Computex : une ferme hydroponique connectée à domicile, c'est possible

04 juin 2015 à 18h01
0
Le potager de demain se fera peut-être au travers d'une plantation connectée, irriguée par de l'eau assainie aux UV et surveillée au jour le jour par l'intermédiaire d'une application mobile. A Taïwan, on estime que la culture hydroponique assistée par application mobile est prête à prendre son envol.

Faire pousser de la salade plus bio que bio, sans jamais planter les mains dans la terre ? Opcom présentait cette semaine au Computex de Taipei un dispositif de culture hydroponique destiné à un usage domestique. De la distribution de fertilisant à la purification de l'eau par UV en passant par l'intensité de l'éclairage intégré, tout se pilote et se surveille à distance, depuis une tablette tactile.

0190000008060902-photo-ferme-connect-e-opcom.jpg

« Vous ne savez jamais dans quelle terre ont poussé vos légumes », justifie un représentant de la marque, rencontré sur le salon, « là, vous êtes sûr de manger quelque chose de sain ». Cet ensemble de bacs, montés sur une mécanique de pompes, de câbles et de réservoirs, a donc vocation à vous permettre d'élever des plantes en lesquelles vous pouvez avoir une totale confiance, puisque vous avez la main sur le moindre détail de leur environnement.

0190000008060904-photo-ferme-connect-e-opcom.jpg

Pour garantir le contrôle, cette Interactive Cloud Farm dispose d'une panoplie de capteurs capable de mesurer température, luminosité, PH, et qualité de l'air. A chaque étage, une caméra panoramique ajoute la possibilité d'une surveillance visuelle, en temps réel ou via un enregistrement à intervalles réguliers.

L'application mobile affiche les résultats associés et permet de corriger le tir en cas d'alerte, en donnant la main sur le thermostat ou sur l'intensité de l'éclairage des LED. Elle assure également le suivi des trois systèmes d'alimentation : engrais, eau (purifiée au préalable par un traitement aux UV) et régulateur d'acidité. Des diffuseurs se chargent enfin de récupérer l'oxygène produit par les plantes, pour le répartir au sein du foyer et contribuer à l'assainissement de l'air.

0190000008060906-photo-ferme-connect-e-opcom.jpg

Chaque étage dispose de 51 emplacements susceptibles d'accueillir une plante. On ne sait pas bien en revanche à ce stade quels sont les prérequis matériels pour installer chez soi cette ferme hydroponique, mais l'affaire n'est pas triviale (en plus de ne pas être particulièrement écologique). Les jardiniers du dimanche auront donc tout intérêt à s'en tenir à leurs plantes en pot favorites, éventuellement aidées d'un assistant connecté comme le Flower Power. Pour les autres, Opcom évoque un prix indicatif de 1000 dollars pour une installation à un étage, et 4000 dollars pour la version grand format.

0258000008060908-photo-ferme-connect-e-opcom.jpg


Sur le sujet, voir aussi :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Quand Microsoft configure Bing par défaut sur Chrome en installant Office 365
Star Wars: Knights of the Old Republic pourrait avoir droit à un remake
Cyberpunk 2077 aurait été reporté à cause... du manque de puissance des consoles
Trump tweete le logo de sa Space Force... le Web trouve qu'il ressemble au logo Star Trek
Lobbying : les GAFA ont cassé leur tirelire en 2019
Tesla a dépassé Volkswagen en capitalisation boursière
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top