 500 euros !
Haut de page