SATA P67 / H67 : les e-commerçants français réagissent

02 février 2011 à 09h32
0
L'annonce, par Intel, d'un problème affectant la gestion des ports SATA sur les cartes mères équipées d'un chipset P67 ou H67 a logiquement conduit les principaux e-commerçants français à réagir, qui par une page d'information, qui par une proposition commerciale.

00A0000003942548-photo-carte-m-re-intel-dp67de.jpg
Le problème, déjà détaillé dans nos colonnes, affecte pour mémoire les ports SATA 2 à 5 (3 Gb/s) des cartes mères munies d'un chipset P67 ou H67. Il est, selon Intel, susceptible d'entraîner une « dégradation des performances des contrôleurs SATA au fil du temps », ainsi que la possibilité que les périphériques Serial-ATA connectés sur les ports concernés ne soient plus correctement détectés par le système. Si Intel a d'ores et déjà annoncé la mise en production d'une nouvelle révision (B3) de ses chipsets, il reste à régler le problème des consommateurs ayant acheté une carte affectée par ce problème.

Parmi les spécialistes de la vente en ligne, LDLC a sans doute été le plus rapide à réagir, avec l'envoi d'un courrier électronique aux clients concernés et le retrait de son catalogue des produits touchés. Aux victimes, le commerçant propose l'envoi gratuit d'une carte d'extension permettant de profiter de deux ports SATA 3 Gb/s alternatifs, en attendant la mise en place d'un programme d'échange des cartes mères concernées. « Cette proposition n'interdira pas, si vous le souhaitez, de procéder à un échange de la carte dans les mois à venir, contre simple restitution de la carte SATA envoyée », précise-t-il.

Materiel.net a pour sa part mis en place une page d'information visant à rassurer ses clients, tout en annonçant le retrait des produits concernés de son catalogue. « Les marques partenaires de Materiel.net travaillent actuellement à la mise en place de procédures de retour SAV en association avec Intel. Ces retours seront intégralement pris en charge. », indique le commerçant, qui invite toutefois les internautes à ne pas dramatiser outre mesure l'incident.

Chez Rueducommerce, les cartes P67 ont également été retirées de la vente. Grosbill, Amazon, Pixmania ou Cdiscount n'ont pour l'instant pas réagi, et proposent toujours des cartes P67 / H67 à leur catalogue.

Dernière modification, 15h :Mercredi matin, Rueducommerce signale dans les commentaires de cet article ne plus référencer sur sa plateforme les cartes mères P67 / H67 distribuées par des tiers. En début d'après midi, Cidscount affiche un avertissement sur son site : « nous avons pris la décision de retirer temporairement de la vente toutes les cartes à destination des processeurs de génération Sandy Bridge ».

Mise à jour 09 février : Pixmania nous signale avoir retiré l'ensemble des cartes mères P67/H67 de la vente. Le marchand invite les acheteurs à contacter le service clients au 09 69 32 10 20 pour organiser le retour des cartes mères défectueuses : Pixmania prend à sa charge l'enlèvement du produit et remboursera ses clients du prix de la carte mère et des frais de port associés.

Mise à jour, 11 février : RueDuCommerce nous indique avoir entamé les démarches nécessaires à l'information des consommateurs et opté pour l'envoi d'une carte SATA gratuite aux clients qui souhaiteraient ne pas procéder à un échange constructeur. « Nous prévoyons lundi un plan d'action d'information directe de nos clients en leur envoyant un e-mail afin de leur annoncer les solutions mises en place par les constructeurs et aussi leur proposer une solution commerciale par RueDuCommerce par l'envoi d'une carte contrôleur SATA gratuite pour les clients qui souhaitent conserver leur carte mère », nous explique l'e-commerçant, qui propose par ailleurs une note d'information en ligne.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Salesforce rachète l'éditeur d'applications Manymoon
LG G-Slate : une tablette Android 3.0 à écran et caméra 3D
Neutralité : la France précise sa position
Apple Mac App Store: machine à cash pour les développeurs?
Apple rejette l'application Sony Reader de l'App Store, et s'explique
<b>Joyeux Noël</b>
CityZen lève 1,8 million d'euros pour développer ses coupons de réduction
Google Latitude succombe à la mode du check-in façon Foursquare
LG va investir dans le NFC en Europe
iCarte : Visa teste son offre de paiement sans contact en Europe, d'abord sur iPhone
Haut de page