Coronavirus : l'Allemagne lance une app de suivi de la propagation pour montres connectées

07 avril 2020 à 19h57
2
smartwatch.jpg

Afin de surveiller l'évolution de l'épidémie dans leur pays, les autorités sanitaires allemandes proposent une nouvelle application à leurs citoyens. Censée permettre d'établir une carte de la répartition géographique des personnes infectées, elle ne s'adresse toutefois qu'aux propriétaires de montres ou de bracelets connectés.

Confrontés à une pandémie sans précédent, les gouvernements du monde entier cherchent le meilleur moyen d'endiguer la propagation du coronavirus sur leur territoire. À l'image des États-Unis, qui souhaitent exploiter les données de géolocalisation des Américains, l'Allemagne souhaite tirer parti des équipements connectés.


Guetter l'apparition de symptômes dans les données de santé

En effet, l'Institut Robert-Koch, en charge de la santé publique dans le pays, s'est allié à la start-up berlinoise Thryve, pour mettre au point une nouvelle application mobile. Baptisée « Corona-Datenspende » (« Don de données pour le coronavirus »), elle ne fait appel qu'aux volontaires, possédant, de surcroît, une montre ou un bracelet connecté(e).

Car l'idée est d'exploiter les données de santé récoltées par ces objets et de surveiller leur évolution. L'application peut, par exemple, étudier la température corporelle ou la qualité du sommeil, afin de détecter d'éventuels symptômes caractéristiques du Covid-19.


Objectif : au moins 10 000 utilisateurs

Ces informations, ainsi que celles renseignées par l'utilisateur (code postal, genre, âge, taille et poids), sont également agrégées, de façon anonyme, de sorte à rester conforme avec la réglementation européenne sur les données personnelles. Elles serviront à alimenter une carte interactive en ligne, permettant de suivre la propagation du virus, en affichant les cas d'infection recensés dans chaque commune.

Pour obtenir des résultats probants, il faut néanmoins que l'application soit utilisée par un nombre suffisant d'utilisateurs. Mais Lothar Wieler, directeur de l'Institut Robert Koch, se montre optimiste, tout en restant mesuré : « Si nous atteignons les 100 000, ou même les 10 000, ce sera déjà formidable ». À titre de comparaison, il y aurait environ un million d'utilisateurs de montres ou de bracelets connectés en Allemagne.

Source : Reuters
Modifié le 08/04/2020 à 08h19
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
C'est officiel, le film Willow (de 1988) aura droit à une suite, sur Disney+
Road trip électrique : tout ce que vous devez savoir pour voyager sereinement
eToro : une plateforme crypto alléchante mais risquée pour les débutants - Avis 2020
Retour dans la matrice avec Matrix Reloaded, au delà des apparences
Après Lewis Hamilton, Nico Rosberg rejoint l'Extreme E
Xbox Series X : nos impressions après trois semaines de test
Forfait 4G : Sosh revient à la charge avec son forfait 80 Go à 14,99€
Bon plan CyberGhost : le VPN fait chuter les prix ce week-end
Rogue, le jeu de 1980 et père des « rogue-likes », est désormais disponible sur Steam
scroll top