🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Google voudrait rendre les peluches connectées et intelligentes

01 juin 2018 à 15h36
0
Un brevet déposé récemment par Google dévoile l'hypothétique fonctionnement d'une peluche connectée remplie de capteurs, pouvant se mouvoir et piloter d'autres objets. Un concept qui fait un peu froid dans le dos.

Un nounours pour les gouverner tous ? Le récent brevet de Google, déposé en février 2012 mais publié le 21 mai 2015, présente un jouet d'un nouveau genre : une peluche connectée, bardée de capteurs et de moteurs, capable d'interagir avec son (jeune) utilisateur. Microphones, haut-parleurs et caméras sont également de la partie dans les dessins conceptuels du projet, qui prend la forme d'un ours en peluche, proche du célèbre Teddy Bear américain.

« Un appareil anthropomorphique, pouvant prendre la forme d'une poupée ou d'un jouet, peut être configuré pour contrôler un ou plusieurs appareils interactifs » explique le brevet. Capable de parler et de bouger, le jouet pourrait également établir un lien social avec l'enfant et lui servir à allumer la télévision, changer de chaîne, écouter de la musique et plus encore.

0320000008049780-photo-ours-connect-google.jpg

Un projet qui inquiète déjà

Comme tous les brevets déposés par des entreprises aux Etats-Unis, il s'agit là d'un concept que Google cherche à protéger avant toute chose. De fait, il n'est pas certain que la firme produise un jour de tels jouets. Néanmoins, l'idée est loin d'être irréalisable et pourrait très bien constituer une évolution, dans les prochaines années, des appareils connectés comme la Sense Mother, elle-même évolution du lapin connecté Nabaztag. Les objets connectés prenant une forme animale, ou même humaine comme pour les robots, existent déjà.

Ce nouveau brevet de Google inquiète certains organismes, vis-à-vis, notamment, de l'interaction sociale qu'un tel jouet pourrait développer avec les enfants. Le Centre pour la démocratie et la technologie, qui focalise son travail sur la sureté du Web et la protection des enfants face aux nouvelles technologies, tire la sonnette d'alarme. « Si la technologie permet d'aller de l'avant, certaines situations peuvent détruire les interactions sociales, notamment dans le domaine de la vie privée ». L'organisme recommande donc aux parents d'être « particulièrement vigilants » face à l'arrivée de nouveaux produits de ce genre sur le marché, et sur les risques qu'ils peuvent comporter. Quand on se remémore la polémique autour de la poupée Barbie munie d'une simple caméra d'entrée de gamme, on imagine les problématiques potentiellement liées à un ours en peluche intelligent.

0320000008049782-photo-ted.jpg
L'ours en peluche vivant du film Ted
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Cities Skylines sort en version boîte : retour sur le phénomène du citybuilder
BlackBerry va encore supprimer des emplois
Microsoft réduit les besoins en bande passante du cloud gaming de 80%
Jony Ive étend son pouvoir sur le design d'Apple
Audi R8 e-tron piloted driving : l'anti Tesla venue d'I Robot
Star Citizen : fuite massive de plus de 40 Go de données
Roland Garros 2015 : réalité virtuelle, Ultra HD et son 3D pour tous
Les gros studios sur Kickstarter : locomotive ou concurrence déloyale ?
Microsoft : un brevet anti-indiscrétion
Microsoft a failli signer le plus gros rachat mondial depuis dix ans
Haut de page