Ikea s’associe à Sonos pour la maison connectée

le 07 décembre 2017 à 11h52
0
Le géant des meubles en kit Ikea s'est lancé dans l'avenir, avec des produits pour la maison connectée. Pour l'instant, le groupe ne propose que des accessoires de base comme des lampes intelligentes, ou encore des tables qui permettent la recharge sans fil du smartphone. Il faut dire que la technologie en est encore à ses débuts et coûte cher, trop cher pour la cible principale d'Ikea, qui fait essentiellement des meubles entrée-de-gamme.

Mais Ikea a bien compris que la maison connectée a un énorme potentiel de croissance. Le groupe a donc annoncé le 6 décembre 2017 une collaboration avec l'entreprise Sonos, spécialisée dans les enceintes (y compris intelligentes).

De la musique dans toutes les pièces ?



L'annonce de la collaboration entre Ikea et Sonos a été très sobre : aucune information n'est donnée sur la nature de ce partenariat. Le site Internet officiel d'Ikea, d'ailleurs, ne présente la collaboration qu'avec quelques lignes et aucune date de lancement de ces nouveaux produits n'est annoncée : ce ne sera probablement pas avant 2019 et le prix reste un mystère.

Mais Ikea annonce qu'elle veut « explorer comment rendre plus simple pour les personnes de lancer n'importe quelle musique n'importe où dans la maison ». Logique puisque selon Ikea, qui a mené une étude auprès des consommateurs, c'est « la musique qui fait une maison ». Le partenariat entre Sonos et Ikea pourrait donc permettre d'avoir de la musique partout.

01F4000008229806-photo-sonos-logo.jpg


Des mini-enceintes connectées dans les meubles Ikea ?



Les enceintes connectées devraient être au centre de ce nouveau système, d'autant plus qu'elles sont de plus en plus réduites en taille. Ikea pourrait donc les intégrer directement dans ses meubles et ces dernières se relieraient alors à une enceinte principale, probablement produite par Sonos. Ce serait logique.

Les usages seraient multiples : de la musique dans la chambre pour s'habiller ou dans la cuisine pour préparer des petits plats... Mais, pourquoi pas, la possibilité de demander une recette, qui serait alors déclamée par le tiroir sous le plan de travail, ou encore demander au système central de commander du lait dès lors qu'on a fini la dernière bouteille qui se trouvait dans le frigo ?

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
Renault dévoile un concept du nouveau Kangoo Z.E.
scroll top