DataTraveler 4000-M : une clé USB très sécurisée chez Kingston

01 juin 2018 à 15h36
0
012C000004194550-photo-datatraveler-4000-m.jpg
Kingston vient de dévoiler la DataTraveler 4000-M, une clé USB principalement destinée à la protection de données au sein des entreprises et des institutions gouvernementales, en raison de sa certification FIPS.

Les standards FIPS - pour Federal Information Processing Standards - ont été élaborés par le gouvernement américain pour répondre aux besoins des organisations gouvernementales en matière de chiffrement de données, mais sont désormais proposés aux entreprises via cette nouvelle clé USB. La DataTraveler 4000-M est certifiée FIPS 140-2 niveau 2 pour l'ensemble de son module de chiffrement, et intègre le logiciel SafeConsole de BlockMaster.

Parmi les fonctions de la clé, on trouve le blocage de l'accès au bout de 10 tentatives d'intrusions - 10 mots de passe erronés - entrainant la destruction du chiffrement, la configuration de mots de passe complexes, le chiffrement des données en 256-bit AES et le fonctionnement en AutoRun.

La DataTraveler 4000-M dispose également d'une finition en titane et d'un boîtier inoxydable, et elle est imperméable à l'eau. Enfin, elle affiche des performances de 18 Mo/s en lecture, et 10 Mo/s en écriture.

Cette clé USB sera commercialisée début mai à des prix de 40,50, 70 et 130 euros pour des capacités de 2, 4, 8 et 16 Go.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Test de Mozilla Firefox 4.0 : de retour au top ?
Haut de page