Des objets connectés à la rescousse des jeunes parents

le 13 janvier 2015
 0
Avec le développement massif de l'univers des objets connectés, les jeunes parents peuvent désormais compter sur une aide qui peut paraître inattendue. Le CES 2015 aura été l'occasion de découvrir de nouveaux produits, parfois décalés.

Un biberon connecté, un siège pour bercer bébé depuis son smartphone et même un canard connecté pour le bain : le Consumer Electronics Show de Las Vegas a placé la barre haut, en matière d'objets connectés à destination des jeunes enfants, et surtout des parents, qui bénéficient ainsi d'une aide virtuelle. Attention tout de même à ne pas se reposer sur ses lauriers...

Owlet, le chausson qui prend le pouls



Conçu par une start-up américaine basée dans l'Utah, Owlet est un chausson pour bébé de 0 à 12 mois capable de mesurer le rythme cardiaque de l'enfant, ainsi que son niveau d'oxygène. L'un des atouts de l'accessoire, c'est qu'il ne se limite pas à une connexion Bluetooth, puisqu'il est accompagné d'un petit boîtier qui se connecte à Internet. Il peut donc donner des informations à distance, sur le smartphone des parents. Cet appareil sera commercialisé dans le premier semestre de l'année, au prix de 249 euros.

03E8000007848231-photo-owlet-ces-2015.jpg


mamaRoo, bercer bébé depuis son smartphone



Les sièges pour bébé mamaRoo sont disponibles sur le marché américain depuis un moment déjà, mais la marque 4Mom va plus loin en 2015 en proposant un modèle qui se connecte au smartphone. De cette manière, il est possible d'enclencher des cycles à plusieurs mètres de distance, grâce à une connexion Bluetooth. Un représentant de la marque nous a expliqué que des recherches avaient été réalisées pour que les bercements soient « proches de ceux réalisés manuellement par les parents. » En prime, on peut même faire jouer une berceuse grâce à l'enceinte intégrée. Comptez 270 dollars pour cette nounou virtuelle qui va peut-être un peu trop loin.

0320000007848237-photo-mamaroo-ces-2015.jpg


Baby GiGL, le biberon connecté



Les Français de Slow Control, déjà à l'origine de la fourchette connectée, remettent le couvert avec le biberon connecté Baby GiGL. Présenté sous la forme d'un prototype au CES, ce système se révèle davantage être un support pour biberon : il est possible d'y intégrer n'importe quel modèle compatible.

Le Baby GiGL est bardé de capteurs, qui lui permettent de s'assurer de l'absence d'air dans la tétine, et de signaler lorsque l'inclinaison du biberon est trop ou pas assez accentuée. Enfin, l'appareil peut se connecter en Bluetooth à un smartphone, pour relever les heures des repas et la quantité bue par bébé. « La connexion est facultative, car on sait que certains parents n'aiment pas exposer les enfants aux ondes » nous explique Jean-Baptiste Schmauch, de Slow Control. Un produit qui devrait arriver sur le marché en fin d'année, à un prix d'environ 80 euros.

03E8000007848383-photo-baby-gigl-ces-2015.jpg


Edwin, le canard branché



Financé sur Kickstarter l'année dernière, Edwin the Duck n'est pas qu'un simple canard jaune flottant dans le bain. Certes, il est capable d'accompagner les enfants durant leur toilette, en indiquant au passage la température de l'eau sur le smartphone des parents grâce à une connexion Bluetooth. Mais il peut aussi chanter des chansons et des berceuses, et servir d'enceinte portable pendant que les bambins découvrent ses histoires interactives sur tablette. Enfin, le soir venu, il peut également servir de veilleuse une fois posé sur son socle de recharge.

Pour le moment, Edwin est annoncé uniquement en version anglaise pour le printemps 2015 - ce qui s'avère bloquant pour certaines interactivités avec l'enfant. Néanmoins, il sera possible de l'acquérir en ligne pour 99 dollars, en attendant une éventuelle localisation française.

0320000007848385-photo-edwin-the-duck-ces-2015.jpg


Cette sélection est loin d'être exhaustive, mais s'avère malgré tout révélatrice des tendances du CES en matière d'objets connectés pour les parents, qui misent sur le ludique et sur l'assistance. Méfiance cependant à ne pas tomber dans l'assistanat total : un produit technologique, aussi performant soit-il, ne remplacera jamais les câlins d'une maman ou d'un papa.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Selon cette enquête, les femmes progresseraient plus vite que les hommes à Dota 2
Découvrez IA4EU, la plateforme européenne collaborative sur l'intelligence artificielle
See You Yesterday : Netflix dévoile la bande-annonce du film de Spike Lee
Linux on DeX est désormais compatible avec le Galaxy S9, S10 et Tab S5e
Pour iCloud, entre autres, Apple verse plus de 30 millions chaque mois à AWS
Hideo Kojima, créateur de Metal Gear, tease un gros projet lié au cloud gaming
Après Thanos, Fortnite et Marvel vont de nouveau s'associer autour des Avengers
🔥 Bon plan : casque Bluetooth TaoTronics à réduction de bruit active à 48,99€ au lieu de 69,99€
Jeu vidéo : de plus en plus d'offres à pourvoir chaque année en France
Huawei : la CIA s'en mêle et signale un financement par l'agence de sécurité chinoise
Kodi
⚡ Bon plan : HooToo Hub USB C avec Charge Type C à 24,99€ au lieu de 39,99€
Les finances de Spotify sont dans le vert pour la première fois depuis sa création
Byte, le successeur spirituel de Vine, commence à recruter pour sa bêta
NVIDIA : les GTX 1660 Ti et 1650 intégrées à plus à 80 modèles de laptops dès aujourd’hui
scroll top