Computex 2012 : A-Data refond ses gammes et attaque le SSD mSATA

08 juin 2012 à 14h12
0
A-Data, dont les SSD au format mSATA équipent déjà certains des Zenbooks d'Asus, annonce son intention de distribuer ces derniers auprès du grand public en parallèle de ses activités OEM. Le taïwanais a par ailleurs entrepris de refondre la nomenclature qui régissait ses gammes de produit, de façon à rendre ces dernières plus lisibles pour le consommateur final.

L'avènement des ultrabooks et la multiplication des cartes mères Z77 équipées d'emplacements mSATA ou mini PCI-Express constituent pour A-DATA l'occasion d'aller proposer directement au consommateur ses produits en la matière. Jusqu'ici, ces formats étaient plutôt réservés aux fabricants d'ordinateurs, selon la logique de l'OEM.

A-DATA l'assure, on devrait donc prochainement pouvoir se procurer ses modules SP300 et SX300, qui associent un contrôleur SandForce 2281 à 64, 128 ou 256 Go de mémoire Flash. Le pari n'est pas gagné d'avance : ces produits n'intéresseront sans doute que les utilisateurs vraiment avertis, et n'ont quasiment aucune chance dans les linéaires de la distribution physique. C'est d'ailleurs pour cette raison que Sandisk, qui produit des formats similaires, n'envisage pas la vente au consommateur final.

0190000005226758-photo-a-data-sx300.jpg

Quoi qu'il en soit, la promesse est alléchante. Le SP300, interfacé en mSATA à 3 Gb/s, délivrerait en effet des débits maximum de l'ordre de 280 Mo/s en lecture contre 260 Mo/s en écriture, avec une pointe à 46k IOPS en écriture sur des fichiers de 4K. Le SX300, plus haut de gamme, passe au SATA3 à 6 Gb/s, et proposerait 550 Mo/s en lecture et 520 Mo/s en écriture. Reste à voir quel sera le prix définitif de ces modules : à capacité équivalente, il risque de se révéler supérieur à celui d'un SSD 2,5 pouces, du fait des coûts induits par la miniaturisation (puces de plus grande capacité).

Au Computex, A-DATA a par ailleurs dévoilé la nouvelle organisation de ses gammes de produit qui, il est vrai, n'offrait pas un distinguo très clair entre entrée et haut de gamme. Applicable aussi bien à la mémoire vive qu'aux SSD, celle-ci s'articule désormais autour de trois familles : Premier, pour les produits les plus courants, Premier Pro pour les modules plus haut de gamme et XPG, qui reste la marque associée aux produits joueurs / performance.

0190000005226760-photo-a-data-familles-de-produits.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Logitech se restructure et supprime 450 postes
Le malware Flame serait-il en train de se
Vote par Internet : un sénateur s'interroge sur la sécurisation du scrutin
Computex 2012 : alim SFX, boîtier micro ATX et filtre anti-poussière chez Silverstone
mintBox : un mini PC accueillant Linux Mint
Computex 2012 : Gelid dévoile son futur ventirad processeur
Samsung attaque la commission australienne des brevets pour invalider des dépôts d'Apple
Canon EOS 650D : de la vidéo et un écran tactile enfin à la hauteur
Apple obtient des droits sur le design du MacBook Air
Samsung met 1,5 milliard d'euros pour la production des composants pour smartphones
Haut de page