Test Crucial P2 500 : le SSD NVMe performant et accessible

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
25 mai 2020 à 12h14
23
À l'approche de l'été, Crucial a décidé de refondre ses gammes de SSD NVMe, ces modèles compacts aux caractéristiques impressionnantes. Le P5 ne devrait pas pointer le bout de son nez avant encore quelques semaines, mais le P2 est lui déjà chez nos revendeurs, en deux versions dotées de 250 Go ou de 500 Go d'espace de stockage.

Derrière le nom Crucial se cache la société américaine Micron, leader historique sur les mémoires et partenaire d'autres géants comme Intel. Crucial est la marque grand public de Micron. Les SSD estampillés Crucial se retrouvent chez les revendeurs les plus « accessibles » quand les professionnels se fournissent en matériels Micron. Le P2 que nous testons s'inscrit dans le renouvellement des gammes Crucial... avec le P5 - plus haut de gamme - à venir prochainement.

Crucial P2 500
Un design M.2 2280 classique © Crucial

Fiche technique du Crucial P2 500

Sans surprise, le SSD NVMe P2 vient remplacer le vieillissant P1. Il s'agit d'un modèle calé sur le segment du milieu de gamme. Comme son prédécesseur, il doit donc offrir des performances de haut niveau sans toutefois coûter les yeux de la tête. À ce niveau, il y a d'ailleurs un petit souci : alors que Crucial évoque un tarif de 71,99 euros, de nombreux revendeurs sont à 20 euros de plus. Cherchez l'erreur comme on dit dans ce genre de cas.

Le Crucial P2 500, c'est :

  • Format : NVMe M.2 2280
  • Interface : PCIe NVMe Gen 3 4x
  • Contrôleur : Phison PS5013-E13
  • Puces mémoire : Micron QLC 3D
  • Capacité : 250 Go (CT250P2SSD8) ou 500 Go (CT500P2SSD8)
  • Endurance annoncée en écriture : 150 To
  • Débits annoncés en lecture : 2300 Mo/s.
  • Débits annoncés en écriture : 940 Mo/s.
  • Dimensions : 22 x 80 x 1,5 mm
  • Température opérationnelle : entre 0°C et 70°C
  • Logiciel : oui, Crucial Storage Executive
  • Prise en charge du Trim : oui
  • Garantie : 5 ans
  • Prix et disponibilité : déjà disponible, à 71,99 €

Sur le papier, le Crucial P2 reprend à son compte les caractéristiques majeures de son grand frère, le P1. Il innove toutefois sur plusieurs points et notamment l'endurance estimée des puces mémoire : avec 150 To annoncés par le constructeur, on est à 50% de mieux que sur le P1 à capacité identique tout de même. Ceci sans perdre le moins du monde côté performances et en conservant une garantie confortable de 5 ans.

Crucial P2 500
Pas de dissipateur thermique © Nerces pour Clubic


De la mémoire Micron QLC

Rien ne ressemble plus à un SSD NVMe qu'un autre SSD NVMe et le Crucial P2 ne déroge évidemment pas à la règle d'autant que le constructeur le livre pour ainsi dire « nu » dans sa boîte. Il n'est effectivement pas question de l'affubler d'un quelconque radiateur pour tempérer un échauffement qui reste cependant très limité comme nous le verrons un peu plus tard. Il s'agit donc d'une unité de stockage particulièrement compacte au format « long », enfin pour un M.2.

Rappelons que les SSD dits NVMe reposent sur le format M.2. Il s'agit de cartes d'extension de diverses dimensions. Nous ne parlerons pas de la largeur (12, 16, 22 ou 30 millimètres) dans la mesure où le format 22 mm s'est largement imposé. En revanche, côté longueur, les choses varient entre les modèles les plus courts (16 mm) et les plus longs (110 mm). Dans les faits, les SSD NVMe reposent dans la majorité des cas sur le « 2280 » pour 22 mm de large sur 80 mm de long.

Crucial P2 500
© Crucial

Pour l'interface, rien de bien surprenant non plus. Crucial s'est logiquement reposé sur le PCI Express de troisième génération, jusqu'à 4 voies. Cette caractéristique est importante, car si elle limite sensiblement les performances auxquelles on peut s'attendre (pas de 5 Go/s. par exemple), elle assure de le faire fonctionner au mieux de ses capacités sur davantage de matériels. Il est ainsi inutile de viser les coûteux chipsets AMD X570 voire Intel Z490 pour en tirer le meilleur parti.

Sans grande surprise, Crucial a également employé des mémoires signés Micron, des puces dites NAND 3D QLC sur 64 couches. Comme vous pouvez le voir sur le schéma ci-dessous diffusé par Micro, la QLC doit permettre d'écrire davantage de données par cellule, réduisant d'autant le coût au gigaoctet du SSD. Cela n'a toutefois rien de vraiment nouveau, Crucial faisait déjà de même sur le P1 avec, toutefois, la mise en place d'un cache à base de SLC pour accélérer les transferts. Petit changement en revanche, le contrôleur Silicon Motion SM2263EN cède ici la place à un Phison PS5013-E13.

Crucial P2 500
Tout nu ! Rien à signaler au dos du SSD © Nerces pour Clubic

En dehors d'un problème de performances par rapport à de la TLC - et donc de la SLC / MLC - l'utilisation de mémoire QLC a toutefois un défaut plus tangible : elle offre une endurance plus faible. Dans les faits, Crucial semble toutefois davantage confiant qu'avec le P1 puisqu'il est maintenant question d'écrire jusqu'à 150 To contre 100 To auparavant. Cela vous semble peu ? Nous aussi, mais relativisons, car cela représente plus de 8 ans d'activité à raison de 50 Go de données écrites quotidiennement. De plus, pour rassurer encore davantage, Crucial conserve sa garantie de 5 ans.

Crucial P2 500
© Crucial

Débits en lecture / écriture et échauffement

Sur le papier, la combinaison du contrôleur Phison PS5013-E13, de la mémoire QLC et du cache SLC doit permettre d'atteindre 2300 Mo/s. en lecture et encore 940 Mo/s., mais il est à noter que plus lente en lecture (2100 Mo/s.), la version 250 Go va officiellement jusqu'à 1150 Mo/s. en écriture. Nous n'avons hélas pas pu avoir ce modèle entre les mains.

CrystalDiskMark Crucial P2 500

Nous n'avons pas démultiplié les mesures, mais avec CrystalDiskMark, nous atteignons autour de 2300 Mo/s., et ce, sur toutes nos prises de mesure. En revanche, excellente surprise en écriture dans la mesure où nous dépassons non seulement les performances du P1, mais également les valeurs avancées par Crucial. CrystalDiskMark réglé sur 1 Go, nous dépassons ainsi légèrement les 1800 Mo/s. et nous nous maintenons à plus de 1300 Mo/s. en sélectionnant le 512 Ko.

ATTO Disk Benchmark Crucial P2 500

Nous avons enchainé avec ATTO Disk Benchmark. Là encore, des résultats convaincants, supérieurs aux valeurs présentées par Crucial. Le P2 500 semble réaliser des progrès notables par rapport au grand frère, le P1 500. Nous avons toutefois l'habitude de prendre les résultats ATTO Disk Benchmark avec une certaine distance et le relevé en écriture est pour le moins troublant. On voit mal des puces QLC parvenir à un tel niveau de performance : l'influence du cache ?

Copie Windows 10 Crucial P2 500

Nous avons logiquement cherché à valider ces résultats sur des tests plus « pratiques », surtout en ce qui concerne la valeur en écriture. Nous n'avons pas retrouvé de telles valeurs en copie de fichiers « classique » sous Windows 10. En revanche, les débits ont tout de même flirté en moyenne avec les 1 Go/s., un résultat plus qu'honorable... et encore au-dessus des débits présentés par Crucial.

Cache Crucial P2 500

Pour en terminer avec les débits, nous voulions déterminer l'influence du cache sur les performances. Dans une situation ordinaire, ledit cache accélère les débits de manière transparente, mais dès que la copie dépasse la taille du cache, les débits s'effondrent : cela pouvait tomber à 80 Mo/s. sur le P1 500. Crucial nous a précisé que sur le P2, la NAND QLC 3D peut être utilisée dynamiquement en mode SLC ou QLC. Ainsi, lorsque le disque est relativement vide, 20% de son espace est utilisé en mode SLC afin de booster les performances. À mesure que le P2 se rempli, cette portion « SLC » se réduit. L'impact sur les performances est assez notable sur notre graphique ci-dessus où nous sommes passés de 1 Go/s. à 410 Mo/s. : une chute réelle donc, mais rien de comparable avec le P1.

Température Crucial P2 500

Enfin, compte tenu de l'absence de tout dissipateur thermique, nous souhaitions vérifier la montée en température P2 500. Au repos, les choses se stabilisent autour de 26°C. Après d'intenses sessions de copie de fichiers, l'échauffement est notable avec une stabilisation à un maximum de 52°C. Cela n'a toutefois rien d'inquiétant dans la mesure où Crucial certifie une température maximale en fonctionnement de 70°C. On a encore de la marge !

Crucial P2 500
© Crucial

Crucial Storage Executive : un soft perfectible

Chaque SSD est Crucial vient accompagné d'un petit logiciel que l'on télécharge sur le site du constructeur, le Crucial Storage Executive. Un tel programme est parfaitement dispensable et, dans notre cas, Windows n'en pas l'utilité pour gérer notre SSD. En revanche, le soft peut apporter quelques informations supplémentaires, quelques fonctionnalités appréciables comme le taux d'occupation du disque ou sa température.

Crucial Storage Executive
Une interface claire, mais qui ne communique que peu d'informations © Nerces pour Clubic

Hélas, c'est à peu près tout ce que le Crucial Storage Executive propose. Impossible de voir le nombre d'octets écrits, le temps d'activité ou le nombre de démarrages. Impossible également d'avoir un outil de mesure intégré pour garder une idée de la dégradation des performances. On devra se contenter d'une appréciation de « bon état de santé » qui veut tout et rien dire à la fois. Si, une chose tout de même, une option permet heureusement de vérifier / effectuer la mise à jour du micrologiciel.

Crucial P2 500
© Crucial

Crucial P2 500 : l'avis de Clubic

Avec la sortie du P2 500, Crucial ne révolutionne clairement pas le monde du SSD NVMe. Il revient toutefois sur quelques soucis de son grand frère, le P1 500, et signe notamment de meilleures performances tout en garantissant une endurance plus importante. Le cache semble également mieux alors que l'échauffement ne pose aucun problème particulier. Un disque fiable, performant et « frais »... Que demande le peuple ? Peut-être une endurance plus importante et une politique tarifaire un peu plus claire ? Autant à 70 euros, nous le trouvons très intéressant, autant à 95 euros, c'est moins le cas. Forcément.

Crucial P2 500

7

Les plus

  • Débits intéressants
  • Échauffement contenu
  • Garantie 5 ans
  • Tarification mesurée

Les moins

  • Endurance de 150 To seulement
  • Logiciel perfectible
  • Débits limités en « bout de cache »

Performances8

Gestion thermique9

Endurance7


Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
23
14
Kahn-San
pour le prix, Crucial est souvent moins cher en direct (par leur site) que chez les revendeurs<br /> certainement parce que la marque leur fait une remise trop faible pour arriver à se caler sur les prix annoncés tout en faisant un minimum de marge<br /> par exemple pour le P1 500 Go, crucial recommande 65.99€ mais chez un grossiste il est dispo à un peu moins de 64€ hors taxe soit un peu plus de 76€ TTC sans aucune marge
Nerces
Tout à fait, mais ça reste toujours un peu surprenant de la constater alors que pour bien des marques, c’est plutôt l’inverse
Kahn-San
je pense qu’il cherchent juste à pousser les clients vers leur site (ça a fonctionné pour moi ^^ )<br /> mais c’est vrai que c’est assez surprenant
chaton51
je vais garder mon Kingston KC2000 1to et mon Samsung 970 evo 1to pour un bout de temps. d’ailleurs je recommande ou l’un ou l’autre (voire les deux memes), le Kingston est pas mal car ne chauffe pas trop.
PsykotropyK
90 euros c’est trop. Pour 10 de moins tu as un PNY CS3030 bien plus endurant (400TB) et avec d’excellente performances (meilleurs sur certains points que le Crucial)
Nerces
Côté endurance, rien à redire, le PNY est bien meilleur : c’est même 800 TBW pour le modèle 500 Go. En revanche, côté prix, le PNY est plus cher : il est à 90€ de tarif officiel quand le Crucial est à 72€. Mais comme on le trouve effectivement à 10€ de moins, je préfère aussi le PNY.
LedragonNantais
Une des rares marque bannie de chez moi. J’aurais pu ouvrir un magasin de portes clés et autres bibelots tellement à l’époque, leur barrettes de ram me claquaient entre les doigts les unes à la suites des autres. Je ne ferai plus confiance à cette marque honnêtement.
Kahn-San
c’est marrant moi j’ai le même a priori avec corsair au niveau des RAM <br /> alors que maintenant je suis full crucial pour les ram et SSD dans 4 ordis depuis plusieurs années<br /> comme quoi on a chacun des expériences différentes
Pasc
Retour à l’envoyeur. Deux P2 de 500Go incompatibles avec les Synology. Dommage car effectivement, ils promettaient un rapport qualité-prix intéressant.
Nerces
Pasc, ça m’intéresse ce que tu dis : tu as davantage d’infos à ce sujet ? Notamment sur le pourquoi du comment ? Merci.
Carbonezebra
Pour 54€ j’ai eu le SSD NVMe M2 Sabrent 512 Go débit en lecture 3450 MB/s, en écriture 3000 MB/s, endurance 1800 TBW … alors je trouve son équivalent Crucial médiocre à tous les niveaux ! Certe j’ai profité du black friday pour ce prix exceptionnel, mais je viens de le voir à 84€ !
oXoshivas
Pas besoin du black friday tu va sur aliexpress
Nerces
Les Sabrent sont sur le papier très intéressants. Je serai curieux de pouvoir les tester…
juju251
Ce test m’intéresse puisque j’ai un P2 500GO depuis quelques temps sur ma nouvelle config.<br /> Acheté sans avoir lu de test en me disant que de toute façon vu que c’est du Crucial ça devait rouler et en effet, c’est conforme avec ce que j’avais pu mesurer de mon côté et ce à quoi je m’attendais.
JohnnyG
J’ai pas encore fait le transfert sur le WD Black, mais c’est le coté effondrement après le cache qui fait que j’ai passé mon chemin pour ce produit.
Kahn-San
oui sur le papier ça semble pas mal du tout mais je n’ai pas trouvé leur endurance (en To) à part le MTBF<br /> et quelle est la provenance des puces ?
Nerces
Je ne connais pas toutes les specs. de tous les modèles mais sur les derniers en PCIe, c’est de la mémoire Toshiba (Kioxia) et le TBW est plus que correct sur ce produit également.<br /> Ça ne concerne cependant pas la modèle évoqué par Carbonezebra.
stratos
l’endurance certains test ont montré que les constructeurs prennent pas mal de marge, et beaucoup vont bien plus loin que ce qui est annoncé.<br /> PNY je trouve pas ultra fiable, pas mal de gens ont des débits différents sur des mêmes ssd, j’en ai un pour installer les hjeux car pas cher et toujours plus rapide qu’un disc dur, mais je miserais pas dessus, là dans mon laptop j’ai un intel SSDPEKNW512G8, donc à voir dans le temps, sinon je reste sur mes vieux disc dur placé en externe pour garder mes données, et les 512go de ssd interne pour juste bosser
PsykotropyK
Nerces:<br /> Côté endurance, rien à redire, le PNY est bien meilleur : c’est même 800 TBW pour le modèle 500 Go. En revanche, côté prix, le PNY est plus cher : il est à 90€ de tarif officiel quand le Crucial est à 72€. Mais comme on le trouve effectivement à 10€ de moins, je préfère aussi le PNY.<br /> Je suis très content de mon 1 To au passage. Payé un peu cher (178), confinement oblige, mais il est souvent autour des 130, cf. l’historique de prix sur idealo (https://www.idealo.fr/prix/6532073/pny-cs3030-1-to-m-2.html)<br /> stratos:<br /> PNY je trouve pas ultra fiable, pas mal de gens ont des débits différents sur des mêmes ssd, j’en ai un pour installer les hjeux car pas cher et toujours plus rapide qu’un disc dur, mais je miserais pas dessus<br /> Pas assez de recul pour parler de la fiabilité du mien. Je poste un teste des débit dès que mon PC est au repos.
PsykotropyK
Voila les débits de mon PNY CS3030 1T :<br />
sylvio50
Sur certains SSD, les performances dépendent de la T°C.<br /> Un exemple ici : https://www.techpowerup.com/review/silicon-power-a80-ssd-1-tb/7.html
Urleur
Ayant une carte mis sur la carte M2 sur la carte mère depuis 2ans, quand tu as goûté… tu reviens et heureusement ma CM peut en accueillir 2, donc je vais mes laisser tenté car les performances sont supérieures par rapport au SSD.
juju251
Ca a beau être du M.2, ça n’en reste pas moins du SSD, hein.
Pasc
Les SSD ne pouvaient pas s’initialiser. Les données SMART étaient erronées. J’avais des températures négatives! DSM affichait alors une erreur critique.
Nerces
Ah oui, mince <br /> Et tu avais contacté Crucial / Synology pour en savoir plus ?
PsykotropyK
Urleur:<br /> car les performances sont supérieures par rapport au SSD<br /> Je pense que tu voulais dire par rapport à un SATA
Pasc
Pas de retour de Synology.<br /> Côté Crucial aucune solution sans envoyé leur données smart. Mais je n’ai ni PC compatible ni adaptateur…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Cooler Master MasterLiquid ML240L V2 RGB : nouvelle version cherche copie parfaite ?
Test be quiet! Pure Loop 280 : radiateur imposant pour un AiO plutôt bon marché
Test Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36 : l'Américain baisse le tarif de sa DDR5, pas les performances
Test Oppo Find X5 Lite : un smartphone aussi performant que séduisant ?
Test be quiet! Shadow Rock 3 : une valeur sûre pour refroidir sans se ruiner
Test realme Narzo 50i Prime : sur tous les fronts, mais n'excelle nulle part
Test NZXT Kraken 120 : tout simplement le meilleur kit AiO 120 mm ?
Test Noctua NH-D15 : la référence absolue du ventirad est toujours au top
Test Cooler Master MA612 Stealth : un ventirad d'une rare élégance, mais pas si discret que ça
Test Mercusys Halo H80X : un kit Wi-Fi Mesh au rapport qualité-prix imbattable ?
Haut de page