Disques durs : des garanties qui diminuent (MAJ)

Par
Le 19 décembre 2011
 0
0096000003405710-photo-choix-disque-dur.jpg
La crise des disques durs ne concerne visiblement pas que la production. En effet, le site Hardware.fr a révélé que les deux principaux fournisseurs que sont Western Digital et Seagate (depuis le rachat de la branche dédié de Samung par ce dernier) avaient annoncé de façon quasi-simultanée la diminution de la durée des garanties de leurs disques durs.

Chez Western Digital, les gammes grand public que sont les séries Blue et Green voient leurs durées de garantie passer de 3 à 2 ans. Les disques plus performants que sont les modèles Black, ainsi que les unités destinées aux professionnels (Entreprise) ne sont pas affectés par ce changement de politique, qui prendra effet dès le début de l'année prochaine, le 2 janvier pour être précis.

Chez Seagate, c'est dès la fin de cette année (au 31 décembre) que les conditions changent : les gammes professionnelles que sont les Constellation.2 et ES.2 passent d'une garantie de 5 à 3 ans. Le sort des Barracuda XT et Momentus XT est identique, alors que les unités plus classiques (Barracuda et Momentus) voient la garantie fondre de 2 à 1 an.

La proximité dans le temps de ces deux annonces questionne évidemment, autant que l'origine de ces changements de politique SAV : si l'hypothèse d'une baisse de la qualité des produits paraît peu probable, celle d'une mesure destinée à réduire les coûts engendrés par ces garanties longue durée est plus probable. La concurrence entre les deux survivants du marché du disque dur ne se fera pas sur le service au client, c'est une certitude...

Mise à jour du lundi 19 décembre : contacté par nos soins, Western Digital nous a fournit un document qui répond en partie à nos questions avec une bonne proportion de langue de bois, mais dans lequel on apprend que la société n'associe pas les pertes financières dues aux inondations en Thaïlande ou la perte de parts de marché aux économies réalisées grâce à la réduction de la durée des garanties. De l'argent et des ressources humaines qui seront réutilisés, selon la compagnie, pour développer la qualité et le support de leurs produits.

01f4000004832030-photo-r-ponses-wd.jpg

Chez Seagate la réponse est plus explicite, puisque le constructeur parle de « standardisation » de ses termes de garantie tout en avouant « s'aligner avec standards de l'industrie actuelle ». Tout comme chez Western Digital en revanche, on évoque un réinvestissement des sommes et des employés libérés par ce changement de politique.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top