IFA 2015 - Chez Samsung, votre télé s'éteindra toute seule lorsque vous vous endormirez

04 septembre 2015 à 14h16
0
Chez Samsung, la maison connectée passe par le sommeil : lors de sa conférence globale à l'IFA, le géant coréen a placé le SleepSense au cœur de son écosystème IoT via le SmartThings Hub.

L'Internet des objets est une thématique courante depuis plusieurs années chez les différents constructeurs, et si chacun y va depuis longtemps de ses objets connectés, le tout est désormais de proposer une démarche originale pour interpeler le grand public. Samsung a choisi pour ça SleepSense, un appareil destiné à mesurer le sommeil de l'utilisateur, et à se servir des données récoltées pour influencer son environnement.

Le SleepSense est un petit boîtier qui se connecte au SmartThings Hub, un appareil destiné à centraliser les données et les interactions de l'écosystème connecté de Samsung. Pourquoi, dans ce cas, ne pas parler du SmartThings lui-même ? Tout simplement parce que le SleepSense apparaît comme un exemple intéressant de la vision qu'a le constructeur de l'Internet des objets : l'idée n'est pas simplement de connecter des appareils à Internet et d'avoir accès à des données sur son smartphone, mais d'entraîner des réactions liées à l'ensemble de l'écosystème.

0320000008155402-photo-sleepsense.jpg
Le SleepSense

Focalisé sur le sommeil, le SleepSense est capable, comme de nombreux autres appareils, d'enregistrer des données concernant l'heure d'endormissement, les différentes phases nocturnes, ou encore de réveiller l'utilisateur en douceur. Jusque-là, rien de bien nouveau. Mais il est également capable de savoir quand l'utilisateur s'est endormi, et de transmettre l'information à d'autres appareils Samsung connectés : la télévision peut ainsi s'éteindre automatiquement si on s'endort devant, ou la climatisation peut s'adapter pendant la nuit en fonction de l'agitation du dormeur, pour lui offrir la meilleure température.

0320000008155404-photo-smartthings-hub.jpg
Le SmartThings Hub

Outre ces possibilités d'interactions avec d'autres produits de Samsung, le SleepSense est également présenté comme utile pour monitorer à distance le sommeil d'autrui, pour garder un œil sur les habitudes d'un senior, par exemple.
Les ambitions de Samsung en matière d'Internet des objets et d'écosystème connecté - et fermé - devraient se dévoiler davantage d'ici à l'arrivée sur le marché du SmartThings Hub et des premiers accessoires, dont le SleepSense, en 2016. La suite de l'IFA devrait nous permettre d'en savoir un peu plus sur le sujet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Quand Microsoft configure Bing par défaut sur Chrome en installant Office 365
Star Wars: Knights of the Old Republic pourrait avoir droit à un remake
Cyberpunk 2077 aurait été reporté à cause... du manque de puissance des consoles
Trump tweete le logo de sa Space Force... le Web trouve qu'il ressemble au logo Star Trek
Lobbying : les GAFA ont cassé leur tirelire en 2019
Tesla a dépassé Volkswagen en capitalisation boursière
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top