CES 2015 : Quelles sont les tendances attendues à Las Vegas ?

05 janvier 2015 à 00h31
0
Les portes de l'édition 2015 du Consumer Electronics Show seront officiellement ouvertes du 6 au 9 janvier à Las Vegas. Mais en réalité, les annonces ont déjà commencé, et les tendances du salon sont déjà évidentes pour la plupart.

Comme chaque année, le début du mois de janvier est l'occasion de découvrir l'essentiel des tendances high-tech du reste de l'année : c'est le rôle majeur du CES, le plus grand salon au monde dédié à l'électronique grand public qui se déroule à Las Vegas. Ce qui y est présenté passe rarement inaperçu, même s'il faut évidemment faire un tri considérable dans les pléthores d'annonces qui y sont faites.

Des objets connectés à toutes les sauces

Déjà grande tendance de 2014, la démocratisation des objets connectés va clairement continuer à croître en 2015, et le CES va permettre de découvrir un nombre conséquent de nouveautés. Si les deux dernières années ont vu émerger de nouveaux objets dédiés au sport et au bien-être en général, on devrait voir cette année des produits destinés à des usages plus spécifiques. Les vêtements connectés, qui ont un espace dédié au CES depuis l'édition 2014, seront au rendez-vous.

03E8000007837203-photo-ces-2015-las-vegas.jpg

Pas moins de 900 entreprises du monde entier sont attendues dans le secteur des objets connectés. La rude concurrence sur ce marché promet la découverte de produits qui se voudront innovants, mais reste à savoir s'ils seront convaincants et accessibles pour le grand public. Outre la mesure de soi, la thématique de la maison connectée et de la domotique sous des formes très variées risque d'émerger fortement pour cette édition 2015. Attendez-vous à une collection impressionnante d'ampoules connectées, de fours programmables via le smartphone et autres serrures intelligentes...

L'Ultra HD pour tous

L'Ultra HD, ou 4K, a fait son apparition au CES depuis déjà quelques années, d'abord sous la forme de prototypes prometteurs chez des marques comme Samsung, LG ou encore Philips. En 2014, l'Ultra HD a investi en douceur les catalogues de téléviseurs haut de gamme des fabricants : 2015 devrait, de son côté, voir la 4K arriver concrètement dans le milieu de gamme, à des tarifs de plus en plus accessibles pour le grand public. C'est notamment la volonté de Philips (TP Vision) qui a amorcé la démocratisation de l'Ultra HD l'an dernier. Au côté matériel s'ajoute le contenu : les constructeurs vont devoir affûter leurs arguments pour offrir aux consommateurs de vraies raisons d'investir dans un écran Ultra HD.

012C000007604079-photo-logo-ultra-hd-uhd-digitaleurope.jpg
2015 pourrait bien être l'année du 4K, mais pas seulement : l'univers connecté de la télévision devrait connaître des innovations. LG présentera WebOS 2.0, la nouvelle version de son système d'exploitation pour TV connectée sur le salon. Samsung lèvera le voile sur des écrans sous Tizen. Pour le reste des festivités côté télés, on s'attend à des démonstrations de 8K et autres joyeusetés qui n'apparaîtront dans nos salons que dans un certain nombre d'années.

Ça roule pour la voiture connectée

L'automobile figure au CES depuis des années, mais la multiplication des systèmes connectés embarqués poussent les constructeurs à être de plus en plus présents sur ce type de salon. Si le salon de l'Auto 2014 a déjà été l'occasion de découvrir certaines innovations de constructeurs, le CES s'avère très prometteur lui aussi. Outre la présence de nombreux constructeurs, des conférences de presse et autres présentations sont prévues.

0320000007837205-photo-ford-syn-3-0.jpg

Parmi les attentes, on peut citer celle de Ford dont le PDG, Mark Fields, fera le déplacement. La firme compte mettre en valeur Ford Sync 3.0, la nouvelle version de son tableau de bord connecté. Mercedes-Benz, Hyundai, Chrysler ou encore Mazda ont également des cartes dans leur manche.

En marge de ces marques bien connues dans le monde de l'automobile, nombreuses seront les start-up qui comptent proposer leurs dispositifs pour optimiser la connexion des voitures. L'un des principaux enjeux de ce marché en plein développement est de savoir quelle sera la plateforme mobile qui tirera son épingle du jeu auprès de tous ces constructeurs.

La French Tech est dans la place

Si le CES est révélateur de tendances high-tech, c'est aussi un salon qui valorise les entreprises. Et cette année, la France est l'un des pays les plus richement représentés : 120 start-up françaises, dont 66 labellisées par l'État, seront de la partie dans les allées de la convention.

La French Tech espère bien s'imposer à Las Vegas, sous la houlette d'Emmanuel Macron, ministre de l'Économie. Encore une fois, la tendance sera aux objets connectés à travers les innovations proposées par des acteurs bien connus du marché, comme Withings, Cityzen ou Archos, mais également des start-up encore peu connues comme Airboxlab ,Photonotix, 3DRudder, Ticatag, 12 Monkeys...

La cuvée 2015 du CES s'annonce d'ores et déjà comme un bon cru et la rédaction de Clubic, présente sur place, va vous faire vivre au quotidien les annonces des constructeurs et la découverte des produits qui y seront présentés. Restez connectés !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top