hFX RipNAS Monster : 18 To pour ripper 28 000 CD !

05 juillet 2013 à 15h43
0
hFX sort un nouveau modèle de RipNAS, le Monster, qui propose pas moins de 18 To de stockage ! Une sorte de super jukebox réseau, que le constructeur autrichien propose pour la bagatelle de 6 995 €

La bête fait 25 kilogrammes ! Il faut dire que le boîtier du NAS est tout sauf vide. Pour la partie server, hFX a doté son RipNAS Monster de :
  • un processeur Quad Core i7,
  • 16 Go de RAM,
  • un SSD de 120 Go pour le système,
  • 6 disques durs de 3 To.

Et bien sûr, 2 USB 3.0, 4 USB 2.0, 1 port Ethernet gigabit, du Wi-Fi, et des sorties vidéos (VGA, HDMI 1.4, DVI-DL et DisplayPort). C'est Windows Home Server 2011 qui anime l'ensemble. Afin de ripper les quelques 28 000 CD que le RipNAS Monster peut ingurgiter (en format non compressé), hFX a opté pour un lecteur optique TEAC haut de gamme.

012C000006104732-photo-ripnas2.jpg
012C000006104734-photo-ripnas3.jpg


L'autre aspect du produit, c'est la lecture. Le RipNAS Monster intègre des DAC haut de gamme, assurant une connexion USB asynchrone (32 bits/384 kHz), une sortie analogique avec un rapport signal bruit de 124 dB, une sortie casque amplifiée à 117 dB, un flux S/PDIF coaxial en 24 bits/192 kHz et une compatibilité Dolby TrueHD et DTS HD Master Audio. L'interface logicielle en lecture est confiée à XBMC. 6 995 € tout de même pour ce joujou !
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Sosh international : 4 destinations supplémentaires pour les vacances
HTC voit ses profits diminuer au deuxième trimestre
LG réadoptera également Windows Phone
Windows 8.1 disponible pour les OEM à la fin du mois d'août
Free Mobile : un forfait à 39,99€ avec engagement de 24 mois sur vente-privée
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page