DLSS + ray tracing : découvrez notre comparatif sur le test Port Royal de 3DMark (RTX 2080)

Par
Le 07 février 2019
 0

Nous avons essayé le nouveau test de 3DMark, visant à mesurer l'impact du DLSS de NVIDIA, sur le test Port Royal. En mettant les deux vidéos cote à cote, l'impact du DLSS est impressionnant, autant sur l'amélioration de l'image, que sur la fluidité accrue. Le test est exécuté en 1440p sur une GeForce RTX 2080 FE.

L'attente commence à être un peu longue, avant de goutter aux joies du ray tracing et du DLSS dans les jeux du moment. Même si Battlefield V a eu droit à son patch pour activer le ray tracing, celui pour le DLSS se fait toujours attendre... Il en est de même pour les très nombreux jeux annoncés en fanfare par NVIDIA, comme compatibles avec l'une ou l'autre des technologies.

D'autant plus que les rares tests synthétiques sont très prometteurs, comme en atteste cette vidéo maison, illustrant bien le gap visuel/performances important lorsqu'on active le DLSS (deep learning super sampling).

Pour rappel, le DLSS est une technique d'anticrénelage proche du "TAA", mais beaucoup moins gourmande en ressources. Des calculs préalablement réalisés sur les supercalculateurs de NVIDIA, sont injectés via l'IA (les fameux Tensor Cores) qui se charge d'upscaller les résultats pour améliorer le rendu final de la scène 3D.

N'hésitez pas à mettre la vidéo en 4K sur Youtube, afin de voir plus précisément l'impact du DLSS.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Comparatif

scroll top