Logitech Alert 750i

21 février 2012 à 14h57
0
Logitech renouvelle sa gamme de caméras de surveillance. Cette fois, les Logitech Outdoor et Indoor Security Cameras cèdent leur place aux kits « Master System ». Si le design global change, le principe reste inchangé. Quelles sont les forces et les faiblesses qui caractérisent la solution de sécurité de Logitech ? La réponse dans les lignes qui suivent.

012C000004969922-photo-camera.jpg


Design et ergonomie [/anchor]

La caméra se présente sous la forme d'un galet mat dont la coque est recouverte d'un matériau peau de pêche. Logitech propose trois types de fixations différentes. La caméra peut être posée sur un meuble grâce à dock plastique, ou fixée à une vitre à l'aide d'une ventouse. Enfin, Logitech fournit un pied métallique d'excellente facture. En revanche, faute d'équilibre, ce dernier devra impérativement être fixé à l'aide de vis (fournies). Au bout de la tige, une rotule permet d'ajuster l'angle de surveillance de la caméra.

Logitech Alert 750i sur son socle
Caméra et accessoires bénéficient d'une excellente finition.
Le dos est recouvert d'un matériau peau de pêche.
Dock, ventouse, pied : Logitech offre de nombreuses possibilités de fixation.
La base du pied peut être fixée à l'aide de vis. La caméra ne tiens pas sur son pied métallique en l'absence de fixations.
La rotule offre de nombreux degrés de liberté. L'ensemble du pied est intégralement constitué de métal. Difficile de faire plus robuste.
Il faut retirer un capot en demi-lune pour accéder à la prise RJ ainsi qu'au slot micro SD. La tige jaune facilite le retrait du câble RJ45
La ventouse peut être fixée à l'avant ou à l'arrière de la caméra. La position ci-dessus permet de surveiller l'extérieur de son habitation (fixation à une vitre).
La prise RJ45 est utilisée pour le transport des données via CPL.
La prise RJ45 jaune transporte les données, et alimente la caméra. Astucieux.
Boitier CPL : une finition irréprochable, des débits adaptés.
Paire de boitiers CPL fournie dans le pack


Pour la mise en réseau, Logitech rame à contre-courant de la concurrence. En lieu et place des solutions Wi-Fi et/ou RJ45, le constructeur suisse mise tout sur le CPL. Si l'idée est bonne, on regrette tout de même l'absence de Wi-Fi.

Sur le plan pratique, l'installation ne pose pas de difficultés. Chaque caméra est livrée avec deux adaptateurs CPL, le second jouant également le rôle d'adaptateur secteur (côté caméra). Avantage du système : un unique câble RJ45 assure le transport des données tout en alimentant la caméra. Inconvénient : le CPL est une technologie « sensible », les performances pourront varier en fonction de la nature du câblage électrique. À cela s'ajoute un impact non négligeable sur le prix final du produit.

À propos de la phase d'installation [/anchor]

Un assistant Windows guide l'utilisateur du début à la fin de la procédure. Au cours des étapes, le programme propose automatiquement de mettre à jour caméra et firmware des boitiers CPL. Difficile de faire plus simple. En revanche, on regrette l'absence d'utilitaire d'installation et surveillance sur Mac OS (bootcamp ou virtualisation obligatoire). D'après Logitech, une version dédiée à l'environnement d'Apple est en cours de développement, mais aucune date n'est communiquée pour le moment.

00C8000004969380-photo-test-logitech-alert-750i-master-system.jpg
00C8000004969382-photo-test-logitech-alert-750i-master-system.jpg
00C8000004969384-photo-test-logitech-alert-750i-master-system.jpg

00C8000004969930-photo-test-logitech-alert-750i-master-system.jpg
00C8000004969392-photo-test-logitech-alert-750i-master-system.jpg
00C8000004969390-photo-test-logitech-alert-750i-master-system.jpg

Une phase d'installation simplissime sur PC. Dommage que l'application Mac OS ne soit pas encore proposée.


Administration et fonctionnalités[/anchor]

Administration et surveillance s'opèrent via l'application Windows. On peut également observer l'image de la caméra en se rendant à l'adresse https://alert.logitech.com. Système centralisé oblige, l'accès via le Web ne nécessite pas de configuration particulière côté routeur.

012C000004969404-photo-test-logitech-alert-750i-master-system.jpg
012C000004969418-photo-test-logitech-alert-750i-master-system.jpg

Gestionnaire de caméra sous Windows, accès Web via alert.logitech.com


Au rang des options, Logithèque donne la possibilité de gérer finement la détection de mouvement en ajustant la sensibilité et/ou en sélectionnant de 1 à 16 zones « sensibles » sur l'image (photo ci-dessous). On peut également déclencher l'envoi d'un email en cas de détection de mouvement. Par défaut, le courriel se limite aux dates et heures, mais il est possible d'y adjoindre un instantané photo par minute (au maximum). Une cadence qui risque fort de s'avérer insuffisante pour permettre l'identification d'un sujet.

012C000004969410-photo-test-logitech-alert-750i-master-system.jpg
012C000004969364-photo-test-logitech-alert-750i-master-system.jpg

Paramétrage de la détection de mouvements et surveillance via Web


Autre problème et non des moindres : abonnement ou pas, les séquences vidéos (les photos ne sont pas gérées) peuvent uniquement être stockée dans le disque dur de l'ordinateur (s'il est allumé) ainsi que dans la carte SD de la caméra de surveillance ! Un choix particulièrement discutable dans la mesure où ces deux produits high-tech constituent une cible de choix pour les cambrioleurs...

01F4000004969416-photo-test-logitech-alert-750i-master-system.jpg

Stockage des vidéos dans sur disque dur (PC) et carte mémoire (caméra).


Pour clore le chapitre dédié à l'application Windows, évoquons également la présence d'un module de lecture différée. Ce dernier offre un accès aux fichiers stockés dans le disque dur de l'ordinateur.

L'accès distant à la carte SD de la caméra s'opère via un navigateur Web ou via un smartphone... à condition de souscrire un abonnement payant.

0226000004969414-photo-test-logitech-alert-750i-master-system.jpg

Planning des détections de mouvement et visionnage différé : la carte SD de la caméra n'est pas prise en charge.


Service d'abonnement payant et applications mobile[/anchor]

00C8000004969412-photo-test-logitech-alert-750i-master-system.jpg
Logitech propose un abonnement payant (Web Commander) facturé 59 euros par an. S'il était déjà possible de visualiser l'image gratuitement via un navigateur, « Web Commander » franchit une nouvelle étape en proposant une interface enrichie similaire à celle de l'application Windows.

Outre l'aspect visuel, la principale différence réside dans les possibilités d'accès distant aux vidéos stockées dans la carte SD de la caméra. Cette fois encore, on aurait préféré une véritable solution Cloud qui sécurise les fichiers en cas de vol ou dégradation de la caméra.

La formule Web commander donne également accès à l'ensemble des paramétrages du système de détection.


0226000004969362-photo-test-logitech-alert-750i-master-system.jpg

Web Commander et Mobile Commander


Côté mobile, Logitech propose une application sous Android et iOS. Hors abonnement, l'utilitaire se limite à un affichage « live » de la caméra (photo de gauche ci-dessous). L'abonnement « Mobile Comander » active la fonction magnétoscope (photos centrale et droite ci-dessous). Cette fois encore, on a accès aux vidéos qui sont stockées sur la carte mémoire de la caméra, et non sur un espace Cloud.

00C8000004969408-photo-test-logitech-alert-750i-master-system.jpg
00C8000004969376-photo-test-logitech-alert-750i-master-system.jpg
00C8000004969378-photo-test-logitech-alert-750i-master-system.jpg

À gauche : Mobile Comander sans abonnement. Photo du milieu et photo de droite : l'abonnement débloque l'accès aux enregistrements stockés dans la carte SD de la caméra.


Conclusion [/anchor]

Finition et matériaux exemplaires, technologie CPL (même si l'on regrette l'absence optionnelle du Wi-fi), installation enfantine, nombreuses solutions de fixation, logiciels soignés. La mariée était trop belle. Dans la pratique, force est de constater que le dispositif souffre d'un talon d'Achille pour le moins gênant.

Les enregistrements vidéo (uniquement, exit les photos) ne peuvent pas être stockés sur un espace Web distant (FTP ou autre), ni même être envoyés par email en rafale. En résumé, les vidéos critiques ne quittent pas la résidence à surveiller !

Le cambrioleur potentiel aura-t-il l'amabilité de laisser l'ensemble du système de surveillance en place lors de son forfait ? Logitech rassure en évoquant les conclusions d'études qui prouvent que les malfrats ne prennent pas le temps de dérober ou neutraliser les systèmes de surveillance. Même si le constructeur est de bonne foi, la brèche reste ouverte. Au prix ou est vendu le matériel, le client s'attend à disposer d'une solution totalement sécurisée, non soumise au bon vouloir du cambrioleur.

Le récent communiqué de Logitech concernant le partenariat avec Dropbox prend des allures d'aveux. Le constructeur vante les mérites de cette solution de stockage Cloud en indiquant que « désormais pourra avoir l'esprit tranquille ». Une vérité... à condition d'accepter de laisser son ordinateur allumé en permanence, Dropbox n'étant pas intégré au micrologiciel de la caméra.

Logitech Alert 750i

Les plus
+ Finition exemplaire.
+ Qualité vidéo / Installation facile
+ Solution CPL...
Les moins
- ... exclusive (pas de Wi-Fi)
- Prix / Non compatible Mac
- Pas de FTP, ni de vision nocturne
- Stockage sur PC ou cam uniquement
Résolution
Fonctionnalités
Qualité du matériel
Logiciel PC / mobile
2
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
La Volkswagen e-up! 2.0 électrique affiche ses prix en France
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top