Wikipédia s'inscrit au système de donation du navigateur Brave

Benoît Théry Contributeur
30 août 2019 à 14h11
0
Wikipedia

L'histoire d'amour entre Wikipédia et le navigateur open-source Brave continue. En mars 2019, le co-fondateur de Wikipédia, Larry Sanger, recommande Brave, qu'il apprécie pour son absence de tracking et qu'il décrit comme « performant et agréable à utiliser ». Aujourd'hui, Wikipédia va plus loin.

La plateforme collaborative a rejoint Brave en tant que créateur certifié. Pour Wikipédia, cela constituera un nouveau moyen d'obtenir des dons.


Pérenniser les dons de Wikipédia

Régulièrement, les utilisateurs de Wikipédia reçoivent un message. Celui de Jimmy Wales, directeur de l'encyclopédie en ligne, réalisant un appel aux dons. Le message, toujours similaire dans son contenu, rappelle que la plateforme est collaborative, et qu'elle s'appuie avant tout sur les dons pour couvrir ses dépenses.

Le prochain message pourrait cependant évoluer, précisant que la plateforme peut désormais recevoir des BAT (Basic Attention Token), une cryptomonnaie basée sur l'Ethereum.

Wikipédia rejoint ainsi un potentiel de dons plus vaste, la communauté active de Brave étant constituée, d'après ses dires, de 240 000 éditeurs et créateurs et de 7 millions de membres actifs. Bien entendu, les modes de dons traditionnels, en particulier via Paypal, restent valides.

Brave dispose d'un système entier concernant les dons, baptisé Brave Rewards et doté d'un « wallet » dédié à sa cryptomonnaie. Pour les donateurs, il est possible de réaliser des dons ponctuels ou réguliers. Début août, l'organisme l'a amélioré, rendant les donations en BAT possibles sur Twitter.


Alliance logique

L'intérêt financier est évident pour Wikipédia. Outre les dons, Brave reverse une partie des revenus générés par la publicité aux sites sur lesquels elle est affichée. Seule condition à cela : que le créateur soit vérifié, ce qui est désormais le cas pour Wikipédia.

Mais il faut souligner que les deux sociétés ont aussi une certaine idée de l'éthique en commun. D'un côté, une plateforme qui a pour ambition de mettre la connaissance à disposition de tous et toutes, avec une certaine vision de l'open-source. D'un autre côté, un navigateur, lui-même open-source, dont la volonté est de redistribuer équitablement les revenus issus de la publicité web.

En outre, Brave propose des prestations empêchant le tracking : c'est l'une des raisons pour lesquelles Larry Sanger l'a préféré à Chrome ou à Mozilla Firefox. Le P-D.G et cofondateur de Brave, Brendan Eich, conclut ainsi son communiqué : « Brave et Wikipédia sont alignés dans leurs objectifs de promouvoir des contenus de qualité sur le Web, sans trackers et publicités invasives, et pour la création d'un écosystème numérique qui aident les créateurs à partager leur travail ».

Source : Brave.com
1 réponses
2 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
La majorité des publicités anti-vaccins sur Facebook issue de seulement deux organisations

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top